Mots qui riment avec "otre"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "otre".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : autre , ôtre et otre .

  • notre
    • Première personne du pluriel au singulier. Qui nous appartient. Plusieurs possesseurs (dont l’un est le locuteur) et un seul objet.
    • Nous mangeons notre repas.
    • Notre pays.
    • Notre patrie.
    • Notre plus grand espoir.
    • Mon, ma. Note d’usage : Utilisé par le roi et encore par les évêques dans leur mandements et par les juges, quand ils disent nous au lieu de moi.
    • Par notre arrêté de ce jour.
    • S’emploie d’une manière indéterminée pour rappeler une personne dont on a déjà parlé.
    • Notre homme se garda bien de venir au rendez-vous.
    • Notre auteur passe ensuite à un sujet différent.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • patenôtre
    • (Désuet) (Religion) Oraison dominicale ou prière du « Notre Père ».
    • […]; vous les béguines au noir bonnet, vous direz vos patenôtres au lieu de radoter sur l'un et l'autre et en même temps ça vous diminuera votre temps de purgatoire. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (Familier) Suite de prières marmonnées.
    • Il était bègue, parlait presque toujours en latin, marmottait des patenôtres du matin au soir et ressemblait si fort à un singe qu'on l'avait surnommé Jocko. — (Charles Deulin, Cambrinus)
    • Les dévotes […] s’agenouillaient avec faste, prenaient des attitudes d’anges contrits, marmottaient d’intarissables patenôtres. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
    • En apparence, ce turbulent apôtre des lumières fait contraste avec ses ancêtres confits en dévotion et abondants en patenôtres. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, page 60)
    • Il était grand diseur de patenôtres et surveillait mes lectures avec une pieuse sollicitude. — (Jean Guéhenno, Journal d’un homme de 40 ans, Grasset, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 84)
    • L’espace intérieur d’une architecture inextricable qu’on peut difficilement embrasser d’un seul coup d’œil, paraît rempli de fidèles, de leur bourdonnement et de leurs patenôtres. — (Ferenc Karinthy, Épépé (1970, traduit du hongrois par Judith et Pierre Karinthy, 1999, page 131)
    • (Plus rare) (Religion) Chapelet ou cordelette fermée, en forme de collier, comprenant un nombre déterminé de nœuds ou boules (10, 50 ou 150 le plus souvent), destinés à guider le décompte de prières vocales : Notre Père, Ave Maria, ou oraisons jaculatoires.
    • Quinze sols quatre deniers parisis, pour avoir porté deux patenôtres ! C’est un peu cher. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris – 1482, Livre sixième, chapitre I)
    • A son appeau se prendront aisément les républicains français qui n'auront pas assez d’épithètes laudatives quand ils célébreront la victoire de Sadowa : l’intelligence philosophique, l’organisation moderne ont vaincu les donneurs d’eau bénite, les marchands de patenôtres. — (Georges Duveau, Sociologie de l'utopie et autres essais, ouvrage posthume, Presses Universitaires de France, 1961, partie 3, chapitre 3, § 5)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • votre
    • Deuxième personne du pluriel au singulier. Qui est à vous. Plusieurs possesseurs et un seul objet ou un possesseur, à qui on s'adresse poliment, et un seul objet.
    • Avez-vous pris votre agenda ?
    • – Ah non ? Et quoi d’autre ? Vous n’êtes que ce que vous semblez être. Croyez-vous qu’un seul des vôtres me considérera un jour autrement que comme un ennemi ? Un Peau-Rouge sanguinaire, tout juste bon à être abattu tel un vulgaire coyote dans un poulailler ? Et si moi, guerrier Nde, je suis votre ennemi, comment dois-je vous appeler, vous, qui avez envahi mon pays, m’avez imposé votre langue, votre religion, vos lois, volé mes terres de chasse, massacré mes enfants ? — (Philippe Morvan, Ours, Calmann-Lévy, 2018)
    • Employé par déférence et précédant un titre honorifique donné à des hauts dignitaires civils ou religieux.
    • Votre Altesse, Votre Majesté.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • épeautre
    • (Botanique) (Agriculture) Blé hexaploïde semé en automne, botaniquement voisin du blé tendre et considéré comme une sous-espèce de ce dernier, de forte valeur boulangère, mais dont l’épillet ne se désagrège pas lors du battage (rachis, glumes, glumelles et grains restent solidaires), ce qui rend son blutage difficile. Triticium aestivum subsp. spelta (L.) Thell., Triticium spelta L..
    • Mais les céréales pauvres continuent à être très prisées [au IXe siècle] : le millet et le sorgho dans la plaine du Pô et en Gascogne, l'épeautre en Francie. — (Rouche, Michel, Histoire du Moyen Âge - Tome I, Éditions Complexe, 2005)
    • On se prenait pour Ricardo parce qu’on n’avait pas mis le feu en faisant cuire de la farine d’épeautre. — (Richard Martineau, Un autre variant: coudonc, ça ne finira jamais?, Le Journal de Québec, 27 novembre 2021)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chalautre
  • cotre
    • (Histoire, Marine, Militaire) Petit bâtiment de guerre à un mât dont la grande voile a beaucoup d’étendue.
    • Quoi qu’il en soit, l’eau de cette source, qui ne tarit jamais, est excellente, et les cotres de l’état y viennent renouveler leur provision, la trouvant bien préférable à celle qui se boit dans les ports voisins. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Chaque fois qu’ils approchaient d’un port quelconque ou d’une anse, elle s’enfermait sous le pont du cotre en tremblant et en gémissant comme un animal blessé. — (Luis Sepúlveda, Le Monde du bout du monde, 1989 ; traduit de l’espagnol du Chili par François Maspero, 1993, page 80)
    • Vilier classique à un mât, avec grand-voile, et deux voiles d’avant, en général un yankee et une trinquette intermédiaire de type solent. Si le gréement ne comprend qu’une voile d’avant, un foc, le voilier est un sloop.
    • Mais mon cotre étroit serre le vent de plus près qu’une goélette […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • autre
    • Du même type mais dont l’identité est différente de ce dont on vient de parler.
    • Les sociétaires soumis à l’assurance obligatoire auront à supporter deux tiers du montant des cotisations, l’autre tiers est à la charge du patron. — (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l’arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 49, imp. H. Jauch, Metz, 1914, page 80)
    • Supérieur en mérite, plus important, de plus grande conséquence.
    • Certes des initiatives se développent — […] — mais elles nécessitent encore des réseaux autres que ceux du bouche à oreille des passionnés de l’électro. — (Philippe Franck, Musiques électroniques, dans Musique-musiques 1999 : Chronique de la vie musicale en Wallonie et à Bruxelles, coordonné par Robert Wangermée, Sprimont : Editions Pierre Mardaga, 2000)
    • L’homme que vous me citez est habile, mais celui dont je vous parle est un bien autre homme.
    • Ce vin de Mâcon est bon, mais celui dont je vous parle est bien d’autre vin, est un tout autre vin.
    • Vous loger, passe ; mais vous nourrir, c’est une autre affaire.
    • (Sens figuré) Second, pour exprimer la ressemblance, l’égalité, la conformité qu’il y a entre deux personnes ou entre deux choses.
    • C’est un autre Alexandre, un autre César.
    • Il le regarde comme un autre lui-même.
    • Cette ville est un autre Paris.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • apôtre
    • (Bible, Religion) Une des douze personnes que Jésus-Christ choisit particulièrement, entre ses disciples, pour prêcher l’évangile.
    • Le sanctuaire, dont les piliers sont décorés des statues des Apôtres, était entièrement peint. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • (Bible, Religion) Autre personne particulièrement chargée pour diffuser l’évangile au temps des premiers chrétiens.
    • Car moi, je suis le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé Apôtre, puisque j’ai persécuté l’Église de Dieu. — (Bible, 1 Co 15,9 → lire en ligne)
    • Paul fait référence à Junias qui aurait été une apôtre éminente et il parle des femmes prophètes et des diaconesses. — (Jean-Claude St-Onge, Dieu est mon copilote: la Bible, le Coran et le 11 septembre; Éditions Écosociété, 2002 (p. 147) → lire en ligne)
    • Marie de Magdala, première apôtre, entraîne à sa suite tout un peuple de pécheurs, de boiteux, dans cette aventure où chacun de nous peut risquer un pas. — (Anne Lecu, Marcher vers l'innocence, Éditions du Cerf, 2015 → lire en ligne)
    • (Par analogie) Chacun des enfants dont on lave les pieds le Jeudi-Saint, lors de la cérémonie de la Cène.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Par extension) Celui qui, le premier, a prêché la foi dans quelque pays.
    • Saint Denis est l’apôtre de Paris.
    • Saint François-Xavier est l’apôtre des Indes.
    • (Sens figuré) Celui qui se voue à la propagation et à la défense d’une doctrine, d’une opinion, d’un système.
    • En apparence, ce turbulent apôtre des lumières fait contraste avec ses ancêtres confits en dévotion et abondants en patenôtres. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.60)
    • Ce conflit dynastique dégénérerait en guerre européenne. C'est pourquoi Dubois se pose en apôtre de la paix. — (Évelyne Lever, La diplomatie secrète du mystérieux abbé Dubois, dans Marianne (magazine) n° 765, 17 décembre 2011)
    • Un autre point concerne l’amazone Théroigne que vous nous avez renvoyée : nous avons déjà ici trop de personnes infectées de cette malheureuse démocratie Française, et cette apôtre ne fera que du mal dans ce pays ; […] — (Briefe der Erzherzogin Marie Statthalterin der Niederlande an Leopold II. nebst einer Einleitung, Éditions Gerold’s Sohn, Vienne 1896 → lire en ligne)
    • (Au pluriel) (Argot) (Vieilli) (Rare) Les doigts des mains.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Marine) Allonge qui consolide le beaupré.
    • […] ; l’autre portion forme le gaillard d'avant, compris depuis les apôtres jusque vers le bout de l’arrière des porte-haubans de misaine. — (Jean-Baptiste-Philibert Willaumez, Dictionnaire de marine, 3e éd., 1831, page 302)
    • (Histoire) Lettre par laquelle un condamné dénonçait appel au juge qui avait prononcé la sentence.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • champdotre
  • vautre
    • Chien de chasse à la bête noire (ours, sanglier).
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.