Mots qui riment avec "ol"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "ol".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : ol , ols , oll , ole , oles , olle , olles , aul , aule et aules .

  • cabriole
    • Saut d’une personne qui s’élève ou se retourne sur elle-même avec agilité.
    • Faire la cabriole, une cabriole, des cabrioles.
    • Moi, je me plie à leurs fantaisies sans discuter. Je marche à quatre pattes ; je fais des cabrioles. — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 202)
    • (Sens figuré) Faire une cabriole involontaire, lors d’une chute.
    • — Ah! monsieur veut parler de ma cabriole dans la crevasse, répondit Coutet? — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • (Équitation) Saut que le cheval exécute lorsque, étant en l’air, le devant et le derrière à la même hauteur, il détache la ruade ; capriole.
    • La cabriole ou capriole diffère de la croupade et de la ballottade, en ce que cet air de manège est plus élevé que ceux-ci, et que le cheval n'avance de son saut que d'environ trente à trente-cinq centimètres, ou même qu'il le fait sur place, imitant ainsi le saut de la chèvre, d'où lui vient, du reste, le nom ; […]. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l'écuyer et de l'homme de cheval, p.252, Lebègue & Cie à Bruxelles & Dumaine à Paris, 1865)
    • (Sens figuré) Grimaces, plaisanterie dont on se sert comme d’une échappatoire.
    • Il s’en est tiré par une cabriole.
    • (Désuet) (Argot) Chambre.
    • Rincer une cabriole veut dire dévaliser une chambre. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, quatrième partie)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • podzol
    • (Agriculture, Pédologie) Type de sol au pH acide, lessivé dans sa partie supérieure, qui est infertile pour l’agriculture.
    • […]; cependant, la pinède sur lande provoque une accélération de l'évolution podzolique, conduisant la lande sur podzol (…) ; celle-ci est particulièrement difficile à boiser, et se comporte comme un groupement stable : c'est la lande paraclimacique. — (Marcel Bournérias, Guide des groupements végétaux de la région parisienne, SEDES, 1968, page 199)
    • Toutes les autres conditions étant égales, les formations argilo-siliceuses, argilo-loessiques ou molassiques, plus riches en zéolithes et sels minéraux podzolisent plus lentement et donnent des podzols moins prononcés que les formations sablonneuses. — (H.-H. Margulis, Aux sources de la pédologie (Dokoutchaïev-Sibirtzev), École Nationale Supérieure Agronomique, 1954, page 76)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fougerole
    • Petite fougère.
    • Il se leva, et de dépit piétina l’herbe fraîche et molle, arrachant de ci de là une fougerolle ou des grappes de cytises. — (Louise-Odette Maciel, Le piège des petites annonces, 1963)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • entresol
    • (Architecture) Appartement pris sur la hauteur d’un étage.
    • J’avais laissé Reykjavik, un grand village ; les maisons en bois étaient toiturées de tôle ondulée ; les plus importantes s’enorgueillissaient d’un étage surmontant l’entresol ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Elle était au premier étage, à côté de l’appartement de sa mère, mais il y avait un grand entresol. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • (Spécialement) Appartement pratiqué entre le rez-de-chaussée et le premier étage.
    • Thommereux. — (Il enjambe la fenêtre.) Eh bien ! voilà, je joue les Roméo, moi… j’escalade les fenêtres… je les escalade quand elles ne dépassent pas les rez-de-chaussée… parce qu’au-dessus, dame !… Ah ! avec ça que Roméo se serait amusé si Juliette avait eu son balcon au cinquième au-dessus de l’entresol… — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte II, scène 2)
    • À quatre mètres de hauteur sur le second siège, une dame a jeté les yeux dans un entresol sans défiance, paisiblement ouvert en face d’un terrain vague, et elle t’a vue ma chère, […]. — (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, page 85)
    • Un entresol est souvent obscur.
    • Entresol bien éclairé.
    • Il habite à l’entresol.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • larnagol
  • gratiole
    • (Botanique) Plante de la famille des Plantaginacées poussant en terrain humide.
    • Attirée par un endroit d’herbe sèche exposé au soleil, Ayla flaira une fragrance aromatique et chercha la plante qui devait y pousser : la gratiole. — (Jean M. Auel, Le Pays des Grottes Sacrées, 2011)
    • (En particulier) La gratiole officinale, plante médicinale toxique aux propriétés émétiques et purgatives.
    • Les plantes vomitives sont : la gratiole, les pignons d'Inde, le ricin, le médicinier d'Espagne, le tithymale, la thymélée, la digitale, l'ellébore blanc, le suc des feuilles de violettes, les feuilles de cabaret, les baies de nielle, celles de houx. — (Dictionnaire botanique et pharmaceutique, 1817)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • vitriol
    • (Chimie) (Vieilli) Nom donné, jadis, aux divers sulfates.
    • On sait que le colcothar est une substance vitriolique ; ou, pour mieux dire, c’est un véritable vitriol que l’on rougit en le poussant par le feu jusqu’à un certain degré. — (Mémoires de l’Académie des sciences de l’Institut de France, 1753, page 393)
    • Il y a plus d’un an que M. Fourcy conserve une solution martiale spathique qui provient de la décomposition du vitriol de mars par l’huile de chaux, sans qu’il se soit formé de dépôt ni de pellicule, & avec laquelle , par le moyen de l’alkali Prussien, il forme de très-beau bleu de Prusse, sans avoir recours aux acides pour l’aviver. — (Joseph Raulin, Analyse des eaux minérales spathico-martiales de Provins, avec leurs propriétés dans les maladies, 1778 page 37)
    • Les sels en effet, nous présentent les propriétés disparates. Les uns sont incolores sulfates de potasse, sulfate d’ammoniaque, alun, salpêtre, crème de tartre, etc. Les autres sont colorés en bleu, sulfate de cuivre ou vitriol bleu, en vert, sulfate de fer ou vitriol vert; en jaune, chromate de potasse, etc. — (Faustin-J. Malaguti et Jean-Henri Fabre, Notions préliminaires de chimie : rédigées conformément aux programmes officiels de 1866, 1866, pages 107-108)
    • Item, un autre paquet cacheté de six cachets de plusieurs armes, sur lequel était pareille inscription dans lequel s’est trouvé trois paquets contenant, l’un une demi-once de sublimé, l’autre deux onces et un quarteron de vitriol romain, et le troisième du vitriol calciné et préparé. — (Alexandre Dumas, La marquise de Brinvilliers, 1901, page 28)
    • À la fin du Moyen Âge et durant les Temps modernes, le terme de vitriol désigne une large gamme de sulfates métalliques qu’il nous est encore parfois difficile de distinguer même s’ils portent des noms différents (vitriol romain, vitriol de Chypre, vitriol vert, bleu, blanc…). Ce sont ces mêmes sulfates et plus particulièrement le sulfate de fer qui, dès la fin du XVIIIe siècle, ont permis la production massive d’acide sulfurique – un produit que l’on appelle encore communément de nos jours « vitriol ». — (Didier Boisseuil, « La production de vitriol à la fin du Moyen Âge : l’exemple toscan », Joël Chandelier éd., Science et technique au Moyen Âge (XIIe – XVe siècles). Presses universitaires de Vincennes, 2017, pp. 361-383.)
    • (Chimie) (Par ellipse) Huile de vitriol (acide sulfurique concentré).
    • Sa figure était sillonnée en tous sens de cicatrices profondes, livides ; l’action corrosive du vitriol avait boursouflé ses lèvres ; les cartilages du nez ayant été coupés, deux trous difformes remplaçaient les narines. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843, partie I)
    • — Eh bien, Firmin, décida la marquise avec un désespoir languissant, faites-la monter ; j’arrive tout de suite. Surtout n’en dites rien à M. le Marquis, s’il rentrait ; elle a peut-être du vitriol. — (Paul-Jean Toulet, Mon Amie Nane, 1922)
    • Les filles de joie, les premières à employer le vitriol pour se venger d’un souteneur trop brutal ou d’un amant de cœur infidèle, donnent l'exemple aux femmes honnêtes et défrayent la chronique. — (Noëlle Benhamou, De l’influence du fait divers : les Chroniques et Contes de Maupassant publié dans Romantisme, 1997, page 48)
    • (Par extension) Remarque, considération, parole, vive et blessante.
    • Le 2 octobre 1980, aux côtés de Léon Zitrone, il décroche la prestigieuse Plume d’or de la presse. «Je m’efforcerai de ne pas (la) tremper inutilement dans le vitriol et de ne jamais la transformer non plus en plumeau», déclare-t-il à l’assistance sous l’oreille amusée de Raymond Devos. — (Pierre Vavasseur, André Lafargue : 100 ans de résistance, Le Parisien, 2 juillet 2017)
    • Sous un vitriol de surface, Ivo van Hove se contente d’illustrer assez platement des préceptes de liberté individuelle réduits aux quatre piliers fondamentaux du bien manger, boire, se battre et faire l’amour. — (Marie-Aude Roux, Festival d’Aix-en-Provence : Ivo van Hove gâche sous un vitriol de surface le « Mahagonny » de Kurt Weill et Bertold Brecht, Le Monde, 11 juillet 2019)
    • Cet éditorial au vitriol intervient alors que Nature vient d’annoncer une couverture plus importante des questions politiques, parce que « science et politique sont indissociables ». — (AFP, Le journal de Montréal, 14 octobre 2020)
    • (Familier) Eau-de-vie, mauvaise eau-de-vie, eau-de-vie forte et de basse qualité.
    • Plus de courbettes devant les maires, plus de réunions tumultueuses à organiser, plus de trinquades de vitriol dans des verres sales. — (J. de Nisrep, Propos d’un Dunkerquois publié dans La Pichenette : journal humoristique & littéraire, novembre 1905)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • racole
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de racoler.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de racoler.
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de racoler.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de racoler.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de racoler.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • faseole
  • escarole
    • (Vieilli) Variante de scarole.
    • Mais le chou, le chou pour qui, cette année, j’avais fait place nette d'hortensias et de rosiers, se guinde sur une tige ligneuse plus haute que celle des Jersey cabbages et refuse de pommer ; l'estragon monte en plumet et les escaroles ressemblent à des baobabs. — (Paul Morand, Propos des 52 semaines, Milieu du Monde, 1942, Potagers de Paris)
    • En janvier, on troque la triste laitue boston d’hiver contre l’escarole et l’endive ; les choux à la crème contre des tablettes de chocolat noir à 85% ; les arachides sucrées-salées contre un beurre de noix de Grenoble. — (Eve Dumas, Aimer l’amer, site lapresse.ca, 14/01/2015)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • croquignole
    • (Pâtisserie) Espèce de petit gâteau sec très dur.
    • Elle profitait des gelées, de croquignoles, de la mousse qu’on lui faisait humer au bord des verres — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 39)
    • (Par analogie) Chose futile et de moindre importance.
    • Vieilles verdures, vieux galons! Ô croquignoles végétales! Fleurs fantasques des vieux salons! — (Arthur Rimbaud, Poésies, 1871)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bussolles
  • bertignolles
  • baule
    • (Loire-Atlantique) (Géographie) Dune. — (André Pégorier, Les noms de lieux en France, Paris, IGN, 2006, page 55)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • auréole
    • (Sculpture, Peinture) Cercle lumineux dont les artistes entourent le plus souvent la tête des saints ; il peut prendre dans certains cas la forme d'un cadre oblong et lumineux entourant un personnage entier.
    • Ces saints et ces saintes ont tous une auréole en disque, à leur nom, qui s'accorde avec les médailles décoratives (hagiographiques et non antiquisantes) placées sur les montants du premier étage ; […]. — (André Chastel, Histoire du retable italien des origines à 1500, Liana Levi, 2012)
    • Dans L’Incal, la caste des Aristos occupe les couches supérieures de la Cité-puits. On observera, en outre, que ceux-ci possèdent une auréole, symbole de la sainteté dans l’iconographie chrétienne et du rapport divin tel que figuré également dans les représentations du Dieu Ré dans l’ancienne Égypte. — (Audrey Cavaillé et Valérie Arrault, « L’Incal, une fiction métaphorique », Entrelacs En ligne, 16 , 2019, mis en ligne le 06 novembre 2019, consulté le 29 novembre 2022.)
    • (Par extension) Certains phénomènes lumineux qui offrent l’apparence d’un cercle.
    • Un rayon de soleil, qui passait à travers la feuillée des tilleuls, jouait sur sa chevelure et en faisait une auréole d'or. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Dès 1706, les astronomes avaient scientifiquement décrit cette auréole lumineuse. Louville et Halley pendant l'éclipse totale de 1715, Maraldi en 1724, Antonio de Ulloa en 1778, Bouditch et Ferrer en 1806, observèrent minutieusement cette couronne; …. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le lendemain nous sommes déjà loin de Thorshavn, mais les hautes montagnes des Féroë se profilent encore à l’horizon, avec leur brillante auréole neigeuse. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 37)
    • Le Beerenberg apparut fier et arrogant dans une brusque et étroite déchirure des nuées ; le blanc immaculé de son sommet éclairé par le soleil se détachait dans une auréole d'azur. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • (Sens figuré) Degré de gloire qui distingue ceux qui méritent la gloire.
    • Je n’ai ni le génie, ni la magnifique position de lord Byron ; je n’ai pas surtout l’auréole de sa damnation postiche …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Sa sœur jumelle, l’amateur de féeries, ne pouvait se révéler à vous que sous l’auréole du succès, sinon vous auriez été horriblement humiliée d'avoir pour nièce une littérateuse incapable de placer sa copie ! — (Claude Vela, La jeune fille au miroir, Paris : Editions Stella, 1949, chapitre 4)
    • Tache en forme de cercle faite sur un différent type de matière.
    • L'apport de minéraux de métamorphisme ne peut provenir des auréoles crétacées du Nord-Est car, ainsi que nous allons le voir, les sables albiens de Liart et cénomaniens de La Hardoye sont très pauvres en minéraux paramétamorphiques […]. — (Charles Pomerol, Les sables de l'Éocène supérieur (Lédien et Bartonien) des bassins de Paris et de Bruxelles, Paris : Imprimerie Nationale, 1965, page 138)
    • Un vent de panique me soulève et perturbe la régulation de ma sudation, menaçant ma robe volée de l’infamie d’auréoles. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, pages 344-345)
    • (Botanique) Synonyme de daphné lauréole (espèce de plantes).
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fillols
  • salicole
    • Relatif à la saliculture, à la production du sel.
    • Industrie salicole.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • hadol
  • babiole
    • (Vieilli) Jouet d’enfants.
    • Donner des babioles à un enfant.
    • (Par extension) Chose de peu d’importance ou de peu de valeur, bagatelle, pacotille.
    • Elle s’arrêtait devant chaque magasin et restait à contempler les ceintures, les foulards, les boucles d’oreilles, les gants, et autres babioles exposées aux yeux, n’arrêtait pas de se retourner, lançait des regards autour d’elle et n’arrêtait pas de se retourner. — (Nikolaï Gogol, Les Nouvelles de Petersbourg - La Perspective Nevski, 1835 (traduction d’André Markowicz, éd. Acte Sud, 2007, page 46))
    • « – C’est du joli, lui dis-je. À votre âge ? Vous me refusez une babiole par peur de votre mère, et vous ne craignez pas de vous maquiller les yeux ! » — (Sidonie-Gabrielle Colette, Le Képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, page 79)
    • J’aime les vieux objets. J’aime encore davantage les noms dont l’usage courant les a dotés — babioles, cossins, chinoiseries —, une espièglerie de ton qui, au-delà de l’étymologie, semble enseigner l’autodérision, montrer comment rire de son âge. — (Marie-Ève Sévigny, Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012, page 30)
    • Fatigué, on pouvait s’asseoir à la terrasse d’un des dix mille cafés, y écrire des lettres sur du papier à lettres fourni gratuitement, tout en se faisant présenter par les vendeurs ambulants toute leur panoplie de babioles et de colifichets. — (Stefan Zweig, traduit par Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 185)
    • Il ne s’amuse qu’à des babioles.
    • Acceptez ce petit présent, ce n’est qu’une babiole.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • école
    • Lieu dédié à l’apprentissage.
    • Comme dans les prépas scientifiques, il est tout à fait possible de la redoubler (on dit « cuber ») en espérant être accepté dans une école plus prestigieuse. — (Philippe Mandry, Bien choisir son école de commerce et sa filière d'économie-gestion à la fac, Éditions l’Étudiant, 2007, page 20)
    • […], il semble que l’on assiste à une recrudescence et un « durcissement » des bizutages, en médecine, mais plus encore dans les classes préparatoires, les écoles d’ingénieurs ou de commerce, et les IUT. — (Emmanuelle Godeau, « Le baptême », chapitre 3 de L’« esprit de corps » : Sexe et mort dans la formation des internes en médecine, Ethnologie de la France, no 29, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007, page 95)
    • (En particulier) Établissement où l’on enseigne les savoirs fondamentaux comme la lecture et l’écriture et qui est aussi désigné sous le nom d’école primaire.
    • À l’époque dont je parle, il y avait un grand nombre de communes en France qui n’avaient pas d’écoles, et parmi celles qui existaient, il s’en trouvait qui étaient dirigées par des maîtres qui, pour une raison ou pour une autre, parce qu’ils ne savaient rien, ou bien parce qu’ils avaient autre chose à faire, ne donnaient aucun enseignement aux enfants qu’on leur confiait. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • Sans compter que, dans le pays où la chose s’est passée, il y a deux écoles de garçons : une laïque et une congréganiste. — (Émile-Ambroise Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 225)
    • À l’école, on lui avait enseigné, avec le calcul, les éléments du dessin, et il en savait assez pour se débrouiller en géométrie. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 151 de l’édition de 1921)
    • […], on avait établi, dans toutes les rues en pente avoisinant l’école, de superbes glissades. […]. Mais la plus belle était celle de devant la cour où, selon une coutume immémoriale, on allait « luger » à toutes les sorties. — (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Mêmes les gamines grandelettes peuvent prier en se rendant à l’école et au retour : ça leur fera oublier les prônes du maître d’école, ce suppôt de Satan-là. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Tous les élèves d’un tel établissement, ou l’ensemble de ses professeurs et de ses employés.
    • Cela mit toute l’école en rumeur.
    • Cette école a été transférée dans de nouveaux bâtiments suite à la construction d'une autoroute.
    • (Sens figuré) Ce qui est propre à former, à donner de l’expérience en quelque chose, à instruire.
    • Après avoir reçu une instruction générale très complète, il fut dressé par son père à la rude école de la chasse à la baleine. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Élevé à la rude école du malheur, il y remportait tous les prix. — (Alphonse Allais, Les Pensées )
    • […] : ce « centre de tri » n’était pas seulement un lieu de tortures pour les Algériens, mais une école de perversion pour les jeunes Français. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Loin de favoriser la conception des femmes, le mariage n’est souvent qu’une école mutuelle de stérilité volontaire. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l'amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • La caserne est l’école de toutes les aberrations. Elle est également le terrain le plus propice à l’éclosion des révoltes. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 28)
    • (Histoire) Enseignement de la théologie et de la philosophie, suivant la méthode et les principes reçus dans la plupart des anciennes universités.
    • C’était en vain que j’avais essayé contre un athée les subtilités de l’école ; il avait même tiré de la faiblesse de ces raisonnements une objection assez forte. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • Dans tout l’Occident latin, les Écoles étaient en rapport les unes avec les autres, échangeaient leurs professeurs et leurs étudiants ; elle constituaient une sorte d’intelligentsia qui s’étendait sur toute la Romania. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1966)
    • Mouvement ou doctrine d’un philosophe ou d’un savant.
    • En même temps, les idées socialistes se propageaient grâce à Louis Blanc et à Proudhon, et il allait falloir tenir compte des revendications de ces différentes écoles. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Le charlatanisme des saints-simoniens fut aussi dégoûtant que celui de Murat; d’ailleurs l’histoire de cette école est inintelligible quand on ne la rapproche pas des modèles napoléoniens. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VII, La morale des producteurs, 1908, note en bas de page 360)
    • Il nous a semblé superflu, au début de ce chapitre, de rappeler la terminologie employée par l’École zuricho-montpelliéraine, […]. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 21)
    • (Art, Littérature) Classe d’artistes qui travaillent ou qui ont travaillé selon les principes, à l’imitation d’un même maître, ou suivant les habitudes propres à certaines époques de l’art, à certains lieux.
    • Des bourgeois y vinrent, d’abord, et puis des artistes, des peintres surtout, et de toutes les écoles. Les réalistes y coudoyaient sans aménité les fantaisistes, et les ingristes y avaient avec les coloristes de bruyantes prises de becs ; […]. — (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin Michel, 1950, page 173)
    • Survint en l’année 1937 un jeune poète, Orhan Veli, qui, sous l’influence des surréalistes français, introduisit en Turquie le vers libre. Orhan Veli fait vite école, mais son surréalisme et celui de son école, à vrai dire, sont plus larges, plus humains que leur modèle français. — (Nimet Arzık, Anthologie des poètes turcs contemporains, Gallimard (NRF), 1953, page 12)
    • Seulement, elles ont besoin de souffleurs. Livrées à elles-mêmes, elles seraient fort embarrassées de faire la différence entre Sandro et Manet. Elles les croient de la même école. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e édition, page 35)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • émissole
    • (Ichtyologie) Espèce de requins de fond, de taille moyenne, à 5 paires de fentes branchiales, au dos gris uniforme ou non, vivipares, comestibles.
    • La dénomination de « saumonette » peut être également appliquée à l’aiguillat commun, au requin hâ et aux émissoles, lorsque ces poissons sont vendus à l’état pelé. — (Élisa Vergne, Annie Perrier-Robert, Dominique Burgaud, Recettes originales du marché, 2002)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • glycocolle
    • (Chimie) Corps cristallisable, blanc, doué d’une saveur sucrée, qu’on obtient en faisant agir l’acide sulfurique sur la gélatine.
    • Traitées par des acides dilués en ébullition elles donnent de l’urée et des corps à fonction amine et acides (amino-acides) tel que le glycocolle CH2AzH2.CO2H, la tyrosine amino-acide aromatique, etc. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • sylvicole
    • (Sylviculture) Relatif à la sylviculture, à la gestion de la forêt.
    • Mais au-delà, il n’est plus possible de différer la réflexion et les décisions pour faire évoluer les modèles agricoles et sylvicoles. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 20 août 2022, page 4)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • faribole
    • (Familier) Propos frivole, vain et plaisant.
    • S’il ne jouait pas, on causait, et l’un des amis, le plus souvent leur peintre favori d’alors, « lâchait », comme disait M. Verdurin, « une grosse faribole qui faisait s’esclaffer tout le monde. » — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 6)
    • Si mon élève Tom Wills était ici, je vous l'enverrais, histoire de vous rassurer et de pincer également le mauvais plaisant qui s'amuse à ces macabres fariboles, mais Tom Wills est en mission sur le continent. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Fantôme des Ruines Rouges, 1932)
    • C’est l’amour vivant. C’est l’amour humain. Je serai sincère et tu seras folle, Mon cœur sur ton cœur, ma main dans ta main. Et cela vaut mieux que leur faribole ! — (Jean Richepin, « Déclaration » dans Les caresses)
    • Il trouvait improbable que des êtres humains délirassent de cette manière ; l’amour entres les mains des poètes devenait une solennelle faribole, aucune personne n’y croyait vraiment. — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 78)
    • La sophistication peut se situer au niveau de l'utilisation du produit ; c'est le cas pour le prêt hypothécaire, accordé (« vendu ») en racontant à un emprunteur, […], une faribole fine comme du gros sel : comme quoi il lui sera toujours possible de se désendetter en revendant sa maison plus cher que son prix d'achat. — (Jacques Bichot, Labyrinthe: Compliquer pour régner, Manitoba /Les Belles Lettres, 2015)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • combressol

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.