Mots qui riment avec "ombe"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "ombe".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : ombe et ombes .

  • retombe
    • (Architecture) Feuille de papier adjointe à un dessin pour décrire un projet de modification.
    • (…) des dimensions compatibles permettent de supposer que le dessin de Stockholm est une retombe de celui de l’École des Beaux-Arts. — (Alexandre Maral, La chapelle royale de Versailles sous Louis XIV, 2010)
    • (Architecture) Retombée.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bombe
    • Projectile creux, en métal, rempli de poudre, qui, lancé avec un mortier, s’élève en l’air et, retombant, éclate quand la mèche a communiqué le feu à la poudre.
    • Dans l’art de tirer les bombes, dont tant d’habiles gens se sont mêlés, M. de Ressons compta jusqu’à vingt-cinq défauts de pratique qu’il corrigea avec succès dans différentes rencontres. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Ressons.)
    • On entendait gronder ces bombes effroyables. — (Voltaire, Henr. VI.)
    • Les bourgeois, à la première bombe, se seraient rendus. — (Montesquieu, Lettres persanes 105.)
    • Le géomètre nous donna soudain les propriétés de la ligne que la bombe avait décrite en l’air. — (Montesquieu, Lettres persanes 128.)
    • Engin rempli de substances explosives, qu’un choc ou un déclenchement automatique fait éclater.
    • Sur le trottoir, l’un des hommes fit un saut fort comique, un saut de terreur sans doute, au moment où la bombe tomba devant lui. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’édition de 1921)
    • Les rues étaient devenues entièrement noires. Parfois seulement, un avion ennemi qui volait assez bas éclairait le point où il voulait jeter une bombe. — (Marcel Proust, Le Temps retrouvé, chapitre II, Gallimard, Paris, 1927, page 170)
    • Les poudres flash sont des mélanges pyrotechniques non seulement déflagrants, mais aussi détonants. Sur plusieurs centaines de bombes annuellement en cause, il y a environ 15% de cas où il est fait usage de poudres flash. — (Revue internationale de criminologie et de police technique, 1977, vol.30-31, p.414)
    • En 1945, elle avait sept ans. Un matin, les bombes avaient commencé à pleuvoir. A Kobé, ce n'était pas la première fois qu’on les entendait, loin s’en fallait. — (Amélie Nothomb, Métaphysique des tubes, Éditions Albin Michel, Paris, 2000)
    • (Familier) (Sens figuré) Scandale ; incident.
    • C'est désormais au Pakistan, ou en Iran, que la fréquentation des sites de téléchargement de films X est le plus assidue. Qui sait quelles bombes mentales s'allument dans les nuits solitaires de Kaboul ou de Karachi ? — (Hervé Juvin, Le gouvernement du désir, Éditions Gallimard, 2016)
    • La bombe va éclater. Gare à la bombe, craignez un accident.
    • Quoiqu’il [le cardinal de Bouillon] dût bien s’attendre qu’à la fin la bombe crèverait, il en parut accablé. — (Louis de Rouvroy, 78, 6.)
    • Quelle bombe jetée au milieu de vous tous ! — (Marquise de Sévigné, 570.)
    • Quelle bombe tombée au milieu des plaisirs ! — (Marquise de Sévigné, 460.)
    • Le parti de Harlay fut le silence et d’attendre la bombe [l’éclat de son beau-père]. — (Louis de Rouvroy, 42, 240.)
    • Sorte de bouteille de verre ronde, aussi appelée bonbonne.
    • (Musique) Tambour de bonne taille, dont le diamètre peut parfois dépasser 1,50 mètre, grosse caisse.
    • Récipient sous pression utilisé en peinture à l’aérographe ou pour l’atomisation d’aérosols.
    • […] et il s'empare de la bombe, enfin. Peter se retourne alors, appuie sur le spray. Rien, aucun « pchit!». Le truc est vide. Désespéré, il se maudit de l'avoir utilisé sur les faucheuses du mois dernier. — (Michael Mention, Adieu demain, Actes Sud, 2014)
    • Il traversa la porte d'entrée et découvrit, dans la lumière blême des lampadaires, trois garçons, une collection de bombes de peinture alignée à leurs pieds, qui taggaient la devanture de la librairie. — (Jacques Asklund, Le fantôme mène l'enquête, Rageot Éditeur, 2010)
    • (Pyrotechnie) Type de feu d’artifice.
    • Partie arrondie d’un couvre-chef qui couvre la tête, aussi appelée calotte.
    • (Équitation) Casque porté par les cavaliers.
    • (Argot) Très belle femme.
    • D'autant qu'une bombe peroxydée d'une trentaine d'années, dont le décolleté profond comme une chanson de staracadémicienne tranchait radicalement avec la sagesse vestimentaire ambiante, envisageait de toute évidence de lui tomber sur le poil dans un avenir aussi proche qu’imminent, et qu'il se demandait à quelle sauce elle menaçait de le manger. — (Pierre Lucas, Des souris et des mômes, Police des mœurs Hors-série, Éditions Vauvenargues, 2014, chapitre 13)
    • Les deux feujs accostent Manuela et Naomie, deux bombes noires et mortelles qui tapinent au bord de la route. — (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte éditions, 2014)
    • (Marine) Sortes de grosses boules en toile noire servant à la signalisation à grande distance.
    • Glace en forme de bombe.Une bombe au chocolat. (sens 12)
    • Une bombe au café.
    • (Argot) Fête, débauche, beuverie.
    • Puisque je te dis qu’il est avec une femme en train de faire la bombe. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, Les Souliers du mort, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 972)
    • Ce fut, en ce temps de relative splendeur, qu'un soir de bombe, à Montparnasse, il cueillit Geneviève à une table de café. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 29-30)
    • […] celle en combinaison de dentelle et bas de soie noire avec laquelle, étant vierge, je me trouvai couché, une nuit de bombe crapuleuse, mais que je ne pus pas toucher parce que je me mis à dégurgiter sur les draps une nappe de vin rouge. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 145)
    • Il faisait froid, il y avait de la neige à moitié fondue sous les pieds et cela sentait déjà l’après-fêtes, pénible comme une rentrée à l’aube, après une nuit de bombe, comme une table avec les restes du repas. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 66)
    • Plongeon éclaboussant.Un plongeur vient de faire une bombe. (sens14)
    • Grand et inattendu succès, d’ordre littéraire ou musical.
    • « C’est la bombe ! Oui, Loïs, cette fois-ci, c’est la BOMBE ! »Je ne compris rien à cette annonce. Loïs hocha la tête, pensif.« N’allons pas si vite, dit-il. N’oubliez pas qu’il y a la coalition des éditeurs, et la barrière des vieux pompiers. » — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 173)
    • Black Dog, Rock and Roll, The Battle of Evermore, Stairway to Heaven, Misty Mountain Up, Going to California et When the Levee Breaks, qui sont toutes des bombes, ont propulsé le quatuor britannique au sommet de la planète rock. — (Yves Leclerc, Le classique des classiques, Le Journal de Québec, 6 novembre 2021)
    • Armoiries avec une bombe (sens héraldique) (Héraldique) Meuble représentant dans les armoiries une sphère surmontée d'un court col d’où sortent des flammes indiquant qu’elle explose. Elle est souvent confondue avec la grenade. Pour les distinguer certains illustrateurs utilisent des formes de flammes différentes mais il n’y a aucune règle en la matière.
    • Écartelé : au 1er d’azur crusillé d’or et à deux bars adossés du même brochants, au 2e de gueules à trois bandes d’argent, à la biche couchée d’or brochante, au 3e de gueules à trois bandes d’argent, à la bombe de sable, enflammée d’or brochante, au 4e d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d’argent, qui est de Bezonvaux → voir illustration « armoiries avec une bombe »
    • (Québec) Contenant fermé ou refermable, pour faire bouillir de l'eau.Une bombe (sens québecois)
    • Ainsi, divers mots et expressions, courants au Québec au début du siècle, ont pratiquement disparu aujourd'hui. En voici ... un barbier (un coiffeur) ; une bombe (une bouilloire) ; un haim (un hameçon) ; une pelle-à-feu (une sage-femme) ; etc. — (Mario Bélanger, Petit guide du parler québécois, Éd. Stanké, 1997)
    • Mets la bombe sur le poêle.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bellecombe
  • strombe
    • (Malacologie) Nom vernaculaire du mollusque strombus.
    • Voici les strombes, on les trouve dans l’Océan Indien, voici le murex fine-épine qui vit en Méditerranée, le murex monodon, la delphinule. — (Paul Nizan, Antoine Bloyé, Grasset, 1933, page 86)
    • Le strombe denté (Strombus dentatus) est un bivalve tropical.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • surplombe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de surplomber.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de surplomber.
    • C’est sur les pentes du massif des Virunga, qui surplombe la vallée, côté ougandais, que nous commençons notre périple, à la recherche des derniers gorilles des montagnes. — (journal Le Télégramme, édition Morlaix, 30 juillet 2022, page 14)
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de surplomber.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de surplomber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de surplomber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • succombe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de succomber.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de succomber.
    • Un messie tombe-t-il malade ? Un messie succombe-t-il à une fièvre ? — (Marek Halter, Le Messie, 2011)
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de succomber.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de succomber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de succomber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • superbombe
  • lacombe
  • dombes
  • combe
    • Petite vallée, pli de terrain, lieu bas entouré de collines.
    • Dans ces espèces de plaines au-dessus des montagnes, il se trouve des terrains enfoncés, des vallons secs et froids qu’on appelle des combes. — (Georges Louis Leclerc, Exp. sur les végét. 2e mém., cité par Littré)
    • Dans une combe, à vingt pas, j’aperçois une manufacture de bas. — (Jean-Jacques Rousseau, Promen. 7., cité par Littré)
    • Mais au fond d’une combe ignorée et stérile Qui pourrait attirer les cupides soldats ? — (Jean-Baptiste Massillon, Helv. II., cité par Littré)
    • Assise dans une combe d’herbe, ou à demi enterrée dans le sable chaud et le regard perdu sur la mer, je sais bien qu’elle pense. — (Colette, La couseuse, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, réédition Livre de Poche, 1960, page 154)
    • Assis sur le parapet du vieux pont, je passais une heure ou deux à regarder cette route sauvage qui conduisait vers les forêts, les combes et les plateaux que tourmente la tramontane. — (Henri Bosco, L’Âne Culotte, 1937)
    • Les écoliers ont repris le tablier noir, plus que jamais halés d’air vif, […]. Ils ont gardé les vaches de la herde, fané les regains dans les combes lointaines, […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (Militaire) Esplanade peu étendue.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • lombes
    • (Anatomie) Parties musculaires, situées en arrière de l’abdomen, à droite et à gauche de la colonne vertébrale.
    • Vos meilleures amies sont unanimes à vanter le galbe de vos lombes, la souplesse de vos hanches et, en général, le classicisme de votre académie. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 41)
    • Le buste penché, l’avant-bras replié sur les lombes, il arpentait la moquette d’une enjambée soucieuse. — (Antoine Blondin, Monsieur Jadis ou l'École du soir, 1970, réédition Folio, 1972, page 78)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • colombe
    • (Poétique) (Littéraire) (Génériquement) Pigeon (en général de couleur blanche).
    • Mieux, pour venger illico ce dernier, une colombe de la paix peut lâcher une rafale de généreux guanos bien calibrés (et qui sentent bon leur terroir campagnard) sur un entier Stade de France overbooké de footeux braillards ! C'est que les zozios – comme l'écrit l'ami poète, Jacques Demarcq ! –, les zozios, rien ne peut les arrêter ! — (Jean-Pierre Verheggen, « Artiste de cirque (numéro avec oiseaux) », dans Un jour, je serai Prix Nobelge : poésie, NRF/Éditions Gallimard, 2013)
    • La tendre colombe.
    • Jupiter fut nourri par des colombes.
    • La colombe était l’oiseau de Vénus.
    • Les femmes juives présentaient au temple, le jour de leur purification, une paire de tourterelles ou de colombes.
    • La simplicité de la colombe.
    • (Par extension) Tourterelle domestique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Spécifiquement) Nom vernaculaire normalisé de 7 genres de columbidés réunissant 47 espèces spécifiques aux basses latitudes de l’écozone néotropicale, tels qu’homologués par un comité international[2], incluant les genres Columbina, Leptotila, Geotrygon, etc. (voir la liste sous "hyponymes"), et ne possédant que peu de caractéristiques communes sauf la taille généralement petite et les moeurs plus terrestres qu’arboricoles.
    • Partisan de la paix.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Elle se blasonne comme le pigeon dont elle ne diffère pas vraiment (il y a donc risque de confusion) si ce n’est par le fait qu’elle est généralement représentée d’argent (même si d’autres couleurs sont possibles). Quand elle est utilisée pour symbolisée la paix, elle est représentée tenant un rameau d’olivier dans le bec. À rapprocher de pigeon et tourterelle.
    • D’azur au triangle d’or accompagné de trois colombes d’argent, qui est de Saint-Médard → voir illustration « armoiries avec 3 colombes »
    • (Christianisme) Emblème religieux représentant le Saint-Esprit.
    • La croix jeannette comporte une fleur de lys sur sa branche supérieure. En son centre est gravée la colombe du Saint-Esprit. — (Jean-Marie Jeudy, Les mots pour dire la Savoie, Montmélian : La Fontaine Siloé, 2006, page 159)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rochecolombe
  • palombe
    • Pigeon ramier dans le sud de la France.
    • Le 20 août, Anne vit la première palombe. Elle était perchée sur un pin, où s’ébattaient de petites mésanges charbonnières. Elle lustrait en roucoulant sa belle gorge mauve et or. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de La Ferté, Albin Michel, 1923, réédition Cercle du Bibliophile, page 37)
    • Une de ces cabanes, qui servent en octobre aux chasseurs de palombes, les accueillait comme naguère le salon obscur. — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • Il répondit qu’il possédait, à quarante kilomètres, une maison de campagne dans leur propriété de Brousse. – Et même, sans le drôle, nous y serions déjà, à cause des palombes qui vont bientôt passer. J’ai ma chasse près de là. Mais le drôle n’aime pas la chasse à la palombe. — (François Mauriac, Le drôle, 1933 ; réédition Gedalge, 1956, page 47)
    • Au fond de la cabane, abandonnée par le chasseur jusqu’à l’aube, les palombes aux yeux crevés et qui servent d’appeaux, s’agitaient, souffraient de la faim et de la soif. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 254)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • tombe
    • (Funéraire) Fosse mortuaire ; sépulture qui renferme un ou plusieurs morts.
    • Les Chinois ne creusent pas les tombes. Ils déposent le cercueil sur le sol, et le recouvrent ou d'un tertre ou d'une maçonnerie. La Chine entière est bossuée de ces tombes, et bien des petits héritages ne laissent plus qu'une place insignifiante à la culture, appelée à disparaître à bref délai sous d'autres cercueils si un changement de dynastie ne survient. — (Émile Bard, Les Chinois chez eux, Paris : A. Colin et Cie, 1899)
    • Il n’y a rien sur la tombe de Bonnot. Pourtant une autre tombe, celle d’un enfant, touche la sienne et le père n’en est point indigné. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Trois croix voisinaient avec celle qui marquait la tombe d’un matelot autrichien. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Une autre fois, nouvel exercice de reptation pour me trouver finalement en face d’une tombe militaire dont la croix blanche faisait tache à travers les ténèbres. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, pages 175-176)
    • (Funéraire) Pierre tombale ; monument, recouvrant un tombeau.
    • Ces résidus d’opium ont été retrouvés dans des vases en céramique découverts à Yehud (centre), dans des tombes cananéennes mises au jour en 2012 et vieilles de plus de 3 500 ans. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 23 septembre 2022, page 23)
    • Une dernière inscription se voit gravée sur une tombe enrichie de quelques sculptures d’un travail estimable. — (Annuaire historique du département de l’Yonne, volume 19, page 490, 1855)
    • (Sens figuré) La mort.
    • Très vite, on trouve de bien étranges propos. Ceux-ci par exemple, dans les Pages françaises, de Paul Déroulède : « En avant ! Tant pis pour la tombe. La mort n'est rien. Vive la tombe ! » — (Thérèse Delpech, L'ensauvagement : Le retour de la barbarie au XXIe siècle, éditions Bernard Grasset, 2005, page 173)
    • (Agriculture) (Désuet) Sorte de tas de compost.
    • On fait alors des tombes ou tertres de compost, c'est—à-dire que l'on emploie la chaux en mélange avec la terre, le fumier et en général avec toutes les substances pouvant avoir un effet utile sur la végétation. — (Guide pour l’emploi de la chaux en agriculture, 1860, page 25)
    • Dans les départements de l'Ouest, on a depuis fort longtemps l'habitude de faire des composts avec de la chaux, de la terre ou du fumier, qu'on désigne sous le nom de tombes. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e édition, 1925, page202)
    • On reconstruit alors la tombe en mélangeant à la terre chaulée, du fumier, et l'on achève en la recouvrant de terre. — (G. Warcollier, Le pommier à cidre, J.B. Baillière et Fils, 1926, page 168)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • hécatombe
    • (Antiquité) Sacrifice de cent bœufs ou de plusieurs animaux de différentes espèces que faisaient les anciens.
    • Tyrannie ! ô monstre géant ! […]Agneaux, taureaux, boucs et colombes,Par centaines sacrifiés,Sont tes plus humbles hécatombes;II te faut des peuples entiers. — (Pierre Dupont, La Sibérienne, 1847)
    • (Sens figuré) Massacre ; grande effusion de sang ; grand nombre de morts.
    • Du mur des fusillés de mai 71, j’aurais voulu saluer les morts des hécatombes nouvelles, les martyrs de Montjuich, les égorgés d’Arménie, les foules écrasées d’Espagne, les multitudes fauchées à Milan et ailleurs, la Grèce vaincue, Cuba se relevant sans cesse, […]. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, à la suite du frontispice)
    • Car la région que nous traversons est assez giboyeuse, et les grands nemrods de la m’halla, […], qui ont emmené des meutes de lévriers et des faucons chasseurs, font des hécatombes de lièvres, de perdrix, de poules de Carthage, de renards et de chacals. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 123)
    • Von der Goltz n'avait-il pas déclaré qu'il faut, aux hécatombes des premières batailles, des hommes jeunes ? — (Victor Margueritte, Au bord du gouffre - Août-Septembre 1914, 1919)
    • Le nationalisme déréglé a triomphé. Il a empreint les gouvernants. Pour s’épargner l’opprobre de penser à la paix, bon marché fut fait des hécatombes. — (Joseph Caillaux, Discours de Montpellier dans Ma doctrine, 1926)
    • Au Canada, le Québec compte pour moins de 23 % de la population, mais pour la moitié des morts de la Covid-19. Cette hécatombe devrait suffire à la création d’une commission d’enquête élargie. — (Josée Legault, 10 149 bonnes raisons de tenir une vraie enquête, Le Journal de Québec, 12 février 2021)
    • (Par extension) Taux élevé d’échecs à un examen ou à un concours, résultat désastreux à des élections, dans une compétition sportive, etc.
    • Cette année ça va être l’hécatombe, il y a un poste pour cent candidats !
    • L’ex-ministre des finances et du tourisme Raymond Bachand dirige un groupe formé de chefs d’entreprise de l’industrie touristique du Québec qui veut faire pression sur les gouvernements pour éviter l’hécatombe. — (Agence QMI, « Bachand à la tête d’un groupe de l’industrie touristique », Le journal de Montréal, 24 octobre 2020)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • catacombe
    • Cavité souterraine ou excavation d’anciennes carrières qui a servi quelquefois de sépulture ou d’ossuaire.
    • On sait qu'Issoire est le nom d'un fameux brigand […]. Il fut un peu pendu, à ce que je crois, et enterré à l'endroit qui porte aujourd'hui son nom, à quelque distance de l'entrée des catacombes. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses, 1849)
    • Personne ne croit plus que les chrétiens se réfugiaient dans des carrières souter­raines pour échapper aux perquisitions de la police ; les catacombes furent creusées, à très grands frais, par des communautés disposant d'importantes ressources, […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, page 257)
    • La vermine des catacombes s'épanouissait lentement au soleil ; les couvents et monastères champignonnaient, rongeant le sol gaulois comme une lèpre hideuse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 84)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • incombe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de incomber.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de incomber.
    • Et tout reste à faire, — à penser — pour re-demander inlassablement, et sans arrière-pensée militante, « que faire ? », pour suspendre durablement toute réponse naïvement constructive, et pour faire ce qu’il faut : ici, tout de suite, moi-même qui, dénué de l’épaisseur d’une subjectivité transcendantale ou législatrice, ne suis que d’être requis par l’urgence de l’occasion, et sais que plus jamais désormais — après Auschwitz, après Heidegger — la connaissance des valeurs ou de la loi, l’assignation d'une fin ne fonderont l’agir qui m’incombe. — (Le Messager européen, numéros 1 à 2, 1987, page 111)
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de incomber.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de incomber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de incomber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • calbombe
    • (Argot) (Vieilli) Bougie, chandelle et, par extension, lanterne, lampe de poche, ampoule.
    • Il lui incombait d’allumer la calbombe, ou la camoufle, c’est-à-dire la lampe à pétrole. — (Henri Bachelin, Le quart de sulfate, in Contes, 1935-1940)
    • Baissez votre calbombe, mon vieux, je rétorque, vous allez me causer un décollement de la rétine. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 77)
    • Armand éteint rapidos la calbombe des gogs, retient son souffle. — (Albert Simonin, Du mouron pour les petits oiseaux, Gallimard, 1960)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • déplombe
    • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe déplomber.
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe déplomber.
    • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe déplomber.
    • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe déplomber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe déplomber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • calebombe
    • (Argot) Variante orthographique de calbombe.
    • Rien, c'est ton argot qu’est trop ésotérique. Faut un glossaire. Et ce sera pas facile. Une calebombe, c’est une bougie [...]. — (Albert Paraz, Une fille du tonnerre (tome 1), éditions André Martel, Givors, 1952)
    • Merde la calebombe ! elle est éteinte ! — (Louis-Ferdinand Céline, Féerie pour une autre fois, Gallimard, 1952)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • plombe
    • (Argot) (Chronologie) Heure sonnée, compteur indiquant le temps à l’instant[1]. Note : Ce sens est toujours précédé d’un adjectif numéral cardinal.
    • J’ai les crocs, j’suis sans un, je m’taperais bien l’chou pourtant.— Allons, vieux fiass, amènes-toi, on mortille à 11 plombes dans cette piôle… six bourgues la porcif. — (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris, La Maison Hayard, 1907, page 33)
    • Je passai le grand portail et me retrouvai sur le pavé de Marseille. Nous étions le 15 juillet 1941 et il était seize plombes et des broquilles. — (Marius Lottaz, Le bourlingueur, Éditions d'en bas, 1983, page 342)
    • Le caoua du matin est toujours stimulant, même à onze plombes. — (San Antonio, Trempe ton pain dans la soupe , S-A 173 , Fleuve noir, 1999)
    • (Argot) (Métrologie) Durée qui s’écoule en une heure[1].
    • — Une plombe et mèche de poireau ! Pas un laune alentoire… j’vois qu’tringle comme pante, et la neuille qui s’débine !… — (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris, La Maison Hayard, 1907, page 8)
    • En moins d'une plombe, tout est bouclé et nous convoquons les médias pour une conférence de presse relative à l'attentat perpétré contre David Grey. — (San Antonio, Trempe ton pain dans la soupe , S-A 173 , Fleuve noir, 1999)
    • (Par extension) (Familier) Long moment.
    • Jules ! Ça fait des plombes que je t’attends !
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rhombe
    • (Géométrie) Ancienne dénomination du losange.
    • […] et bientôt ces atomes en petites lames minces, tous figurés de même, composent un volume sensible et de même figure ; les prismes du cristal, les rhombes des spaths calcaires, les cubes du sel marin, les aiguilles du nitre, etc., et toutes les figures anguleuses, régulières ou irrégulières des minéraux, sont tracées par les molécules organiques, et particulièrement par les molécules qui proviennent du résidu des animaux et végétaux dans les matières calcaires. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, De la figuration des minéraux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1350)
    • Haute de près de trente mètres et composée de rhombes – des losanges en volume - la Colonne de l'infini illustre la quête du sculpteur [Brancusi] de formes toujours plus simples, toujours plus dépouillées, intemporelles. — (Marianne Meunier, La « colonne de l'infini » ou la victoire de l'’rt, Journal La Croix, page 21, 29 août 2014)
    • (Musique) Instrument de forme ovale, percé de trous, attaché à un fil, qui produit un son lorsqu'on le fait tournoyer au dessus de sa tête.
    • Ensuite elle tourna autour de la table d’Antipas, frénétiquement, comme le rhombe des sorcières. — (Gustave Flaubert, Trois Contes : Hérodias, 1897)
    • (Coquillage) Genre de coquillages univalves.
    • (Ichtyologie) Turbot.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • trombe
    • (Météorologie) Tornade, cyclone.
    • Des grenouilles, minuscules, vivantes, au moins trente grenouilles apportées à travers les airs par un caprice du Sud, par une trombe chaude, une de ces tornades dont le pied en pas de vis ramasse et porte à cent lieues un panache de sable, de graines, d’insectes. — (Sidonie-Gabrielle Colette, Sido, 1929, page 58)
    • (Météorologie) Colonne d’eau qui, poussée par le vent, tourbillonne.
    • Le 13 décembre, une trombe, phénomène assez fréquent dans ces mers, s’avança vers les navires. Colomb et ses équipages en avaient vu précédemment dans les mers du nouveau monde et peut-être aussi sur les côtes Nord et Ouest d’Espagne. — (Jean-Baptiste Charcot, Christophe Colomb, 1928, page 287)
    • (Par comparaison) Comme une trombe, en trombe : Brusquement, soudainement, violemment, à une très grande vitesse.
    • La porte s’ouvrait ! Il la poussa d’un effort de tous ses muscles tendus, entra comme une trombe dans le logis et repoussa la porte, tandis que, au dehors, éclataient les imprécations des six qui pesaient de tout leur poids pour ouvrir à leur tour. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Cependant l’auto, traversant en trombe les hameaux et les bourgs, écrasait sous ses pneus insatiables poules, oies, dindons, canards, pintades, chats, chiens, cochons, enfants, laboureurs et paysannes. — (Anatole France, L’Île des pingouins, 1908, page 209)
    • (Par comparaison) Tourbillon d'air.
    • Il y a des journées où l’air se fait si calme, si lourd qu’il en devient irrespirable. On étouffe. Alors, au creux de l’après-midi, en plein calme ensoleillé, on voit se former brusquement sur les dunes de petites trombes, minuscules. La poussière monte en gerbe, un tas d’herbes brusquement vole dans les airs, on ne sait pourquoi. A dix mètres, on ne sent rien. Pas un souffle. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • Grande quantité (de quelque chose) qui s’abat brutalement, qui se déchaîne ou qui est entraîné violemment et bruyamment.
    • Il se sentit emporté dans une trombe de pitié. — (Jean de La Varende, la Sorcière, 1954, page 225)
    • Sur le quai […], se précipite, se bouscule une cohue inouïe, une gigantesque trombe humaine, qui suit son héros, le pousse, l’empêche de monter dans le train en partance. — (Charles Chincholle, Général Boulanger, 1889)
    • Nous sommes littéralement giflés par les trombes. — (Yasmina Reza, Serge, éditions Flammarion, 2021, page 150)
    • Trombe de grêle, de pluie, de sable, de vent.
    • Trombe d’eau : Averse torrentielle, cataracte, déluge.
    • Trombe de graviers, de feu, de pierres.
    • Trombe de paroles.
    • Personne, animal, chose qui, par son comportement ou ses caractéristiques, fait penser à ce phénomène.
    • [Chez les Araucaniens, il n’y a] jamais de lutte corps à corps : ce sont des trombes vivantes renversant et détruisant tout sur leur chemin. On n'a pas de peine à comprendre la terreur que de pareils adversaires inspirent aux soldats chiliens. — (Antoine de Tounens, Orllie-Antoine Ier : roi d'Araucanie et de Patagonie, son avénement au trône, et sa captivité au Chili, Paris : Librairie Thevelin, 1863)
    • Une auto semblable a traversé la place tandis qu’il prenait sa bouche, et le rythme de la voiture a rythmé leur baiser : il se souvient que la trombe a passé sous leur fenêtre, tandis que leurs dents se heurtaient. — (Martin du Gard, Devenir, 1909, page 119)
    • Cette grande bête [le chien …] il ne la craignait pas du tout. La première fois peut-être, lorsque cette trombe velue avait déferlé sur lui. — (Maurice Genevoix, Rroû, 1931, page 17)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.