Mots qui riment avec "aille"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "briailles".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : aille , ailles , ail , ails et .

  • épousailles
    • (Vieilli) Célébration d’un mariage.
    • Libératrices, les épousailles populaires représentent en général un engagement de tout l’être où la satisfaction personnelle l’emporte sur les autres raisons. — (Jacques Solé, L’amour en Occident à l’époque moderne, 1984)
    • Noces.
    • Dans l’esprit de la brave portière, [...] il lui apparaissait que le fait de son habit noir devait coïncider avec des projets d’épousailles. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, Les Souliers du mort, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 974)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • draille
    • (Languedoc) (Bourgogne) Chemin, sentier, piste.
    • On recoupait les voies de toutes les bêtes de la nuit : la petite patte carrée du renard, celle du blaireau, plantigrade prudent, l’empreinte propre et ronde du chat sauvage, celle de toutes les belettes, martres, putois et surtout l’Y du lièvre, le fin sabot du chevreuil et la franche passée du sanglier, sorte de basse venelle, souvent piétinée comme une draille à moutons. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, pages 64-65)
    • (En particulier) (Languedoc) Chemin de transhumance.
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu'aux abords de l'Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Bac glissant le long d’un câble.
    • Câble permettant de faire glisser les bacs.
    • (Marine) Cordage qui s'attache sur le mât et descend en biais vers l'étai du mât, et sur lequel on glisse les voiles auxiliaires.
    • Draille. Câble d’acier partant de l’étrave et allant en général jusqu’aux deux tiers de la hauteur du grand mât. Cela consolide la tenue du mât et permet en outre d’établir la trinquette (voir étai). — (Bernard Moitessier, La longue route, Arthaud, Paris, 1971)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • mouscaille
    • (Populaire) Excrément, merde.
    • Boue, mais aussi neige fondue.
    • Mais d'autres n'avaient quittés la boue des tranchées que pour venir en permission, juste le temps nécessaire de faire un coup d'œil à leur femme, puis repartir, propres comme un sou neuf, pour se replonger dans la mouscaille que les obus fouillaient comme autant de taupes monstrueuses. — (Joseph Ligneau, Quand les femmes tenaient la France, Éd. Lilu, 2017)
    • Je me mets à patauger dans la mouscaille tout en rechargeant mon feu. — (Fréderic Dard, L'intégrale : 1970, Éd. Univers poche, 2013)
    • (Populaire) (Sens figuré) Situation difficile, embarrassante, surtout pécuniairement.
    • « Alors, mon chou, me dis-je, car j’aime me prendre par la douceur, qu’est-ce que tu vas inventer ce matin pour te tirer de la mouscaille ou pour t’y enliser jusqu’au trognon ? » — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 179)
    • C’est la disette, la mouscaille noire ici à Reims comme ailleurs. — (Alphonse Boudard, Le corbillard de Jules, Éditions de la Table Ronde, 1979, page 139)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • noaille
  • mangeaille
    • (Vieilli) Ce qu’on donne à manger à quelques animaux domestiques, à des oiseaux.
    • — Pourriez-vous me dire comment elle est devenue si rondelette.— Pardi, en se crevant de mangeaille comme vous et moi. — (Denis Diderot, Mémoires, correspondance et ouvrages inédits, tome 1, Paulin, Paris, 1834, 2e édition, page 168)
    • (Familier) Grande quantité de nourriture destinée à l’homme, presque toujours médiocre.
    • Enfin le Roi rompit avec madame de Verneuil ; elle se mit à faire une vie de Sardanapale ou de Vitellius : elle ne songeoit qu’à la mangeaille, qu’à des ragoûts, et vouloit même avoir son pot dans sa chambre ; elle devint si grasse qu’elle en devint monstrueuse ; mais elle avoit toujours bien de l’esprit. — (Gédéon Tallemant des Réaux, « Henri IV », dans Les Historiettes, tome 1, texte établi par Louis Monmerqué, René-Charles-Hippolyte Le Prestre de Chateaugiron et Jules-Antoine Taschereau, Alphonse Levavasseur, Paris, 1834, page 11)
    • — Au-dessous sont les fonctionnaires, puis les bourgeois, les enrichis, qui sont grossiers, bien moins polis que dans le Nord. Ils ne donnent pas trop dans la mangeaille, et ils ont une maison de campagne, une voiture. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • – Pas des tas de mangeaille solide, —observa-t-il,— mais bah ! il y en aura bien pour une quinzaine, et on ne sait pas ce qui peut arriver en quinze jours. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 338 de l’édition de 1921)
    • Chansons, mangeaille, beuverie, la noce d’Adrienne est une bien jolie noce. Cinq plats de viande, trois entremets et le nougat monté où tremble une rose en plâtre. — (Sidonie-Gabrielle Colette, La Maison de Claudine, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 62)
    • Des bistrots aux académies il est consternant d’écouter parler les gens dits sérieux devant un verre. Ce qu’ils vont se dire peut d’avance se décliner ainsi : je parle du temps, tu parles du fric, il parle de mangeaille, nous parlons de notre foie, vous parlez de bagnoles, ils parlent de cul. De ce dernier sujet il se peut que certains s’élancent, avec le fromage, vers les idées avancées. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 188)
    • Le bel air oblige Monsieur et Madame à faire apprêter leur mangeaille par un cuisinier français ferré sur les sauces. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 90)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • presailles
  • broussaille
    • Plante ligneuse, de quelque espèce, plutôt courte et ramifiée, qui envahit les terrains incultes et les forêts.
    • […] ; et, quoique les hauts arbustes et les broussailles excessivement accrues se rejoignissent par le haut, il n’y avait en bas aucune espèce d’obstacle, […]. — (Edgar Poe, Le cottage Landor, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Après une longue marche nous arrivâmes à une espèce de broussaille, à des boyaux un peu plus creusés, et à un abri de capitaine, qui n'était guère solide. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 125, Hartmann, 1937)
    • Elle happait celui-ci qui découvrait au fond d’une broussaille touffue un nid de merles intérieurement calfaté de bouse. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • […]; d'autre part, la nature d'un terrain non agricole, spontanément, ce n'est pas le bois, mais la broussaille, la friche, la lande, la ginestaie, la garrigue, la genévraie, le maquis, la pelouse rase... ou le désert ! — (Acta geographica, Société de géographie, 1986, page 103)
    • Les biquettes se nourrissent des broussailles. Elles permettent l'entretien de la végétation de cette réserve naturelle. — (« Chevrettes du terril » dans le Dictionnaire amoureux du Nord, de Jean-Louis Fournier, Éditions Plon, 2018)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • evaille
  • boustifaille
    • (Populaire) Repas copieux, bombance.
    • Mes amis, autrefois, dans cet aimable autrefois, on se mariait savamment ; on faisait un bon contrat, ensuite une bonne boustifaille. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Après cette boustifaille une sieste s’impose!
    • (Par extension) Nourriture, mangeaille.
    • – Bon, il y a de la boustifaille ! […], il entra et se mit en devoir d’explorer l’établissement. Il y découvrit plusieurs flacons de lait stérilisé, des bouteilles d’eau minérale, deux énormes boites de biscuits, un grand bocal de gâteaux éventés, […] pour plus de cinquante personnes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 327 de l’édition de 1921)
    • MILLE MILLIONS! Ta boustifaille sur ma table à dessin!! — (André Franquin, Gaston 11 — Gaffes, bévues et boulettes, éditions J.Dupuis Fils, 1973, page 12)
    • Il venait nous retrouver, nous ses potes, dans des cafés où c'est que nous causions de boustifaille, de cinoche et de philo. — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 13)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • godaille
    • Part de la pêche remise directement aux marins-pêcheurs.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • Soupe de poissons.
    • Combien de fois, après une journée pénible de pêche, après avoir roulé bord sur bord dans ces grands cotres creux sans abri, à la voile, alors qu’il s’apprêtait manger la godaille, ne venait-on pas lui demander de faire une lettre ou une démarche auprès de quelque administration. — (Jean Fressigné, Clémence ou les vagues de la vie: du Croisic à Quiberon, 2002)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • éventail
    • Petit dispositif demi-circulaire, composé de lames légères d’ivoire, de nacre, de bois, etc., qui se replient les unes sur les autres, dont la partie supérieure est ordinairement recouverte de papier, de taffetas ou de plumes, et dont on se sert pour s’éventer.
    • Manœuvrer l’éventail est un art totalement inconnu en France. Les Espagnoles y excellent ; l’éventail s’ouvre, se ferme, se retourne dans leurs doigts si vivement, si légèrement, qu’un prestidigitateur ne ferait pas mieux. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • De l’autre côté de la corbeille, la comtesse Martin, ayant à ses côtés le général Larivière et M. Schmoll, de l’Académie des inscriptions, caressait des souffles de son éventail ses épaules fines et pures. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 47)
    • Elle prit à la main son éventail de plumes, et sortit nonchalamment. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Et les tablettes de bal à feuillets de nacre, attachées à l’inutile éventail d’une jeune fille qui ne va jamais au bal… — (Sidonie-Gabrielle Colette, La Maison de Claudine, Hachette, 1922, réédition Le Livre de Poche, 1960, page 68)
    • Pourtant, le combat de pets est un des grands classiques de la culture populaire nippone depuis plus de dix siècles. Tout abbé qu’il soit, c’est à Sôjô Toba qu’est attribué un rouleau du XIe siècle dans lequel les pétomanes combattants utilisent de gigantesques éventails pour pousser les gaz toxiques vers le camp adverse. — (Jean-Marie Bouissou, Manga : Histoire et univers de la bande dessinée japonaise, chapitre 1, Arles : Éditions Philippe Picquier, 2010, 2e édition, 2014)
    • (Par analogie) Ensemble d'êtres ou de choses disposés comme en demi-cercle.
    • Tenir ses cartes en éventail, en parlant d’un joueur de cartes.
    • Se déplacer en éventail, en parlant d’une troupe.
    • C’était l’océan, l’océan immense, infini, et son odeur fraîche et salée, et ce grand coup d’éventail que la marée montante dégage de chaque vague dans son élan. — (Alphonse Daudet, « La Moisson au bord de la mer », dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, page 213)
    • Elle s’obstine à regarder le rayon de lune, qui tombe en éventail d’argent sur son couvre-lit. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 337)
    • Près d’un carrefour où nous attendaient nos groupes de guides, les compagnies se séparèrent pour progresser en éventail. — (Ernst Jünger, Orages d’acier, 1961 ; traduit de l’allemand par Henri Plard, 1970, page 294)
    • (En particulier) (Jardinage) Façon de tailler un arbre fruitier pour lui donner la forme d’un éventail ouvert.
    • Allées de tilleuls, de charmilles en éventail.
    • Il eut beau chercher, il n’aperçut d’autre promenade qu’une place longue, traversée aux deux bouts par des fossés puants charriant les immondices de la ville ; à l’entour végétaient pauvrement un millier de petits tilleuls rabougris, soigneusement taillés en éventail. — (Stendhal [Henri Beyle], Lucien Leuwen, 1834)
    • Gamme, large choix, palette ; par analogie avec le nuancier qui se déplie et replie comme un éventail.
    • Le large éventail parémiologique de cet ouvrage témoigne d'un fait évident : les proverbes coexistent avec d'autres énoncés et formules sentencieuses. — (Julia Sevilla Munoz, « Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol », ‎2000, dans Langages, 34e année, n° 139, (2000), La parole proverbiale, page 100)
    • (Cyclisme) Groupe de coureurs placés en diagonale pour se protéger du vent.
    • Le peloton n’était qu’à cinquante-cinq secondes. Les sept mêmes hommes qu’au deuxième passage du col. Le vent poussait et ils avançaient en éventail, sur toute la largeur de la route, comme une voile gonflée. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, pages 39-40)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • masaï
    • (Linguistique) Autre graphie de massaï.
    • — Bien sûr, je sais le kikouyou aussi bien que lui, expliqua Patricia, parce que ma première servante, quand j’étais très petite, était une Kikouyou. Et je sais aussi le swahili, parce que les indigènes de toutes les races le comprennent. Et la langue des Wakamba parce que le pisteur préféré de mon père en est un. Et le masaï parce que les Masaï ont droit de passage et de campement dans ce Parc. — (Joseph Kessel, Le Lion, Gallimard, 1958)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bataille
    • (Militaire) Combat général ordonné entre deux armées. → voir champ de bataille, cheval de bataille, plan de bataille, bataille navale, bataille aérienne, en ordre de bataille et …
    • Dans une brochure qui a fait quelque scandale, le général Donop […] voudrait, comme Bugeaud et Dragomiroff, que chacun dans la bataille connût exactement le plan de ses chefs ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VII, La morale des producteurs, 1908, page 351)
    • Le temps où l’infanterie décidait des batailles était révolu. La guerre se transformait en une question de matériel, d’entraînement et de connaissances spéciales très compliquées. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 214 de l’édition de 1921)
    • C’est notre première bataille, mais nous ébauchons instinctivement tous les gestes et les pensées que nous aurons une fois guerriers. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Mais, depuis la bataille de Tolbiac et la conversion de Clovis, l’Église eut ses coudées franches et put rapidement asseoir son influence à travers le territoire. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • (Par extension) Toute sorte de lutte.
    • Il avait fortement neigé dès le début de décembre, et il y avait eu de magnifiques batailles à coups de boules de neige, au cours desquelles, malheureusement, on n’avait pu laver la figure aux deux Grangers  ; […]. — (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • (Sens propre) Affrontement entre deux entités.
    • Les gérants de l’ancien parc saint-georgeais, Samuel Lesueur et Yann Cosson sont déjà plongés dans une bataille judiciaire avec la Ville de Saint-Georges-de-Didonne qui a décidé de se séparer d’eux. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 20 août 2022, page 14)
    • Je ne pus réussir à attraper un seul requin […]. Et cependant, lorsque je tuais l’un d’entre eux avec ma carabine sprinfield, c’était aussitôt une bataille féroce autour du festin cannibale. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • (Sens figuré) Motivation pour ou contre quelque chose. → voir livrer bataille et cheval de bataille
    • Le gouvernement est pleinement engagé dans la bataille pour l’emploi et d’abord pour la jeunesse avec le contrat de génération […] — (Vincent Peillon, Refondons l’école, Le Seuil, 2016)
    • (Cartes à jouer) Jeu de cartes qui se joue à deux sur le principe de la plus forte carte l’emporte.
    • La Bataille est un jeu tout à fait élémentaire. C’est d’ailleurs l’un des premiers jeux de cartes pratiqués en France, et le pauvre roi Charles VI passait, assure-t-on, des journées entières à entamer de parties de Bataille avec sa favorite, la « petite reine » Odette de Champdivers. — (Frans Gerver, Le Guide Marabout de tous les jeux de cartes, Verviers : Gérard & Co, 1966, page 49)
    • (Par extension) Organisation, préparation des forces pour le combat. → voir en ordre de bataille, plan de bataille et champ de bataille
    • Le commandant de la 4e Armée fixera lui-même le front journalier à atteindre en évitant toute fatigue à ses troupes avant la bataille. — (Fernand Engerand, ‎Ligaran, La Bataille de la frontière, Primento, 2015)
    • (Par analogie) Rangement de plusieurs objets. → voir en bataille
    • Trente-deux d’entre elles sont occupées, les autres, les places du milieu, sont restées vides. On voit donc très bien le jeu : ils sont rangés comme à la bataille. — (‎Guillaume de Saint-André, ‎Jean-Michel Cauneau, Chronique de l’État breton, Presses universitaires de Rennes, 2005, page 443)
    • (Par ellipse) Corps de bataille.
    • Outre que plusieurs navires chargés de soldats et d’artillerie partiraient pour Gênes afin de renforcer les lances que commanderait Fregoso, une partie de l’armée de terre, principalement l’arrière-garde, emprunterait les routes habituelles pour ne pas éveiller les soupçons. Le reste, soit l’avant-garde et la bataille, irait par un chemin médian que Gian Giacomo Trivulzio proposa ; un chemin périlleux, connu seulement des chasseurs et de quelques colporteurs, et surtout bien plus long. — (Didier Le Fur, Une autre histoire de la Renaissance, chapitre V, Perrin, 2018, ISBN 978-2-262-07059-5, page 125)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • laille
    • Allatif singulier de laki.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • trouvaille
    • Chose trouvée remarquable.
    • John Walker, un chimiste britannique ayant inventé l’allumette par erreur en 1827, n’a jamais voulu faire breveter sa trouvaille, « trop triviale » à son goût. Pourtant, il en tirera tout de même quelques bénéfices financiers, avant d’être copié par divers industriels dès 1829. — (Tanguy Vallée, « Tetris, Kalachnikov, Karaoké… : Ces 10 inventions qui n’ont pas rapporté un centime à leurs créateurs », gentside, 5 juillet 2013)
    • Un autre monstre sacré de la musique de film s’est produit les 23 et 24 mars au Grand Rex accompagné lui aussi d’un grand orchestre philarmonique. Il s’agit de Vladimir Cosma, le plus français des roumains. L’homme aux 300 bandes-originales. Le chef d’orchestre des dimanches soirs de notre enfance a inventé des mélodies intemporelles. De géniales trouvailles comme le bruit évanescent des vagues dans Un éléphant ça trompe énormément, la flûte de pan entêtante du Grand Blond ou l’allégresse dansante de Rabbi Jacob. — (Thomas Morales, « La Musique de film : un art majeur ! », Causeur.fr, 30 juin 2013)
    • Chose trouvée heureusement et par hasard.
    • Trouvailles au marché aux puces. Dimanche dernier, je suis revenue à la maison avec le sourire, avec un second tabouret tam-tam jaune sous le bras, une cadre sculpté qui finira dans la chambre sous l’autre et un sachet rempli de petites merveilles comme une vielle tirelire en forme de champignon peint, une cage oiseau plastifiée, un soliflore représentant un couple de chats amoureux que j’utilise comme bougeoir et un pot de peinture neuf, coloris coquille d’œuf, destiné à recouvrir une étagère dénichée dans un troc il y a quelques semaines. Le tout pour la modique somme de six euros cinquante !— (Jessica, « Trouvailles au marché aux puces », Zess.fr, 21 mars 2008)
    • Invention amusante.
    • Il y a ceux qui n’ont pas inventé l’eau chaude ni le fil à couper le beurre. Et il y a les autres, les jeunes inventeurs et créateurs du salon annuel de Monts, 17e du nom, réunis pour présenter leur dernière trouvaille, le pur produit de leur jus de crâne.
    • 557 inventeurs, autant de trouvailles, cette année, les « Géo Trouvetou » du concours Lépine ont décidé de faire simple, pratique et pas cher comme la fourchette à petits pois de Daniel Jeandot. « Essayez la fourchette normale et prenez quelques petits pois, des coquillettes, n’importe quoi et maintenant vous ramassez avec ma fourchette incurvée. Et voilà, ça tient. » À 4 euros pièce, elle s’arrache.
    • Parmi les 578 inventeurs participant au concours Lépine, de drôles de trouvailles inédites. Comme Papado, une lunette de toilette qui s’adapte sur toutes les cuvettes grâce à des clips ajustables, une trouvaille qui promet de « révolutionner votre façon de nettoyer ». « Plus de problèmes de visseries, de charnières, de bactéries », explique Agnès Lowe, mariée, trois garçons. « Il vous faut trente secondes pour l’enlever, la nettoyer et la remettre en place ». Plus besoin non plus de « lever la lunette », renchérit son mari, qui rappelle que la lunette est en polypoprylène [sic : polypropylène], incassable, 100 % recyclable, et de fabrication française. […]Bien moins sophistiqué, le Niggoutte, inventé par Francine Agnès pour gérer les problèmes d’incontinence de son chien, Niggi, 15 ans. Un support dans lequel le maître n’a plus qu’à placer une serviette hygiénique. « Son poil n’est pas souillé, son panier et la maison restent propres », explique Francine, poussée à déposer un brevet par son vétérinaire, qui a jugé la trouvaille astucieuse. — (Christel de Taddeo, « La Grande Foire aux inventeurs », Le Journal du dimanche, dimanche 12 mai 2013)
    • Le « Génitron » invention, trouvaille, fécondité, lumière ! … C’était le sous titre du journal […] L’afflux des trouvailles […] le « fromage en poudre », le « navire flexible », le « café-crème comprimé » jusqu’au « ressort kilométrique » pour remplacer les combustibles … — (Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit, Gallimard-Folio, 1952, pages 347 et 349)
    • (Archéologie) Découverte officielle de vestiges anciens ou d’un objet ancien.
    • Personne ou presque n’est au courant qu’une pièce allobroge exceptionnelle a été déterrée en Savoie. Une trouvaille archéologique clandestine dont témoigne aujourd’hui son auteur. — (La Voix des allobroges, 26 novembre 2012)
    • La tombe de trois reines de l’empire Wari découverte au Pérou. Les archéologues craignaient que, dès qu’ils rendraient publique la nouvelle de leur trouvaille, le site serait la proie des pilleurs.
    • (Astronomie) Météorite découverte par hasard, par opposition à celle que l’on a vu tomber, que l’on a retrouvée peu après son atterrissage et que l’on appelle une chute.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cassaille
    • (Agriculture) (Vieilli) La premier labour d’un champ en jachère.
    • Dans votre région, les entrées en ferme ont lieu généralement le 23 avril pour la « cassaille » des terres et les animaux, et le 29 septembre suivant pour l’entière jouissance. — (Journal d’agriculture pratique : de jardinage et d’économie domestique, 1912)
    • Variante moins usitée pour désigner le fromage fort cachaille.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • criaille
    • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe criailler.
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe criailler.
    • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe criailler.
    • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe criailler.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe criailler.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • tondaille
    • Moment de la tonte des moutons, fête qui accompagne la tondaison.
    • La preuve que la Gothe était une méchante sorcière, c’est que les chèvres des bergères à qui elle parlait souvent tarissaient ; leurs brebis perdaient la laine avant la tondaille, et leurs poulains s’éboitaient en galopant sur les roches, ou se perdaient dans les viviers. — (George Sand, Jeanne, 1844)
    • En mai, dans les fermes avait lieu la tonte des moutons (les tondailles). — (René Coursault, Contes naïfs et nouvelles facétieuses: le parler tourangeau, 1990)
    • Indépendamment du Vendredi blanc, il est encore une grande fête pour nos bergères, cʼest celle des tondailles. — (C. Laisnel de la Salle, ‎Germain Laisnel de la Salle, Souvenirs du vieux temps - Volume 1, 1902)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • jaille
    • (Angers, Nantes) Objet bon à jeter.
    • La place minime accordée aux outils de ce tiroir est compensée par 1 anarchisme de fait puisque s’y mélangent 1 certain nombre d’objets sans rapport les uns avec les autres, qui donne à ce capharnaüm 1 note semblable à celle que les surréalistes attribuaient au marché aux puces : 1 carte de France découpée dans de la moquette rose (cadeau de mon ami Bruno Gibert lors de sa période “art contemporain”), 1 Polaroïd au chômage de longue durée, 1 pistolet à eau que j’utilise contre des rhéteurs, 1 lampe de poche dont la pile est absente, des ampoules électriques de rechange, 1 K7 “Thomas Clerc soutient sa thèse”, 1 lecteur de disquettes, 39 cartes routières, 1 abat-jour rectangulaire en métal dans lequel j’ai coincé l’étui d’1 stylo Mont-Blanc dont je ne me suis jamais servi, 1 mètre-dérouleur de 3 mètres à couleur et taille de guêpe, des plaques de propreté en cuivre que l’on fixe sur les portes lorsqu’on veut accéder à 1 niveau esthétique supérieur, 1 montre Lip définitivement arrêtée, des câbles, 1 boîte à biscuits pour les clous, bref 1 masse de ce qu’en patois des Pays de Loire on appelle “la jaille”. — (Thomas Clerc, Intérieur, Gallimard, Paris, 2013)
    • (Angevin, Nantais et Bretillien) Déchèterie.
    • (Paris) Paroles futiles Référence nécessaire.
    • C’est de la jaille, c’est du vent.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • blanchaille
    • (Pêche) Fretin, menu poisson qui sert ordinairement d’appât aux pêcheurs.
    • — Ça chasse, murmura Jobeau.La blanchaille commençait à sauter au nez des perches ou des brochets. L'éclairage prenait du biais et les grenouilles de l'autorité. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 212)
    • Au temps où on trouvait du poisson à foison, on pêchait dans la Tamise la blanchaille – terme générique pour les jeunes et petits poissons –, le sprat – appelé aussi menuise ou blanquette – et même le hareng. — (Niki Segnit, Le répertoire des saveurs, Marabout, 2012)
    • (Ichtyologie) Poisson blanc appartenant à la famille des cyprinidés, par opposition aux truites, brochets, perches et autres carnassiers.
    • Tous ces prédateurs misent sur ces opportunes concentrations de blanchaille présente sur les frayères pour se refaire une santé à moindre coût énergétique. — (Yves Grégoire, Ce qui change avec l’arrivée du printemps, Le Chasseur français, mai 2017)
    • C’est vrai qu’il avait oublié ce foutu concours ! Pourtant, il aurait bien dû y penser, avec toute cette blanchaille qui giclait autour de la barque, à croire que les poissons étaient devenus fous. — (Alain Demouzon, La Pêche au vif, 1977, chapitre 1)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rocaille
    • Désigne un terrain couvert de cailloux, un amas de pierres.
    • Rien ne peut être cultivé dans cette rocaille.
    • Décor de pierres érigé dans les jardins pour simuler un style alpestre et dans lesquels sont plantés des végétaux de petites tailles.
    • J'ai mis mes succulentes dans une rocaille.
    • Les rocailles sont souvent accompagnés de petites cascades, de bassins et de ruisseaux artificiels.
    • Morceaux de minéraux, pierres, cailloux que l'on utilisait, associés avec des coquillages, pour construire et décorer des grottes artificielles et des décorations dans les jardins.
    • C’est, dans un département lointain, une petite propriété que ne décore aucune boule en verre, et où l’œil le mieux exercé ne saurait rencontrer le moindre kiosque japonais, ni le prétentieux bassin de rocailles avec son amour nu en plâtre et son impudique jet d’eau qui retombe. — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • (Par extension) Genre de décoration en usage au XVIIIe siècle, à l'époque de la Régence, dans l’architecture et le mobilier, et interprétant des motifs inspirés de formes de la nature.
    • Une pendule, des vases de rocaille.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • travaille
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de travailler.
    • Il y a maintenant trois années révolues que je travaille à débillonner les terres de l’exploitation, situées dans la plaine, et c’est seulement dans l’automne dernier, que j’ai pu avoir quelques pièces assez aplanies pour pouvoir commencer à tracer les nouveaux billons que je veux y établir. — (Mathieu de Dombasle, Annales agricoles de Roville, 1829)
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de travailler.
    • Y s’embringue dans une histoire avec sa secrétaire parce qu’il travaille tard le soir au boulot, et alors sa femme se figure qu’il pieute avec elle, ou quelque chose dans ce goût-là. — (Richard Jessup, Un bruit de chaînes, traduction de Bruno Martin, Gallimard, 1956, chapitre premier, page 17)
    • Proposant des Nécropoles (1978-1980), R. Passeron travaille, pour sa part, le polystyrène désexpansé à l’aide de l’essence de térébenthine. — (Murielle Gagnebin, Pour une esthétique psychanalytique, 2018)
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de travailler.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de travailler.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de travailler.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • mézail
    • (Histoire) Partie mobile du milieu et devant du heaume, puis de l'armet, qui protège le visage.
    • Le mézail, également nommé ventaille, carnet ou viaire est la partie mobile qui se rabat sur le visage à l'avant du casque. Les trous permettant la vision sont appelées perçures ou vues. Dans certains casques, le mézail se dira à vue coupée lorsque celle-ci est découpée en pleine pièce et à vidaille lorsque la vue se fait entre le haut du mézail descendu complètement et le frontal du casque.
    • Le mézail était quelquefois d'une seule pièce et se relevait pour découvrir la figure ; d'autres fois il se composait de deux ou plusieurs parties, les unes s'élevant vers le front, les autres s'abaissant sur la mentonnière ensemble ou séparément. — (Ange de Saint-Priest, Encyclopédie du dix-neuvième siècle, Paris, 1838, vol.3, page 654)
    • Le mézail, à soufflet, présente cette particularité, que le ventail et le nasal sont également percés d'ouvertures et semblent, quoique séparés, ne faire qu'une seule pièce. — (Octave Penguilly-L'Haridon, Catalogue des collections du Cabinet d'armes de Sa Majesté l'empereur, Paris : Imprimerie impériale, 1864, page 56)
    • L’armet est le casque le plus perfectionné; il est composé du timbre surmonté de la crête, de la vue, du nasal et du ventail, dont l'ensemble se nommait mézail, et du gorgerin. — (Auguste Demmin, Guide des amateurs d'armes et armures anciennes, Paris : Veuve Jules Renouard, 1869, page 297)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • betaille
  • ventaille
    • Variante de ventail.
    • Par la ventaille relevée de leur casque, les cavaliers montraient des visages ruisselants de sueur. — (Druon, Loi mâles, 1957, p. 153)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.