Mots qui riment avec "ouf"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "ouf".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : ouf , oufs , ouffe et ouffes .

  • rouf
    • (Marine) Petit logement généralement situé à l'arrière du pont supérieur d'un bateau et ne s'étendant pas sur toute la largeur comme la dunette.
    • L'énorme rouf construit sur l’embarcation et son gréement, démontraient l'inexpérience totale que son propriétaire avait des choses de la mer, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Sur le pont supérieur, le coq qui refermait les portes du rouf avait une altercation avec le jeune Charley au sujet d’une paire de chaussettes. — (Joseph Conrad, Le Nègre du « Narcisse », traduction Robert d’Humières, 1897)
    • (Marine) Abri réservé à l'équipage sur le pont avant des navires marchands.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • auzouf
  • louf
    • (Populaire) Fou.
    • — Sortir en ville ? Vous êtes pas louf ?… Les bleus sont consignés pendant huit jours… — (Marcel-E. Grancher, 5 de campagne, Éditions Lugdunum, 1937, page 22.)
    • — Merci, fit-il, et sur un ton moins agressif, il expliqua : ça me rend louf de parler d'ça. J'peux pas. Ça m'monte au crâne. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • marcouf
  • schnouf
    • Variante orthographique de schnouff.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • barouf
    • Variante de baroufle.
    • Quel orage, ma fille ?… Celui du dehors ou ce sacré barouf que vous avez fait ici ? — (Tennessee Williams, La Chatte sur un toit brûlant, 1955. Version français d’André Obey, acte III, 1958.)
    • Et donc ? Grand scandale ? Énorme barouf médiatique, dénonçant ces marques célèbres qui s’assoient sans vergogne sur la réglementation en touillant leurs cosmétiques avec des cochonneries dangereuses pour la santé ? Pas du tout ! — (Des cosmétiques empoisonnés sous la haute protection des budgets de pub, Le Canard Enchaîné, 21 juin 2017, page 4)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pignouf
    • (Familier) (Injurieux) (équivalent féminin très rare : pignoufe) Homme grossier, mal élevé, butor, malotru, rustre.
    • Dans les deux cas, nous arrivons au même résultat; seulement, au lieu de pouvoir te dire: "Je me suis conduit en galant homme!", tu as sur la conscience d'avoir agi comme un pignouf. — (Georges Feydeau, La Main passe.)
    • Moi pas pignouf, moi payer du champagne. — (Émile Zola, Nana.)
    • Evidemment le mot « pignouf », qu'employait Copeau hier soir, s'applique assez précisément à Montfort. — (André Gide, Journal, 23 mai 1910.)
    • Il mange avec les doigts ce pignouf ! — (Jules Romains, Les hommes de bonne volonté.)
    • Mais de quel droit insultez vous mon papa qui était à la retraite à Menton ? Moi je vous demande pas si votre père pue du cul ou si votre femme se pochtronne en cachette espèce de pignouf ! — (Christian Clavier, Les Visiteurs, 1993.)
    • (Familier) (Péjoratif) Homme, inconnu. → voir type, clampin, mec, gonze etc
    • D’où y sort ce pignouf ?
    • (Vieilli) Apprenti cordonnier.
    • Chez les cordonniers, le maître s’appelle pontif, l’ouvrier gniaf, et l’apprenti pignouf. — (Lorédan Larchey, Les Excentricités du langage, 1865)
    • (Bande dessinée) Fruit imaginaire qui constitue l’alimentation principale du flagada, animal lui aussi imaginaire.
    • (Familier) (Argot) Masturbation.
    • Je pratique la pignouf.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • touffe
    • Ensemble d’herbes, de fleurs, de cheveux, de poils, etc., naturellement rapprochés.
    • Presque aussitôt une tête se pencha hors de la voiture pour voir ce qui se passait, une grosse tête pâle et grasse, une touffe de cheveux sur le front : c’était Napoléon. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Soudain, au bord du bassin, nous vîmes un petit chat qui buvait. Nous nous dissimulâmes derrière une touffe de seringas. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Ils me font toujours souvenir du ciel gris de chaleur, de la poussière qui portait l’empreinte de pieds nus et des touffes immobiles des hauts papayers lisses qui émergeaient d'une étonnante végétation. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Cette stérilité contraste avec les nombreuses touffes de retems et de verdure qui croissent dans le lit de la vallée. — (Antonin Jaussen & ‎Raphaël Savignac, Mission archéologique en Arabie: Les châteaux arabes de QueṣairʾAmra, Ḫarâneh et Ṭûba, E. Leroux, 1922, vol.1, page 25)
    • Souvent, à mi-pente, le touriste aperçoit les grosses touffes jaunes des genêts, une broderie d’orfroi court sous les taillis. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • A l'infini, les sables ardents sont bosselés de touffes pâles, vaguement teintées d'un mélange de vert, de bleu et de gris, — les touffes de hâd arrondies, basses, compactes, hérissées de menus piquants. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 22)
    • Il fauchait les touffes d’échaudures qui poussaient dans la pâture de derrière. — (Daniel Bernier, Les terres meurtries, vol.2: Léona, Éditions l'Archipel, 2004)
    • […] je vais vous les jeter, en touffe, sans les mettre en bouquets […]. — (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, Acte III scène 7)
    • (Vulgaire) (Absolument) Toison pubienne, et par métonymie, sexe des femmes.
    • Brouter la touffe.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • vlouf
  • chadouf
    • (Agriculture) Appareil utilisé pour puiser l’eau au moyen d’un balancier ou bascule que l’on fait pivoter pour verser l’eau à proximité.
    • Les Égyptien]se servaient du chadouf dès l’Antiquité.
    • Cependant les hommes travaillent aux chadoufs afin de pouvoir arroser les cultures toujours altérées sous ce ciel ardent qui les brûle. — (Maxime Du Camp, Le Nil : Égypte et Nubie, 1854)
    • En Égypte, la puisette utilisée pour recueillir l'eau avec le chadouf est souvent un delou.
    • Dans l’angle supérieur gauche, un serviteur actionne le chadouf, système traditionnel égyptien pour puiser l’eau, car l’eau est un élément indispensable à la survie du mort. — (Musée du Louvre, notice de description d’un linceul : https://www.louvre.fr/oeuvre-notices/linceul)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ouf
    • Marque le soulagement ou le sentiment de chaud, après avoir subi une épreuve difficile ou désagréable, ou la satisfaction d’être délivré d’un fardeau, d’un travail, d’un ennui, d’une charge quelconque.
    • Cette disparition était pour lui une délivrance. Je l’ai entendu faire « ouf ! » non pas une fois, mais vingt fois. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux, Grasset, 1914, réédition Le Livre de Poche, page 83)
    • Et ouf ! Elle pousse un soupir énorme, les deux bras au ciel ! — (Louis-Ferdinand Céline, Le Pont de Londres : Guignol’s Band II, Gallimard, Paris, 1964)
    • L’élection de Warnock fait toutefois de Joe Biden le premier président depuis Franklin D. Roosevelt à ne perdre aucun sénateur après deux ans en poste. Ouf! Sweet Georgia! — (Pierre Martin, Les démocrates prennent pied dans le Sud profond, Le Journal de Québec, 8 décembre 2022)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • couffe
    • Ballot, panier usité à Marseille et dans le Levant.
    • Le sol était jonché de ballots, de sacs de coton, de couffes de riz. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • La couffe de feuilles de palmier est cousue de fils de laine. — (Beïda Chikhi, Assia Djebar: histoires et fantaisies, 2007)
    • Il te fait encore des grappes qu'avec trois tu fais une couffe, non, mais le reste c'est vieux. — (Jean Giono, Le grand troupeau, 1931)
    • Il prit une couffe en sparterie. S’il trouvait quelque chose, il le mettrait là-dedans. — (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 151)
    • Embarcation rudimentaire en jonc tressé.
    • Puis, en atteignant la ville de Ctésiphon, métropole du pays de Babel et résidence des rois parthes, le Tigre s’assagit, les gens peuvent l’approcher sans égards, il n’est plus qu’un gigantesque bras fluide que l’on traverse d’une berge à l’autre dans de rondes couffes à fond plat où s’entassent hommes et marchandises, qui s’enfoncent jusqu’au bord et parfois toupillent sans pourtant se noyer, vulgaires paniers en jonc tressé qui ôtent au fleuve du Déluge tout quant-à soi. — (Amin Maalouf, Les Jardins de lumière, 1991, Le Livre de Poche, page 7)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • plouf
    • Bruit de ce qui tombe dans un liquide.
    • C’est que la base est un espace de loisirs à la portée de toutes les bourses, surtout des plus modestes qui n’ont pas les moyens de partir en vacances, d’aller à la plage ou même de faire un plouf au X’Eau de Châteaubernard. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 13 août 2022, page 21)
    • Cascades métalliques de vaisselles versées à la vapeur sur les tables… éparpillement de cuillers… bouteilles attrapées au vol… soupières de corps de garde tenant en leurs flancs rebondis des mares écumantes où plongent les louches avec le plouf sonore des grenouilles en alerte… — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, pages 58-59)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • patapouf
    • (Familier) Homme, femme, enfant gros et lourd.
    • Ah çà ! est-ce que cette grande patraque ne va pas se lever ? Sept heures et demie !… grand lâche ! gros patapouf !… — (Eugène Labiche et Marc-Michel, Mon Isménie, 1852, scène 2)
    • Je ne suis pas beau, moi, je ne suis plus jeune, et j’ai plutôt l’encolure d’un vénérable patapouf que d’un séducteur. — (Marc Leprévost, Les Vrais Parisiens de la décadence, A. Schnée, 1856, page 94)
    • Savez-vous, Barbier, demande mon grand-père, que si les Prussiens arrivaient en ce moment-ci, ce gros patapouf de marchand de tabac serait parfaitement capable de se faire tuer pour me prouver que j’ai eu tort de me moquer de lui ? — (Georges Darien, Bas les cœurs !, A. Savine, 1889, page 154)
    • Elle poussa un cri, se retourna et se trouva nez à nez, si on peut le dire, avec une espèce de patapouf énorme, informe et blafard, comparable aux bonshommes de neige que construisent les enfants, l'hiver, et d'où sortait par une fissure l'éclat obstiné de deux yeux lubriques. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 99)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • gnouf
    • (Argot) (Prison) Prison, poste de police.
    • C’est tellement vite fait de se retrouver au gnouf ! — (Jean Guy Le Dano, La mouscaille, Flammarion, 1973, page 69)
    • Arrivé dans un garage soupçonné de carambouilles, au moment d’une rafle organisée par la police, il a été embarqué sans discernement, allez, tout le monde au gnouf ! — (Jean Raje, L’encabané, au pays du droit des hommes, Société des Écrivains, 2007, page 30)
    • (Argot militaire) (En particulier) Prison militaire.
    • Jeannet, dans son dernier mois de service, s'était fait arracher ses brisques et mettre au gnouf après une altercation avec son capitaine. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 93)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pouffe
    • Pouffiasse.
    • Elle était sans doute prête à bien s’entendre avec cette pouffe homéliftée des pieds à la tête. — (Jean-Pierre Andrevon, Le Travail du furet, Le Livre de poche, 1990, page 159)
    • Franz, arrêtons les frais, veux-tu, ça suffit, tu m’avais promis une émission culturelle, cinéma, littérature, des actrices en pagaille, j’ai passé l’été à m’imaginer minaudant comme une pouffe devant Emmanuelle Béart défendant je ne sais quels nègres télégéniques, Léa Seydoux et son museau timide faisant la promotion de ses seins aussi lourds qu’un secret, ou même dans le genre littéraire, le nouveau recueil de l’anxiogène Claire Castillon, bref de la meuf mutine, spirituelle ou engagée, à la place de quoi voilà plusieurs semaines que je me goinfre de l’Attali, du Bruckner et autres d’Ormesson, certes encore très séduisant, mais à qui j’ai plus envie de demander des conseils qu’un numéro de portable, sans parler de Fabius et son regard d’homme politique battu – Fabius qui la semaine dernière nous a quand même fait perdre 25 points d'audimat rien qu’en disant « Bonsoir» ! — (Nicolas Bedos, Journal d’un mythomane, 2011)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • gniouf
    • Variante orthographique de gnouf, plus courant, et de niouf.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • étouffe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de étouffer.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de étouffer.
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de étouffer.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de étouffer.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de étouffer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • schnouffe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de schnouffer.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de schnouffer.
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de schnouffer.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de schnouffer.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de schnouffer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pouf
    • (Marbrerie) Qualifie des pierres qui s’égrenent et tombent en poussière quand on les travaille.
    • (En particulier) Qualifie un marbre qui, en le taillant, ne peut retenir ses arêtes vives étant sujet à s'égrener.
    • Le marbre que fournit généralement le dépôt de l’île des Cygnes est un marbre qu’il appelle un marbre pouf, un marbre sans la sonorité du métal, un marbre friable et dont on ne peut rien faire. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1889)
    • Destiné à être sculpté, le marbre blanc ne devait contenir aucun fil, aucune scorie et, moins encore, ces parties « pouf » où le coup de pointe brusquement assourdi s'accompagne d'un petit effritement plâtreux. On voulait qu'il n'offrît que des parties « fières », c'est-à-dire dures, en terme de métier, et d'un blanc de saindoux. — (La Revue de Paris, au Bureau de la Revue, 1966, vol. 66, part. 2, p. 15)
    • (Fonderie) Qui a la juste résistance qu’exige la fonte, en parlant du noyau.
    • Pouf, (Fonderie.) les Fondeurs donnent ce nom à une qualité que doit avoir la matière dont on fait le noyau. Elle consiste dans une molle résistance, afin que le métal remplissant l’espace qu’occupoient les cires, le noyau ait assez de force pour résister à sa violence ; & n’en ait pas trop en même tems pour s’oppoler au métal qui travaille en se refroidissant dans le moule, ce qui le feroit gercer dans plusieurs endroits. — (L’Encyclopédie)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bouffe
    • (Vieilli) Plaisant, comique.
    • Une pièce bouffe.
    • Jouer les rôles bouffes dans les opérettes, après avoir joué les parents nobles dans la troupe dispersée. — (N. Nikoladzé, La presse de la décadence, IV ; E. Dentu libraire-éditeur, Paris, 1875, page 30)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.