Mots qui riment avec "oudre"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "oudre".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : oudre et oudres .

  • coudre
    • (Couture) Assembler deux ou plusieurs objets avec un fil passé dans une aiguille ou un autre instrument semblable.
    • Enfin, derrière un haillon mal tiré, des ouvrières en chambre cousent à la machine, tandis qu’à un autre étage, un vieillard rafistole avec des ficelles une capote de soldat. — (Francis Carco, L’Amour vénal, chapitre I, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 9)
    • Plus d’une fois, je suis resté attendri, songeant à de délicieux moments : soit que je revisse cette délicieuse fille assise près de ma table, occupée à coudre, paisible, silencieuse, recueillie et faiblement éclairée par le jour qui, descendant de ma lucarne, dessinait de légers reflets argentés sur sa belle chevelure noire; soit que j’entendisse son rire jeune, ou sa voix au timbre riche chanter les gracieuses cantilènes qu’elle composait sans efforts. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Coudre une plaie, les bords, les lèvres d’une plaie, pour qu’elle se ferme plus promptement.
    • (Sens figuré) Surtout en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • Cette étude n’est fuite que de citations cousues ensemble, d’emprunts mal cousus.
    • (Sens figuré) (Familier) …
    • Ce film est cousu de fil blanc : L’intrigue est incohérente ou grossièrement inégale.
    • Des finesses cousues de fil blanc : → voir finesse
    • (Sens figuré) (Familier) …
    • Bouche cousue : Gardez le secret, ne parlez point de cela, n’en dites mot.
    • Faites ce qu’il vous plaîra, mais surtout bouche cousue : On dit plus ordinairement et mieux Bouche close.
    • (Sens figuré) (Familier) …
    • Être tout cousu d’or : Avoir beaucoup d’argent comptant, être fort riche.
    • (Sens figuré) (Familier) …
    • Avoir le visage cousu, tout cousu de petite vérole : Avoir le visage fort marqué de petite vérole.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • absoudre
    • (Droit criminel) Renvoyer de l’accusation une personne reconnue l’auteur d’un fait qui n’est pas qualifié punissable par la loi.
    • En absolvant cet homme, on n’a pas fait justice.
    • (Par extension) Déclarer un accusé innocent du crime ou du délit qui lui était imputé, l’acquitter.
    • Il y a eu cinq voix pour condamner l’accusé et sept pour l’absoudre.
    • On l’a absous malgré le crédit de ses ennemis.
    • Il s’est fait absoudre du crime dont on l’accusait.
    • (Théologie) Remettre les péchés.
    • Lorsque je me confessais à un abbé, je lui avouais mes relations avec Notre-Seigneur, avec la Vierge, avec les Anges ; aussitôt il me traitait de folle quand il ne m’accusait pas d’être possédée par le démon ; en fin de compte, il refusait de m’absoudre ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Puis il a paru retrouver ses forces, et d’une voix presque inintelligible m’a prié de l’absoudre. — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1937)
    • (Sens figuré) (Courant) Pardonner, excuser.
    • Les circonstances de l’époque et le caractère de Louis Lambert peuvent largement absoudre madame de Staël et de son insouciance et de sa générosité. — (Honoré de Balzac, Louis Lambert, 1832)
    • Vous honnissez de pauvres créatures qui se vendent pour quelques écus à un homme qui passe, la faim et le besoin absolvent ces unions éphémères ; … — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Je suis bien malheureux, Césarine ; mais je vous absous, moi, d’avoir fait sciemment mon malheur. — (François Buloz, ‎Charles Buloz, ‎Ferdinand Brunetière, Revue des deux mondes, 1870)
    • On imagine déjà la bataille juridique que serait susceptible d’entraîner la décision d’interdire aux Canadiens de sortir du pays. (...). La preuve ? François Legault a complètement absous son député Youri Chassin, hier. — (Guillaume St-Pierre, À bout de patience... à court de solutions?, Le Journal de Québec, 20 janvier 2021)
    • (Pronominal) Se disculper, se laver d’une accusation, se faire pardonner quelque chose.
    • Ciceron eut besoin de s’absoudre de la médiocrité de ses vers par la beauté de ses discours. — (Jean François Ducis, Marie Joseph B. de Chénier, Œuvres, suivies des œuvres de M. J. de Chénier, 1859)
    • A l'opposé de George Sand qui s'élevait volontiers au-dessus des contingences et, sévère pour les erreurs des autres, était pleine d’indulgence pour ses propres erreurs, s’absolvait de ses chutes en planant, Musset avait une grande puissance de contrition et, par sa nature, était « mea-culpiste ». — (Maurice Donnay, Musset et l'amour, Éditions Flammarion, 1926, page 42)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • remoudre
    • Moudre de nouveau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • Reprendre, refaire.
    • L'a-t-on assez moulue et remoulue, la sempiternelle antienne ? — (Arnoux, Visite Mathus., 1961)
    • Tapiner, se livrer à la prostitution.
    • Ensuite, ça traînait pas des semaines avant qu’elles se retrouvent à en remoudre sur un bout de bitume, les jolies ponettes. — (Alphonse Boudard, La Fermeture, Robert Laffont, Paris, 1986)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • moudre
    • Mettre en poudre au moyen d’un moulin.
    • Il faut environ 3 chevaux-vapeur pour une paire de meules qui moud 15 à 16 hectolitres de blé par 24 heures. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 113)
    • (Absolument) Le moulin n’a pas assez d’eau, il ne peut moudre que six mois de l’année.
    • Ce moulin à café moud trop gros, ne moud pas assez fin.
    • (Sens figuré) Meurtrir, rendre dolent, en parlant du corps ou d'une partie de celui-ci.
    • Avez-vous quelquefois, la nuit, dormi dans un wagon ? Les secousses de la voiture et la dureté des coussins vous ont moulu les reins et les épaules ; […].
    • (Sens figuré) (Péjoratif) Discuter à perte de vue, débattre dans le vide.
    • — Belle Pannychis, ton petit peuple grec a conçu des formes dont se réjouissent à jamais les âmes et les yeux. Mais il se débitait chaque jour sur ton agora autant de sottises qu’en peuvent moudre en une session nos conseils municipaux. — (Anatole France, L’Étui de nacre, 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, page 242)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • saupoudre
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de saupoudrer.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de saupoudrer.
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de saupoudrer.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de saupoudrer.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de saupoudrer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • découdre
    • (Couture) Défaire ce qui est cousu.
    • Alors Marguerite […] coupa rapidement le lacet qui fermait son pourpoint, tandis que Gillonne, avec une autre lame, décousait ou plutôt tranchait les manches de La Molle. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • Toute la famille du docteur, aidée par les clients, s’occupe à découdre les parachutes pour en faire des chemises, et des robes pour les gosses, on défait les cordons de soie pour tricoter des soquettes. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, pages 346-347)
    • (Par analogie) (Chasse) Déchirer le ventre d’une plaie en long, en parlant du sanglier ou du cerf. → voir éventrer
    • Alors, sire, dit Catherine, vos sujets les huguenots feront comme le sanglier à qui on ne met pas un épieu dans la gorge : ils découdront le trône. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • (Pronominal) Se défaire en parlant de choses dont la couture s’ouvre.
    • Sa robe commence à se découdre.
    • La doublure s’est décousue.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • dissoudre
    • Décomposer un organisme par la séparation de ses parties.
    • Si l'on veut fabriquer du vin blanc, on se sert de raisins blancs ; mais on peut aussi employer des raisins rouges. Dans ce dernier cas, au lieu de laisser fermenter le moût sur son marc, on le soutire, dès que le grain est écrasé, afin qu'il ne dissolve pas la matière colorante de la pellicule. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 135)
    • Le sergent Long signala même deux ou trois petits glaçons détachés de la rive, qui achevaient de se dissoudre au large. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • (En particulier) (Chimie) Disperser dans un liquide appelé « solvant », pour créer une solution ou une suspension colloïdale.
    • La poudre de quinquina mélangée de chaux, est agitée avec des huiles lourdes de pétrole qui dissolvent la quinine. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Si l'on emploie de l'acide chlorhydrique à froid, celui-ci dissout très promptement la soie, alors que la laine se désagrège simplement sans se dissoudre. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Elle était sujette à de fréquentes insomnies et prenait régulièrement un ou deux cachets de théralène qu’elle faisait dissoudre dans un verre d’eau. — (Bernard de Fligny, Le tiercé de la mort, Librairie des Champs-Élysées, 1981, chapitre III)
    • (Sens figuré) Faire cesser d’exister.
    • L'individualisme libertaire, l'insoumission aux nécessités fondamentales d'une société la dissolvent. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • D’après la doctrine catholique, il n’y a que la mort qui puisse dissoudre le mariage.
    • Le mariage se dissout par la mort de l’un des conjoints.
    • Dissoudre la communauté conjugale.
    • Dissoudre une association, une ligue politique.
    • Dissoudre une assemblée législative, une chambre élective, la déclarer dissoute.
    • Après la mort d’Alexandre, son Empire fut dissous.
    • Une société de commerce qui se dissout par la retraite de l’un des associés.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • recoudre
    • (Couture) Coudre une chose qui est décousue ou déchirée.
    • Aidé des conseils d’Atala, je bâtis un canot, que j’enduisis de gomme de prunier, après en avoir recousu les écorces avec des racines de sapin. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert.)
    • Un beau matin il s’est amené ici avec une paire de brodequins à recoudre ; […]. — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921.)
    • Et, dans l’après-midi, tandis que les enfants dormaient dans la maison silencieuse, Zaheira s’appliqua à recoudre des boutons, à repasser des cravates, à repriser des chaussettes. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940.)
    • (En particulier) (Chirurgie) Pratiquer une suture.
    • Il aurait fallu cautériser, à défaut de recoudre, comme son oncle le faisait pour le petit bétail qui se blessait aux clôtures ou qui s’encornait pour régler un différend de pâture. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 227.)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • foudre
    • (Météorologie) Décharge électrique, par temps d’orage, entre des nuages et certaines fois entre des nuages et le sol, qui produit une vive lumière et une violente détonation. On dit, comme sur la photo, que la foudre est tombée quand elle a touché le sol ou quelque chose en relief sur le sol, arbre, construction, etc., a été touché.
    • Le ciel s’illumina d’éclairs et les éclats de la foudre retentirent. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La foudre met le feu dans les bois ; l’incendie s’étend comme une chevelure de flammes ; des colonnes d’étincelles et de fumée assiègent les nues qui vomissent leurs foudres dans le vaste embrasement. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • L’œuf pondu le vendredi saint préservait de la foudre, mangé il garantissait de la fièvre ou de la rage… — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • (Par hyperbole) Ce qui est aussi prompt, aussi rapide, aussi destructeur que la foudre.
    • Elle ne devint catastrophe que dans sa troisième phase, quand soudain, au milieu d’un ciel serein, la foudre du krach bancaire de New-York frappa l’édifice orgueilleux de la prospérité du capital américain. — (Carl Steuermann, La Crise mondiale (traduit de l’allemand), Gallimard, 1932, page 65)
    • (Religion) (Souvent au pluriel) Réprobation religieuse ; condamnation religieuse.
    • Le curé de Melotte […] n’était plus craint. Ses foudres de carton, ses tonnerres lointains, l’évocation des bûchers infernaux, la promesse des félicités paradisiaques dans un éden, somme toute, passablement morne et fort problématique, ne faisaient plus guère frémir que quelques vieilles dévotes et les gosses de neuf à onze ans […] — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • (Au pluriel) (Sens figuré) Colère.
    • Pendant que le pauvre Ernest, […] pressentant la colère, le mépris, le dédain, toutes les foudres d’une jeune fille blessée et offensée, gardait un morne silence. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Gabriel, oubliant les recommandations de l’Inspecteur d’Académie, sentit le feu lui monter aux oreilles et fonça, lâchant ses foudres :« Vous avez entendu ? Vous allez me fiche le camp ? » — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 51)
    • Le ministère de la Justice s’est attiré les foudres de Donald Trump. — (Caroline Drzewinski, AFP, Donald Trump : son aptitude à gouverner de nouveau mise en doute sur RTL.fr, M6 WEB. Mis en ligne le 22 septembre 2018)
    • Ornement en forme de zigzag, représentant la foudre, utilisé comme insigne de certains rangs (officiers brevetés d’état-major, en France) ou services militaires (les communications, fréquemment).
    • (Désuet) (Poétique) masculin
    • Que le courroux du ciel, allumé par mes voeux, Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux ! Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre, […] — (Pierre Corneille, Horace, 1640, acte IV, scène V)
    • L’haleine enflammée de cent mille combattants, le souffle épais des chevaux, la vapeur des sueurs, et du sang, forment sur le champ de bataille, une espèce de météore que traverse de temps en temps la lueur d’un glaive, comme le trait brillant du foudre dans la livide clarté d’un orage. — (François-René de Chateaubriand, Les Martyrs, 1809)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • résoudre
    • Décomposer un corps en ses éléments.
    • Le temps était humide, et l'atmosphère se chargeait journellement de vapeurs qui se résolvaient tantôt en pluie, tantôt en neige. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les nuages avaient fini par se résoudre en une petite pluie fine qui suintait à peine sous les sapins mais avait étalé sur tout le pays le bruit de la mer endormie. Tout cela était d’une telle indifférence qu’Angelo trouva fort sympathique un lointain roulement de tonnerre. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 434)
    • Le temps lourd et chaud se résout en une pluie abondante qui rafraîchit fortement l’atmosphère. — (Michel Tournier, Journal extime, 2002, Gallimard, collection Folio, page 139)
    • (Médecine) Faire disparaître peu à peu et sans suppuration.
    • Résoudre une tumeur, un engorgement.
    • Cette tumeur ne se résoudra pas facilement.
    • (Droit) Casser, annuler un acte par un acte contraire.
    • Résoudre un bail, un marché, un contrat.
    • Trouver la solution, solutionner, donner une explication satisfaisante à un cas douteux, une question.
    • En attendant que ma dissertation résolve enfin le problème géographique qui tient toute l'Europe savante en suspens, je veux vous raconter une petite histoire; (...). — (Prosper Mérimée, Carmen, 1845 (Pocket, 1990, page 30))
    • Pour résoudre tous les problèmes d’émissions atmosphériques, le four verrier idéal serait le four électrique à voûte froide. — (James Barton & Claude Guillemet, Le verre, science et technologie, EDP Sciences, 2005, page 217)
    • Résoudre un problème de mathématiques.
    • Il n’est pas aisé de résoudre la question.
    • Il reste une petite difficulté à résoudre.
    • On a résolu vingt fois ce problème, cette objection.
    • (Musique) Faire entendre l’intervalle, l’accord consonant qui met fin à une dissonance dont l’oreille attend la terminaison.
    • Résoudre une dissonance.
    • Arrêter une décision ; décider une chose.
    • L’insuffisance du numéraire circulant en France étant avérée, Colbert avait résolu de protéger à outrance l'industrie du royaume. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, éd. Honoré Champion, 1925, page 119)
    • [...] il voulait, en effet, se loger le plus près possible de celui qu'il avait résolu d'adopter pour protecteur — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Qu’a-t-on résolu au conseil ?
    • Il est résolu d’empêcher ce mariage.
    • Résoudre quelqu’un à, Le déterminer à quelque chose.
    • On ne saurait le résoudre à faire cette démarche.
    • Je me résolus à plaider.
    • À quoi vous résolvez-vous ?
    • (Optique) Parvenir à voir quelque chose, arriver à le distinguer (l’appareil a une résolution suffisante).
    • Hubble arrive à résoudre des planètes extrasolaires.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • dépoudre
    • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe dépoudrer.
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe dépoudrer.
    • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe dépoudrer.
    • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe dépoudrer.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe dépoudrer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • poudre
    • (Vieilli) Poussière.
    • Dieu a dit au premier homme : Tu es poudre, et tu retourneras en poudre. Il ne s’emploie guère en ce sens que par affectation ou dans le style biblique, poussière seul est maintenant usité.
    • Substance solide broyée ou pilée.
    • Avant de servir au tannage des cuirs, l’écorce de chêne est hachée mécaniquement ou à la main, puis réduite entre des meules en une poudre grossière qui prend le nom de tan. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 175)
    • La poudre de quinquina mélangée de chaux, est agitée avec des huiles lourdes de pétrole qui dissolvent la quinine. — (Cousin et Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Ainsi, qui voulait inventer la poudre, devait élaborer des blocs solides. Et puis, quelle poudre au juste ? Il y avait de la poudre à canon, de la poudre à lever, de la poudre pectorale, de la poudre à récurer ou encore de la poudre de tripoli, selon ce que chacun des inventeurs avait moulu. — (Kurt Schwitters, Auguste Bolte, 1922 ; traduit de l’allemand par Robert Valançay, 1967, page 50)
    • Les paysans n’utilisaient que fort peu d'engrais chimiques; ils fumaient leurs champs et purinaient leurs prairies, semaient parfois des cendres, de la scorie, de la chaux ou de la poudre d'os. — (Armand Maillard, Raconte encore, Grand-père!, Éditions La Sarine, 1998, page 55)
    • Poudre impalpable, poudre si déliée qu’on ne la sent presque pas sous le doigt.
    • Poudre de diamants, diamant broyé dont on se sert pour tailler les diamants.
    • Poudre d’or, or en petites parcelles.
    • Produit pulvérisé dont on se sert en parfumerie et en médecine.
    • Base d’une sorte de médecine coranique, la graine de nigelle, elle aussi recommandée par un hadith (une parole rapportée) du Prophète et réputée soulager les maux les plus divers, se décline en poudre ou en huile essentielle. — (Bernadette {Sauvaget, Halal est grand, dans Libération, des 8 et 9 janvier 2011)
    • Poudre dentifrice.
    • Poudre à lessiver.
    • Sable dont on saupoudre l’écriture pour la sécher.
    • Amidon ou du riz pulvérisé dont on se sert pour la toilette.
    • Poudre d’amidon.
    • Mettre de la poudre.
    • Boîte à poudre.
    • Un œil de poudre, un soupçon de poudre, une légère couche de poudre.
    • (Par ellipse) Poudre noire ; Mélange explosif dont on charge les armes à feu.
    • Les obus sont chargés avec une poudre spéciale appelée lydite, dont les essais ont donné des résultats terrifiants. — (La France Libre, du 29 août 1898, page 2)
    • Mais au lieu des secours attendus, ses habitants ne reçurent de Joseph I que l'ordre de l'évacuer. Ils obéirent malgré eux, mais non sans avoir encloué leur artillerie et mis le feu à leurs maisons et aux poudres. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 148)
    • Alors il inclina le goulot vers la feuille de papier blanc et une pincée de poudre noire en sortit. Je m’approchai, hypnotisé… C’était donc ça, la poudre, la terrible substance qui avait tué tant de bêtes et tant d’hommes, qui avait fait sauter tant de maisons, et qui avait lancé Napoléon jusqu’en Russie… On aurait dit du charbon pilé, rien de plus… — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, pages 239-240)
    • […] quand on vient de défourailler, il subsiste des molécules de poudre sur les doigts. — (San Antonio, Trempe ton pain dans la soupe, S-A 173, Fleuve Noir, 1999).
    • Chaque canonnier était à sa place : l’un tenait une longue louche, un autre un boutefeu en bois et une grande bougie incandescente, prêt à allumer la poudre, […]. — (C.-J. Sansom, Corruption, Place Des Éditeurs, 2011)
    • Propulseur de fusée.
    • Fin duvet produit par certaines espèces d’oiseaux et se présentant un peu comme des pellicules
    • Tous les perroquets produisent de la poudre.
    • Tirer sa poudre aux moineaux.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • parafoudre
    • Appareil servant à protéger les installations électriques contre les effets de la foudre.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • émoudre
    • Aiguiser une lame.
    • […] c’est former à ces instrumens le tranchant à l’aide d'une meule qui tourne sur elle-même , qu’on arrose avec de l’eau, & sur laquelle on appuie l’instrument à émoudre. — (Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, tome 12, 1782, page 234)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.