Mots qui riment avec "ophe"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "ophe".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : of , ofs , offe , offes , ophe et ophes .

  • anastrophe
    • (Rhétorique) Renversement de la construction naturelle ou ordinaire.
    • En latin, « Mecum, vobiscum » sont des anastrophes, pour « Cum me, cum vobis ».
    • Il reste dès lors à expliquer le cas d’anastrophe des prépositions. — (Joseph Vendryes, Traité d’accentuation grecque, 1945)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aroffe
  • waterproof
    • (Anglicisme) Résistant à l’eau, qui ne disparait ou ne s’abîme pas dans l’eau.
    • On y trouve des snipers de différentes couleurs, des fusils-mitrailleurs waterproof et des blindés à l’épreuve des assaillants et des manifestants. — (Gabriel Siméon, « Au salon de la sécurité intérieure, business presque “as usual” », Libération.fr, 17 novembre 2015)
    • Ce liner est aussi très très waterproof (vraiment fini les yeux de panda en fin de journée avec une tenue de 12h). — (E.W., « Voici l’eyeliner waterproof (vraiment) à toute épreuve », La Libre.be, 22 septembre 2015)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bof
    • (Linguistique) Code ISO 639-3 du bolon.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rhinolophe
    • (Zoologie) Une des espèces de chauves-souris du genre Rhinolophus, qui ont des excroissances nasales en fer à cheval ou en fer de lance.
    • Les rats hris s’étaient letés sur eux avec l’appui des grands rhinolophes, des chaves-souris aux ailes larges et au museau en forme de fer à cheval, qui repéraient leur proie à l’oreille. — (Bernard Lenteric, L'empereur des rats, 1997, Plon, page 274.)
    • Le grand rhinolophe (Rhinolophus ferrum-equinum) et le petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros) sont deux espèces de chauves-souris françaises.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bichof
    • Variante de bischof.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • prof
    • (Familier) Professeur.
    • Prof, le mot qui ploufe comme un caillou dans une flaque, femmes victorieuses, reines des classes, adorées ou haïes, jamais insignifiantes, je ne me pose pas encore la question de savoir à laquelle je ressemblerai. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 386)
    • — Non, dit Gabel. Vous avez oublié la perte de mon pucelage à quinze ans et demi avec ma prof de musique et la tache de vin qui me décore la fesse gauche ! — (Jean-François Coatmeur, Narcose, Albin Michel, 1987)
    • Elle disait à madame Chaumont de l’air du monde le plus sérieux : « Le prof de phy a fait passer l’autre jour une colle aux élèves de rhéto. » — (Alexandre Vialatte, Fred et Bérénice, Le Rocher, 2007, page 136)
    • Une prof de français passait le permis de conduire avec comme examinateur le père d'un élève qu'elle venait de faire redoubler. — (Thomas Raphaël, La vie commence à 20h10: Un rêve vaut bien quelques mensonges, éd. Flammarion, 2011, chapitre 12)
    • Une peste de psychologue, que mes parents m’avaient emmené voir sur le conseil d’une prof complètement tarée, avait parlé de « nonchaloir oriental » pour expliquer ces accès de paresse. — (Bernard Du Boucheron, Long-courrier, Éditions Gallimard., 2013)
    • « Au temps pour moi », concède ma prof de maths quand quelqu’un relève une erreur au tableau. — (Lily King, La Pluie et le beau temps, traduit de l’anglais (USA) par Bruno Boudard, Presses de la Cité, 2012, chapitre 7)
    • Un lecteur m’écrit « La prof de français nous a dit qu’il est inutile d’apprendre à conjuguer le passé simple, car c’est un temps archaïque, aujourd’hui complètement inusité ». — (François Cavanna, « Fessons la prof ! » dans Plus je regarde les hommes, plus j’aime les femmes, éd. Albin Michel, 2005)
    • […] confesse Emmanuel Garcia, prof d’histoire à Gonesse, en grève reconductible depuis le 18 janvier. — (Alain Auffray, « Les irréductibles de la démission ou rien. En marge des syndicats, des collectifs inquiètent le ministère. », dans Libération, 1999-01-30 [texte intégral]. Consulté le 2023-03-05)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • kougelhof
  • kouglof
    • (Cuisine) Variante de kougelhopf.
    • Le kouglof ou Kougelhopf est un gâteau à pâte levée originaire d’une large région d’Europe centrale, comprenant l’Alsace, le sud de l’Allemagne, l’Autriche, la République tchèque et la Pologne. — (Michel Noel, Raconte moi une recette Alsacienne, 2021)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • schirlenhof
  • lof
    • (Marine) Côté que le navire présente au vent.
    • Après dîner, sur les quatre heures, il nous en est venu une considérable sous le beaupré, qui a rasé le vaisseau et contre laquelle il se seroit brisé, si M. de la Rigaudière, qui s’en est aperçu, n’avoit vite crié au lof ! c’est-à-dire de mettre le gouvernail pour venir au vent et éviter par là la glace. — (Louis-Joseph de Montcalm, Journal du marquis de Montcalm durant ses campagnes en Canada de 1756 à 1759, p. 47, L.-J. Demers, Québec, 1895)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • antistrophe
    • (Prosodie grecque) Seconde stance d’un chœur lyrique, semblable pour la mesure et le nombre des vers à la première, qu’on nommait « strophe ».
    • Dans les pièces dramatiques le chœur chantait l’antistrophe en marchant sur le théâtre de gauche à droite, après qu’il avait chanté la strophe en tournant de droite à gauche.
    • Comme ils passaient devant la cuisine, leur parvint la voix de la petite Belle en train de raconter tranquillement quelqu'une de ses merveilleuses découvertes quotidiennes, interrompue de temps en temps, en guise d'antistrophe, par une exclamation avinée de Rachel. — (William Faulkner, Sartoris, traduit par René-Noël Raimbault et Henri Delgove, éditions Gallimard, 1937, réédition Folio, page 243)
    • (Grammaire, Rhétorique) (Vieilli) Figure de répétition, dans laquelle peut s'opérer un renversement de termes. Cela se trouve notamment dans les langues anciennes.
    • (Grammaire, Rhétorique) Figure de permutation anagrammatique volontaire ou involontaire de deux éléments dans une phrase, qu'il s'agisse de lettres, de mots, de groupes de mots.
    • Il n’y a qu’une antistrophe entre femme folle à la messe et femme molle à la fesse. — (François Rabelais, Pantagruel chapitre XII)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ouolof
    • (Géographie) (Linguistique) Relatif au peuple Ouolof ou à sa langue (le ouolof).
    • Bââ bondit à terre, précipitamment. C’était le tirailleur ouolof qui servait d’ordonnance à M. de la Ferté. — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 201.)
    • Du chauvinisme sénégalais au tribalisme ouolof la distance ne saurait être grande. — (Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961, p. 153)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • schaeferhof
  • apostrophe
    • Interpellation vive, ou surtout d’un trait mortifiant adressé à quelqu’un.
    • Les gardes restèrent aussi muets à cette apostrophe qu’à la précédente. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les apostrophes injurieuses, les interpellations violentes des réactionnaires, interrompirent cent fois les discours des orateurs des gauches. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Joséphine […] pissa dans ses jupes de détresse en remarquant l’altération des traits du Pape à cette apostrophe véhémente. — (Louis Pergaud, « Joséphine est enceinte », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • C’est cette version que Déroulède fait sienne quand, en des apostrophes enflammées, il vous accuse du haut de la tribune d’être à la solde de l’étranger. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • A celle-ci je pourrais dire, si elle n'avait pas rendu sa vilaine âme au diable : « Si je suis encore en vie, sale punaise, ce n'est vraiment pas de ta faute. » La suite de mon histoire vous prouvera combien est justifiée mon apostrophe. — (J'ai été fusillé… 30 mars 1944 : à Dagnac, commune de Villac, canton de Terrasson, Dordogne, récit d'André Pommarel, rapporté par René Delmas, Paris : Éditions Éditeur Indépendant, 2007, page 18)
    • (Rhétorique) Figure de style par laquelle un orateur interpelle brusquement soit des personnages morts, des vivants absents ou présents, soit même des choses qu’il personnifie.
    • Démosthène a fait une admirable apostrophe aux morts de Chéronée dans son discours sur la Couronne.
    • L’apostrophe de Bossuet à Alger est un des plus beaux passages de son oraison funèbre de Marie-Thérèse.
    • Mot mis en apostrophe, mot qui désigne l’être à qui l’on s’adresse dans le discours : mes enfants, approchez. — Jean, ne partez pas.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • osmotrophe
  • roof
    • (Marine) Variante orthographique de rouf.
    • Il avait l’air achevé, ses bouchains ronds étaient tous solidement assemblés, ses plats-bords attendaient de recevoir le pont et l’espèce de roof dont les structures reposaient au milieu d’un fouillis de bambous et de bois destinés à la mâture. — (Tito Topin, Shanghai Skipper, Série noire, Gallimard, 1986, page 82)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bischof
    • Boisson chaude ou froide, obtenue en faisant macérer, avec ou sans épices, dans du vin sucré, du citron ou de l’orange.
    • Après avoir passé successivement par la demi-tasse, le grog, le bischof, le vin chaud et même l’eau rougie, il était revenu à la bière. — (Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, t. 2, 1869, page 245)
    • Dis-donc, chérie, si nous lichions un petit bischof ? Qu’en penses-tu ? […] Non, tu n’as pas soif ? Oh ! n’aie pas peur, va, ce sera un vrai bischof que tu boiras, pas de ceux qu’on sert en bas. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, 1876, page 97)
    • De la gaieté, des rires comme je n’en ai jamais entendu de si francs ! On joue aux cartes, on allume des punchs, on boit des bishofs ; il y a une odeur de citron. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • zornhof
  • christophe
    • (Québec) (Familier) Juron, sacre, version atténuée de crisse ou christ.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • autotrophe
    • (Biologie) Qualifie un organisme qui, comme les bactéries, les algues et les plantes vertes, élabore sa matière organique à partir de composés inorganiques simples.
    • Roger Buvat, dans son excellent ouvrage où il met les chercheurs européens au courant des travaux américains sur le complexe et mystérieux problème de l’assimilation autotrophe du gaz carbonique, écrit, de son côté : « la photosynthèse peut être considérée comme le principal processus d’entretien de la matière organique, et de défense contre l’agent destructeur universel qu’est l'oxygène. En effet, de l’existence constante de l’oxygène dans l’atmosphère, il résulte que toutes les substances de la surface du globe ont une tendance générale à s’oxyder », c’est-à-dire, souvenons-nous-en, à se désélectroniser. — (Stéphane Lupasco, L'énergie et la matière vivante, 1962, page 103)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • phagotrophe
  • gougelhof
  • étoffe
    • (Textile) Tissu de soie, de laine, de coton, etc., dont on fait des habits, dont on recouvre des meubles, etc.
    • Les femmes portent une jupe en vadmel, ou grossière étoffe de laine noire, et un corsage de même étoffe, ouvert au milieu pour laisser voir une chemise brodée. — (René Verneau, Les races humaines, Baillière & fils, 1890, page 653)
    • Quatorze colonnes de bois, hautes de vingt-trois pieds, tendaient au-dessus de la salle un ciel d'étoffe écarlate. — (Pierre Louÿs, Une fête à, Alexandrie, 1896, dans Archipel)
    • Des lois répressives furent édictées ; c'est ainsi qu'on défendit d’entrer et de mettre en vente en France des étoffes des Indes, de la Chine et du Levant, […]. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, p.119, éd. Honoré Champion, 1925)
    • Bernard sourit, hocha la tête et, glorieux de son vêtement coupé dans une étoffe cannelle de mauvais goût, m'offrit une cigarette. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • (Sens figuré) Qualité, nature intrinsèque d’une chose.
    • Il n’y avait pas là l’étoffe d’un livre.
    • Il n’y a pas dans cette aventure l’étoffe d’un roman, l’étoffe d’une comédie tout entière.
    • Il y a en lui l’étoffe d’un chef.
    • Ce sont gens de même étoffe.
    • (Sens figuré) Potentiel de capacités.
    • On peut faire de ce jeune homme quelque chose de bon, il y a de l’étoffe.
    • On ne fera jamais rien de ce jeune homme, il n’y a pas d’étoffe.
    • (Typographie) (Au pluriel) (Vieilli) Ce que l’imprimeur faisait payer, à raison de tant pour cent, au-delà des frais d’impression, afin de se couvrir des dépenses qui entrent dans ses frais généraux.
    • Payer les étoffes. - On m’a compté tant pour les étoffes.
    • (Marine) Ensemble des matériaux utilisés pour la construction d'un navire.
    • (Technique) Union de plusieurs feuilles d'acier superposées et forgées ensemble, en vue de la fabrication par les taillandiers d'instruments tranchants.
    • Nom donné à l'or ou l'argent qui peuvent entrer dans la fabrication de certains rubans.
    • (Travail du cuir) Solution d’alun dans laquelle on trempe les peaux à tanner.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • kugelhof

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.