Mots qui riment avec "o"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "os".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : o , os , ot , ôt , ots , ôts , au , aux , aut , auts , eau , eaux et ho .

  • tableau
    • (Peinture) Peinture déplaçable exécuté sur un panneau de bois, sur une plaque de cuivre, sur une toile tendue sur un châssis, etc.
    • Et comment ne pas adorer une blonde échappée d’un tableau d’Albert Durer, d’un caractère angélique, et d’une fortune notée à Francfort ? — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Au-dessus, des boucliers d’or, des tissus à sujets, des tableaux de grands peintres se succédaient ornementalement, […] — (Pierre Louÿs, Une fête à Alexandrie, 1896, dans Archipel)
    • (Sens figuré) Vue dont l’aspect fait une impression pittoresque ou pénible.
    • Celui qui, au sommet de l’Etna promène à loisir ses yeux autour de lui, est principalement affecté par l'étendue et par la diversité du tableau. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire)
    • Le paysage gallois et anglais présentait à cette époque un tableau où, de la plus étrange façon, se mêlait, à l’impression de sécurité et de richesse commune au XXe siècle, un médiévalisme à la Dürer. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 421 de l’édition de 1921)
    • […]; et sur ce tapis neigeux, sous un ciel printanier à peine voilé d’une légère brume matinale, le jeune souverain montant vers la mçalla, grave et recueilli, entièrement vêtu de blanc, sur un cheval à la robe aussi immaculée que le burnous de son cavalier, faisait un tableau d’une grandeur vraiment émouvante. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 91)
    • Représentation naturelle et frappante d’une chose, par oral ou par écrit.
    • C’est un passe-temps aux veillées de dresser les généalogies et le tableau des fautes, des aventures des ancêtres. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • Le tableau qu’il nous a tracé de sa misère nous a tous émus.
    • Vous nous faites de votre situation un tableau poussé au noir.
    • (Familier) Ellipse ironique de "Quel tableau !" servant à exprimer le caractère ridicule ou embarrassant d'une situation.
    • Voici qu’arrive le pauvre officier de l'état civil ; elle lui refuse l’entrée de la maison. Tableau ! — (Camille de Cordemoy, Au Chili, 1896)
    • (Théâtre) Division de l’acte, marquée par le changement de décor.
    • Drame en cinq actes et huit tableaux.
    • Manola ne faisait son apparition qu'au deuxième tableau. — (Jo Barnais, Mort aux ténors, ch. I, Série noire, Gallimard, 1956, page 11)
    • Liste nominative.
    • Rayé du tableau des avocats.
    • Tableau d’honneur.
    • Tableau d’avancement, ordre dans lequel les membres d’un corps, les officiers de l’armée ou de la marine sont inscrits en vue de leur avancement suivant l’ancienneté.
    • Représentation de données à deux dimensions, pour être vue d’un coup d’œil.
    • Pour éviter des erreurs de chiffrement […], il est très recommandable de fournir aux vérifieuses et éventuellement aux chiffreuses des tableaux d’incompatibilités. Ce sont des tableaux tout à fait semblables à ceux qui fourniront les résultats définitifs […]. — (Gabriel-R. Chevry, Pratique des enquêtes statistiques, Presses universitaires de France, 1962, p. 279)
    • Tableau synoptique. —Tableau statistique. — Tableau des poids et mesures.
    • (Programmation) Structure de données à une ou plusieurs dimensions : variable contenant le plus souvent plusieurs cellules, parfois organisées en plusieurs dimensions.
    • Panonceau fixé, en un lieu apparent, pour y afficher des annonces, des actes publics.
    • Insérer l’extrait d’une demande en séparation de biens au tableau placé à cet effet au tribunal de commerce, dans la chambre des notaires.
    • (Éducation) Panneau de bois, noirci, sur lequel on trace avec de la craie des caractères, des figures, etc., et qui est principalement en usage dans les classes, dans les écoles.
    • L’odeur des protège-cahiers lisses et neufs, les crayons, les feutres venant gonfler le cuir souple des trousses, les agendas immaculés, les tableaux fraîchement nettoyés lui procuraient une indicible joie, la certitude réconfortante d’un éternel recommencement. — (Laetitia Colombani, Le cerf-volant, prologue)
    • Allez au tableau, passez au tableau, et démontrez cette proposition.
    • (Marine) Partie plane de l’arrière, où figure le nom du navire.
    • (Architecture) Partie de l’encadrement d’une baie de porte ou de fenêtre, qui est en dehors de la fermeture.
    • (Chasse) Exposition ou dénombrement des pièces de gibier tuées au cours d’une chasse.
    • Il y a tant de pièces au tableau.
    • (Sens figuré) Dans la notice consacrée à Pelletan, M. Lubin écrit : « Faut-il croire ceux qui prétendent que Pelletan a été l’amant de George Sand ? Pour notre part, nous n'avons pas trouvé de preuves » [...]. Certes on court des risques à vouloir réduire le tableau de chasse de G. Sand. II me semble pourtant qu’on peut affirmer que Pelletan et Sand n'ont pas été amants ou, si l’on préfère un mot plus juste, n’ont pas couché ensemble. — (Pierre Reboul in « Revue d’histoire littéraire de France », 1968)
    • (Technique) Groupement dans un cadre des divers signaux, commutateurs, commandes, etc.
    • Le tableau des sonneries.
    • Le tableau de bord d’une automobile.
    • (Jeux) Au trictrac, ensemble des deux tables de jeu.
    • (Électrotechnique) Armoire ou coffret électrique.
    • (Médecine) Ensemble des symptômes et des informations sur le patient permettant d’établir ou de préciser le diagnostic.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bedeaux
    • Pluriel de bedeau.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • manteau
    • (Habillement) Vêtement de dessus qui prend depuis les épaules jusqu’au-dessous des genoux et sert à se garantir de la pluie et du froid.
    • […] : puis il […] se coiffa d’un toquet de velours noir sans plume ni pierreries, s’enveloppa d’un manteau de couleur sombre, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Il jeta sur son lit son grand manteau réglementaire, moitié djellaba, moitié manteau de paysan andalou écussonné sur la poitrine aux armes de la Légion. — (Pierre MacOrlan, la Bandera, 1931)
    • (En particulier) Vêtement de femme à manches qui se porte sur une robe.
    • Suzanne, en minaudant, me parle d'un manteau de fourrure, véritable occasion pour cet hiver et qu'il ne faudrait pas laisser passer ! — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 230)
    • Couverture placée sur le dos d’un cheval pour le protéger du froid et de la pluie.
    • Ce manteau de cheval qui était une merveille mais dont on ne pouvait même pas supporter la vue par la chaleur qu’il faisait fut soigneusement plié et parfumé de thym et de lavande par Lavinia. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 269)
    • Partie de la cheminée qui fait saillie dans la chambre, au-dessus de l’âtre, au-dessus du foyer.
    • Quel plaisir, le soir, de feuilleter sous le manteau de la cheminée flambante et parfumée d’une bourrée de genièvre, les preux et les moines des chroniques […] — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Une relique, sans doute sauvée du pillage de l’abbaye de Chelles, ornait le manteau de la cheminée. — (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)
    • (Art) Partie d’un artéfact qui recouvre ou enveloppe une autre partie.
    • La balle est constituée de la façon suivante: Le manteau contient du plomb dans la pointe et dans la base de la balle. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • (Sens figuré) — La raison d'État n'est le plus souvent qu'un manteau commode pour couvrir l'ignorance, la bêtise ou la scélératesse d'une oligarchie... — (Maurice Paléologue, Journal de l'Affaire Dreyfus 1894-1899 : L'affaire Dreyfus et le Quai d'Orsay, Paris : Librairie Plon, 1955, page 91)
    • Ce qui recouvre quelque chose.
    • Dans ces régions de massifs anciens, à faible manteau détritique, les nappes phréatiques sont généralement peu importantes et limitées au seul talweg. — (Eaux et climats : mélanges géographiques offerts en hommage à Charles-Pierre Péguy, édité par ‎Pierre Pagney, CNRS (E.R. 30 de Grenoble), 1981, page 146)
    • (Géologie) Couche géologique terrestre située entre la croute et le noyau, d’une épaisseur moyenne de 3000 kilomètres.
    • Les croûtes, continentale et océanique, sont riches en silicium, en oxygène et en aluminium. Le manteau est le domaine du silicium, de l’oxygène et du magnésium. Enfin, le noyau est presque uniquement formé de fer et de nickel. — (Dars, René. « Les matériaux qui constituent la Terre », René Dars éd., La géologie. Presses Universitaires de France, 2005, pp. 27-41.)
    • L’ensemble de ces matériaux s’est structuré selon un noyau (de fer et de nickel, éléments lourds) et un manteau (d’éléments plus légers), d’où se sont échappés des éléments volatiles. — (Frances Westall, La Terre avant la vie, Pour la Science, 1er juillet 2008)
    • Mais d’où viennent ces quantités extraordinaires de fer ? La source la plus considérable est le manteau terrestre, où les péridotites sont justement formées de minéraux ferro-magnésiens comme les olivines et les pyroxènes. — (Cyrille Delangle, Le fer rubané, Centre de Géologie Terrae Genesis, février 2016)
    • (Héraldique) La fourrure herminée sur laquelle est posé l’écu.
    • (Zoologie) Le dos quand sa couleur du plumage d’un oiseau ou du pelage d’un animal diffère du celle du reste du corps. → voir mantelure
    • Un bruant à manteau gris.
    • (Zoologie) Une enveloppe de peau des mollusques qui abrite les autres organes et sécrète la coquille chez les espèces qui en sont pourvues.
    • L’eau nécessaire à la respiration pénètre par l’une des ouvertures, est chassée par l’autre, grâce aux contractions du manteau, et, sortant avec rapidité, refoule pour ainsi dire en sens contraire l’animal, qui nage seulement à l’aide des mouvemens respiratoires. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, page 509)
    • (Zoologie) Espèce d’huître.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cocteau
  • aequo
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de aequare.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chrono
    • Chronomètre.
    • Une bonne p’tite soupe en dix-huit minutes, chrono en main, ça vous tente ?. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 10 octobre 2022, page 8)
    • (Familier) (Sport) Temps effectué pour accomplir une course.
    • Bataille aussi contre l’espace-temps : on se doit de faire un bon chrono, ou au minimum de tenir la distance sans défaillance. — (Jacques Geoffroy, La course en tête: anthologie littéraire, 2006)
    • Le patineur de vitesse Laurent Dubreuil a remporté un titre de champion du monde pour la première fois de sa carrière, vendredi. Dubreuil a signé un chrono de 34 s 39 pour remporter l’or de l’épreuve de 500m du championnat mondial longue piste à l’anneau de Heerenveen, aux Pays-Bas. — (Richard Boutin, Laurent Dubreuil: champion du monde!, Le Journal de Québec, 12 février 2021)
    • Avec un chrono de 22 sec 97, Maxime Grousset a fini deuxième du 50 m papillon, derrière l’Italien Thomas Ceccon, sacré champion d’Europe en 22 sec 89. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 13 août 2022, page 32)
    • (Par extension) Limitation du temps alloué à une activité.
    • Pas de chrono, quoiqu'on le sache toujours quand on dépasse l'heure; [...]. — (Jérémie McEwen, « L'art du temps », in L'artiste et son œuvre, éditions XYZ, Montréal, 2022, page 18)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • arbitraux
    • Masculin pluriel de arbitral.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • apparaux
    • (Marine) Machines implantées à bord des navires et dédiées aux opérations de manutention ou aux manœuvres.
    • Le bourgeois devait fournir son navire en bon état et muni des agrès, apparaux, canons et autres armes nécessaires. — (Paul de Joriaud, Jean Bart et la guerre de course sous Louis XIV, 1888)
    • Morisseau, lui, n’avait plus qu’une préoccupation, qui le tenait du matin au soir : déménager tous les apparaux du cuivre du yacht pour les plaquer sur sa maison. — (Christian Brulls (pseudonyme de Georges Simenon), Les pirates du Texas, éditions J. Ferenczy et fils, 1929, réédition 1980, troisième partie, chapitre VII (sic pour du cuivre au lieu de de cuivre))
    • (Construction) Appareils de construction des ponts, etc.
    • Des structures métalliques provisoires appelées « apparaux de lançage » surmontent actuellement les piles et culées ; ces structures serviront à guider l’ouvrage au cours du lançage. — (Journal de la ville de Massy (Essonne, France), décembre 2008)
    • (Gymnastique) Ensemble d’engins de gymnastique.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chorizo
    • Saucisse le plus souvent sèche fabriquée à partir de viande de porc ou d'un mélange de porc et de bœuf.
    • Depuis ce temps, à la cour de Charles IV, les chorizos furent en honneur : le muletier fit sa fortune; toute la grandesse sentit l’ail par amour des chorizos, à ce qu’elle soutenait : par flatterie pour le roi, à ce que dit le peuple. — (Paul Lacroix, Le Gastronome : journal universel du goût / rédigé par une société d’hommes de bouche et d’hommes de lettres, Paris, 27 mars 1831, page 6)
    • De ce premier repas espagnol, bien entendu, on s’en délectait d’avance : le chorizo, la paella valencienne, etc., et un grand coup de vin d’Espagne par-dessus, que fallait-il de plus pour de solides estomacs de montagnards ? — (Bernard Clos, « Bagnères de Bigorre » dans Revue pyrénéenne / Section du Sud-Ouest du Club alpin français et Ski-club bordelais, Bordeaux, Ski club bordelais, juin 1986, page 20)
    • Il se saisit de trois rondelles de chorizo, les disposa sur un bout de pain, engloutit l’ensemble, puis se resservit un verre de vin. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, page 167)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • caillot
    • Petite masse de liquide coagulé.
    • Aussitôt l’abatage des animaux, le sang est fortement agité, pour en séparer la fibrine, et empêcher la formation du caillot sanguin. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, page 205)
    • Il y a de grandes vagues dans la cuve, et le sucre ruisselle par terre, pend en caillots noirs qui roulent sur la terre couverte de feuilles et de paille. — (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)
    • Il existe aussi des médicaments (warfarine) dont l'usage est destiné à ralentir la formation du caillot sanguin, à « éclaircir le sang », comme disent certains patients. — (Robert Patenaude, Survivre à la leucémie, Éditions Québec/Amérique, 1997)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • carneaux
    • Pluriel de carneau.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • brio
    • (Musique) Caractère brillant et résolu d’une composition ou d’une exécution musicale.
    • Les cinq femmes jouèrent avec brio l’ouverture de Guillaume Tell. — (Blaise Cendrars, Bourlinguer, Denoël, Paris, 1948)
    • Talent facile et brillant.
    • Parler avec brio.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • nouveaux
    • Masculin pluriel de nouveau.
    • Il faut le rappeler, la liturgie de l’Église orthodoxe est vivante, ne cessant de s’enrichir continuellement de nouveaux hymnes, composés par des poètes et des musiciens de notre temps, selon des usages multiséculaires. — (Alain Durel, L’Archipel des saints, 2014)
    • En été, elles se dessèchent et se crevassent, et les premières pluies de l’automne font couler dans les fentes les couches superficielles délayées, exposant ainsi des terrains toujours nouveaux à la surface. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, page 220 (en parlant des terres noires))
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • antigouvernementaux
    • Masculin pluriel de antigouvernemental.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bedeau
    • (Christianisme) Employé laïc d’église, préposé au service matériel et à l’ordre, qui a pour insigne une verge ou canne et pour fonction principale de marcher devant les ecclésiastiques, devant les quêteurs, etc., et de leur faire ouvrir passage.
    • Comme cet homme marchait avec précaution […] je compris que ce n’était ni un des assistants, ni le bedeau, ni le chantre, ni aucun des habitués de l’église […] — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Par là passait juste à point le curé de Condé, avec ses deux vicaires, ses chantres, le baudet… je me trompe… le bedeau Bourla ; … — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))
    • Le gardien, qui est en même temps fossoyeur et bedeau à l’église […] — (Gustave Flaubert, Madame Bovary)
    • […] et j’entends toujours ce glas, toujours j’entends le curé me dire en pleurant : « Pauvre petit diable ! », et je revois le bedeau et ses tintenelles, les chantres et leurs chapes […] — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • En arrivant au village où il était connu, il s’est fait remettre les clefs de l’église par le bedeau, sous prétexte de montrer le monument à une jeune fille. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre VII)
    • C’est ce que leur ont dit leurs parentsLe bedeau et même Son ÉminenceL’Archiprêtre qui prêche au couventEt c’est pour ça et c’est pour ça qu’elles dansent. — (Jacques Brel, Les Flamandes, 1959)
    • Cela donne un bruit de tocsin fêlé qui fait caqueter les pintades, alors que l’angélus du médio sonne neuf coups, suivi du grand carillon de la babillarde, et que l’un des faucheurs en manque pas de dire : « Tiens, voilà le bedeau qui se pend. » — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, page 184)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • curiaux
    • Masculin pluriel de curial.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • abbatiaux
    • Masculin pluriel de abbatial.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • foliot
    • (Horlogerie) Pièce de mécanisme d’horlogerie, permettant de réguler l’énergie fournie par un poids à une roue.
    • Les horloges médiévales furent régulées par le foliot, mécanisme jugé grossier depuis le XVIIe siècle et à ce titre impitoyablement traqué pour être remplacé, sur la quasi-totalité des horloges publiques ou de table subsistantes, par le pendule […]. — (Bibliothèque de l'École des chartes, 1880, vol.41, page 25)
    • Les oscillations du foliot constituent en quelque sorte une horloge dans l'horloge. Elles rythment le mouvement des aiguilles. — (Jacques Attali, Histoires du temps, Fayard, 1982)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • affixaux
    • Masculin pluriel de affixal.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • mot
    • (Linguistique) Code ISO 639-3 du barí.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cachot
    • (Prison) Cellule basse et obscure.
    • Quand Napoléon III fut empoigné à Boulogne pour avoir donné une seconde représentation du débarquement à Cannes, on le jeta au cachot et on l'emmena à Paris sans lui donner le temps de changer de chemise. — (Arsène Houssaye, Les Confessions, tome IV : Souvenirs d'un demi-siècle 1830-1880, tome 4, Paris : chez E. Dentu, 1885-1891, chap. 4)
    • Le dix-septième jour de la seconde année de sa prévention, Jacques Errant fut extrait de son cachot et conduit entre deux gendarmes dans une grande salle où la lumière l'éblouit au point qu'il manqua défaillir. — (Octave Mirbeau, La vache tachetée, 1918)
    • […], puis mon geôlier m'enferma dans une petite pièce obscure. C'était un cachot, presque un placard, où la lumière du jour n'entrait jamais. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • – La prochaine fois que tu parleras dans ton dialecte, ce sera le cachot!Un sentiment de peur traversa les yeux de Wanda. Elle ne connaissait pas ce mot, « cachot », mais le ton menaçant lui faisait imaginer le pire. — (Madeleine Mansiet-Berthaud, Wanda, Presses de la Cité, 2017, p. 45)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • brûlot
    • (Navigation) Navire rempli de matières combustibles et destiné à incendier d’autres vaisseaux. — Note : C’est le sens initial du mot.
    • Au milieu de la nuit, des brûlots lancés par les Anglais vinrent tomber au milieu de l’escadre. Les capitaines effrayés coupèrent leurs câbles et s’efforcèrent de gagner la haute mer. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, page 12)
    • (Sens figuré) (Journalisme) Pamphlet incendiaire au ton très virulent.
    • De juillet 1888 à février 1890, Alfred Le Petit réactive son journal satirique de 1871, La Charge, pour en faire un brûlot boulangiste, mais il s’enlise avec le déclin du général. — (Bertrand Tillier, À la charge ! : la caricature en France de 1789 à 2000, Éditions de l’Amateur, 2005, page 73)
    • Il y a presque dix ans paraissait un brûlot collectif intitulé : Interdit aux autruches (Les Intouchables, 1997). Dans l’un des textes du recueil farouchement anti-boomer, l’écrivain Stéphane Despatie déversait tout son fiel sur une « génération qui, selon lui, exerce une mainmise autoritaire sur ses aînés et ses cadets », et qui serait menée par « les trop nombreux péteux d’bretelles, flatteux d’bedaines, mangeux d’avenir et fêteux d’rues se prenant pour les premiers et, bien sûr, les derniers révolutionnaires et citoyens responsables de l’histoire du monde. » (p. 121) — (L’Action nationale, volume 96, numéros 1 à 5, Ligue d’action nationale, 2006)
    • C’est un véritable brûlot que M. Aussant a lancé depuis Londres où il travaille dans le secteur financier. Dans une lettre ouverte adressée au Devoir, intitulée « Si j’étais militant péquiste », il plaide pour « une refondation du Parti québécois ». — (Les candidats à la direction du PQ commentent le brûlot d’Aussant, dans http://www.lapresse.ca, 10 septembre 2014)
    • Moutier écrit donc que sa liberté d’expression littéraire a été limitée au nom d’une morale qu’il varlope avec ironie. Le brûlot du statut Facebook fait boule de neige. Le milieu littéraire québécois est en émoi. — (Émilie Dubreuil, Le psychanalyste, la censure et l’air du temps, radio-canada.ca, 10 février 2021)
    • (Par extension) (Cuisine) Eau-de-vie ou rhum que l’on brûle pour relever une omelette, une salade d’oranges, etc.
    • Un brûlot mon gendre, ça chauffe la tripe et ça nettoie la tête; y a rien de meilleur pour le corps. — (Guy de Maupassant, Toine, dans Les Contes normands)
    • Faut faire un brûlot ! cria Mes-Bottes ; deux litres de casse-poitrine, beaucoup de citron et pas beaucoup de sucre ! — (Émile Zola, L’Assommoir/Chapitre III, 1877, Charpentier, 1879, page 111)
    • « Un verre de vin ! me disent-elles.— Oui, un verre de vin. »Je n’en bois que pour trinquer dans les cabarets ou dans les auberges, parce que c’est gai les verres qui se choquent, comme je ne bois de cognac que pour faire des brûlots : c’est joli, les flammes bleues. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • (Lorraine) (Cuisine) Préparation culinaire consistant à brûler du sucre avec de l’eau-de-vie ; récipient destiné à cet usage.
    • M. Léon Collin, de Grand-Failly, m’a rappelé une préparation à base d’alcool qui se faisait dans la commune : le brûlot, Dans un récipient métallique conçu pour cet usage — et portant le même nom —, on faisait brûler du sucre sur de la goutte enflammée. — (Daniel Bontemps, Au temps de la soupe au lard, éditions Serpenoise, 1993, ISBN 978-2-87692-179-5)
    • (Cuisine) (Vieilli) Morceau très salé ou très poivré [2].
    • (Technique) (Miroiterie) Ancien polissoir pour les miroirs [2].
    • (Vieilli) (Désuet) Homme ardent, inquiet, entreprenant, boutefeu [2].
    • (Antiquité) Baliste [2].
    • Homme imbibé d’alcool Référence nécessaire
    • (Par analogie) Sorte d’insecte qui, en automne, cause des démangeaisons à la peau en s’y attachant.
    • (Canada) Moucheron (genre Simulium) dont la piqûre donne une sensation de brûlure intense.
    • Je pardonne au « moustique à collier blanc », qui provoque un jet de sang à chaque piqûre. Je subis avec patience les coups du « frappe d’abord », les impressions cautérisantes du microscopique « brûlot » ; mais le culex, je le hais, je le méprise, je voudrais le conspuer et le martyriser pendant toute une éternité. — (Henry de Puyjalon, Récits du Labrador, 1894, Imaginaire/Nord, 2007, page 54)
    • Il pourrait désigner, en forçant un peu la note, cette mouche du coche de Lafontaine, qui « pique l’un, pique l’autre, et pense à tout moment qu’elle fait aller la machine… Va, vient, fait l’empressée… » mais malheureusement, je n’ai pas même vu l’ombre d’une mouche à mon départ : Maringouins, frappe-d’abord, mouches noires, moustiques, toute la gent pique-fort était restée dans ses retranchements, car il soufflait un vent du nord qui poussait bien notre pirogue, mais qui n’était pas du tout favorable aux mouches. Nous n’avons pas même senti la piqûre du brûlot, ce liliputien du monde des insectes. — (Napoléon Caron, Voyages, 1888, page 182)
    • Il est vrai que c’est par curiosité que notre mère Ève mangea le fruit défendu. Avec le résultat qu’il nous est désormais interdit de passer nos journées à nous promener dans le jardin d’Éden […] et de manger des bleuets et des catherinettes en caressant négligemment les gentils petits tigres et les éléphanteaux domestiques. Au lieu de cela, du fait de notre première mère nous habitons les rives du Saint-Laurent, mangeons notre pain à la sueur du boulanger et sommes soumis aux attaques des bêtes féroces telles que moustiques, brûlots, frappe-d’abord et inspecteurs du Revenu. — (Ringuet (Philippe Panneton), Confidences, Fidès, Montréal/Paris, 1965, page 83)
    • Le nord du Québec possède pourtant un bien meilleur moyen de repousser les hordes de touristes avides de grande nature […] Au Québec, nous pouvons compter sur les maringouins, les brûlots, les mouches noires et les différentes espèces de « frappe-à-bord » : mouches à chevreuil, à orignal, à caribou, à vache, à tout-ce-que-vous-voudrez et qui, faute de ces animaux, s’accommodent très bien d’une bonne bouchée de pêcheur ou de campeur. […] Chaque insecte se distingue par sa taille, sa rapidité et son mode de torture. De plus, ils ont des horaires complémentaires. Les mouches noires et « frappe-à-bord » dominent durant le jour, tandis que brûlots et maringouins préfèrent le crépuscule, bien qu’ils s’accordent fréquemment des heures supplémentaires. Ces charmantes bestioles ne semblent dormir que par les nuits très fraîches. […] De plus, l’humidité favorise la prolifération de ces meutes de mini-perceuses. — (Québec Chasse et Pêche, juillet 1975, page 45)
    • (Poitou) Feu que l'on fait avec des broussailles, des petites branches, des débris de jardinage, dans le but de s'en débarrasser.
    • Lalie tournait autour du brûlot en battant des mains. Michel, qui avait ramassé des châtaignes précoces, les lui installa dans un petit tas de cendre chaude qu'il tira à l'écart du brûlot. — (Ernest Pérochon, Nêne, 1920, cité dans École et la Vie, volume 34, 1950, page 292)
    • Que fait-il en cette fin d'été 1939 au beau milieu du jardin de la petite maison de Brouvilliers, affairé qu'il est, autour d'un brûlot improvisé où se consument feuilles, branches, cartons et documents ? — (Pierre Gastineau, "Double mètre", vie et mort d’un syndicaliste, Éd. Publibook, 2005)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chameau
    • Mammifère quadrupède ruminant haut de jambes du genre Camelus, ayant une ou deux bosses sur le dos.
    • Le poney est le seul moyen de transport dans ce pays dépourvu de voies de communication; il est à l’Islandais ce que le chameau est au Bédouin : il porte le voyageur et tous ses impedimenta. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 9)
    • Ces chameaux des Touaregs sont de la meilleure espèce ; ils peuvent rester de trois à sept jours sans boire, et deux jours sans manger ; leur vitesse est supérieure à celle des chevaux, et ils obéissent avec intelligence à la voix du khabir, le guide de la caravane. — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • Nous avions un troupeau de chèvres assez nombreux, et quelques malheureux chameaux, maigres et épuisés, — épave de l’expédition d’In-Salah, qui a dépeuplé de chameaux le Sahara pour des années […] — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • Le poil de chameau naturel est de toutes les couleurs, depuis le brun foncé jusqu'au blanc, mais la teinte moyenne des blousses est fauve. […] Malheureusement le poil de chameau se file mal et se feutre très lentement. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature, 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La pluie se remet à tomber, drue et froide, et la nuit s'approche à grands pas. Nous sommes trempés et glacés, et les chameaux portant nos tentes sont bien loin encore. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 28)
    • Au Tchad, nous changerons nos chevaux de réquisition (qui sont d’insignes rosses) et nos bêtes de somme contre des chameaux pour continuer notre route dans la zone désertique d’Agadem. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 23)
    • « Il faut faire attention avec les chameaux ! lançai-je avec enjouement. D’ailleurs, ce sont des dromadaires.– Le Robert donne chameau à une bosse ou chameau d’Arabie », remarqua-t-il d’un ton pensif, sans bouger pour autant. — (Michel Houellebecq, Rudi, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 13)
    • (En particulier) Chameau de Bactriane par opposition au dromadaire.
    • Mais il faut, si l’on compare le cheval de trait et le cheval de course, le dromadaire et le chameau, les diverses races de moutons adaptées soit aux plaines cultivées, soit aux pâturages des montagnes, et dont la laine, suivant la race, est appropriée tantôt à un usage, tantôt à un autre ; […] — (Charles Darwin, L’Origine des espèces, Chapitre I, traduit par Edmond Barbier, 1876, édition de 1906)
    • À Daoulad Abas, comme dans tout l’Afghanistan, on avait la passion des spectacles où des animaux se dévorent, s’étranglent, se déchirent. Mais entre tous les jeux de cette nature : – combats de coqs, de chiens, de béliers, combats de cailles –, les gens préféraient de beaucoup les combats de chameaux parce que ces rencontres étaient de beaucoup les plus rares. Il y fallait des bêtes d’une vigueur et d’une férocité singulières, et encore n’avaient-elles le goût de tuer qu’à la saison du rut. — (Joseph Kessel, Les Cavaliers, Gallimard, 1967)
    • (Argot polytechnicien) (Vieilli) Femme.
    • (Sens figuré) (Familier) (Populaire) Personne méchante et désagréable.
    • — Quand mon quatrième est né, j’étais si en colère que je n’arrêtais pas de cogner sur l’aîné, comme si c’était de sa faute : « Toi, chameau, si tu n’étais pas là, ça ne m’en ferait pas quatre. » — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Il est cardiaque. Et elle, c'est un chameau. On sait peu de chose sur leur relation, cela permet de laisser naviguer son imagination. — (Marie-Noëlle Himbert , Marie Curie: Portrait d'une femme engagée (1914-1918), Éditions Actes Sud, 2014)
    • Ce que tu m'as fait courir, vieux chameau, dit-elle. — (Pierre Lemaître, Le Serpent majuscule (1985), Albin Michel, 2021, page 284)
    • (Zoologie) Notodonte chameau (Notodonta dromedarius).
    • (Afrique) Faute de français.
    • Enfin, si chameauser renvoie bien à chameau, il faut savoir qu'un chameau est, dans le langage scolaire, une faute de français : chameauser signifie donc «faire une faute de français ». — (Henriette Walter, Le Français d'ici, de là, de là-bas, éditions Jean-Claude Lattès, 1998)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pot
    • (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du potawatomi.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • lavabo
    • (Liturgie) Prière que le prêtre dit en lavant ses doigts durant la messe, avant la consécration.
    • (Par métonymie) Vasque destinée aux ablutions du prêtre officiant.
    • (Ordinairement) Dispositif mobile garni d’une cuvette et d’un pot à eau ou d’une cuvette fixe, surmontée de robinets et dotée d’un trou d’évacuation d’eau et destinée à se laver.
    • Mistingue.– Une brosse ! du savon !…Ils courent au lavabo, qu’ils apportent sur le devant de la scène et s’y lavent les mains. — (Eugène Labiche, L’affaire de la rue de Lourcine, 1857, Scène 8)
    • Il serait difficile de décrire le pittoresque désordre qui règne dans ce noir séjour à l’heure où chacun attend son tour de passer à l’unique lavabo. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 26)
    • Il saisit rageusement sa perruque, qui lui redonnait pour un soir la chevelure bananoïde de ses chères sixties, et la jette dans le lavabo où elle se met à sombrer comme un transatlantique. — (Jacques Jouet, sur un scénario de François Rivière, Jonathan Cap : Racket à Roland-Garros, chap. 1, Éditions Nathan, 2015)
    • (Par métonymie) Pièce où est fixée cette sorte de cuvette.
    • (Par extension) (Souvent au pluriel) Cabinet d’aisances installés dans cette pièce ou à proximité.
    • Toutes les dix minutes, elle répare son maquillage au lavabo. — (Antoine de Saint-Exupéry, Manon, danseuse, 1925)
    • Il se rendit aux lavabos, en revint les mains nettes, les cheveux brossés, le regard éclairé d’une petite flamme. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Pourtant, comme le train venait de dépasser Bréauté et qu’il ralentissait quelque peu — ce qui mettait sa vitesse à trente kilomètres à l’heure pour le moins, — il feignit de pénétrer au lavabo. — (Christian Brulls (pseudonyme de Georges Simenon), L’Amant sans Nom, éditions Arthème Fayard, 1929, réédition 1980, quatrième partie, chapitre V)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.