Mots qui riment avec "o"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "impro".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : o , os , ot , ôt , ots , ôts , au , aux , aut , auts , eau , eaux et ho .

  • batardeaux
    • Pluriel de batardeau.
    • Parallèlement à la rivière, afin de régulariser le cours de l’eau, les paysans ont d’abord creusé puis cimenté un canal de dérivation équipé de batardeaux, ouvrages permettant de régler le débit de l’eau. — (Michelle Jeanguyot, ‎Nour Ahmadi, Grain de riz, grain de vie, CIRAD/Magellan & Cie, 2002, page 55)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • coaxiaux
    • Masculin pluriel de coaxial.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aggiornamento
    • (Religion) Mise à jour de la doctrine, des rites de l’Église catholique. Note : Souvent écrit en italique parce que toujours senti comme un mot étranger.
    • En effet, malgré cet effort d’aggiornamento, l’Église reste prisonnière au début du XIIIe siècle de pesanteurs anciennes et nouvelles. — (Jacques Le Goff, Saint François d’Assise, Gallimard, « Folio histoire », 1999, p. 27)
    • Pendant le concile de Vatican II, les tenants de l’aggiornamento étaient pour la plupart des catholiques libéraux.
    • (Par extension) Actualisation.
    • [Titre] Enseignement de la finance : l’aggiornamento se fait attendre — (Marine Miller, Enseignement de la finance : l’aggiornamento se fait attendre, Le Monde. Mis en ligne le 7 novembre 2018)
    • [Le FN] a fait une sorte d’aggiornamento sur la Shoah, il est moins obsédé par la Seconde Guerre mondiale. — (Caroline Fourest, Le Soir, 16 mai 2005, page 33)
    • Tout aggiornamento politique était exclu. — (Philippe Pons, Corée du Nord, un État-guérilla en mutation, Gallimard, collection « La Suite des temps », avril 2016, page 475, ISBN 9782070142491)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • baliveau
    • (Sylviculture) Jeune arbre réservé, lors de la coupe d’un taillis, afin qu’il puisse devenir un arbre de haute futaie.
    • On n’apercevait qu’une vaste clairière dans laquelle on avait fait une coupe au printemps précédent, et dont les jeunes baliveaux aux tiges flexibles se courbaient sous le poids de la neige. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • La méthode du taillis sous futaie fait participer à la fois des avantages du taillis et d’une partie de ceux de la futaie, […]. Dans ce but on conserve à chaque coupe du taillis un certain nombre d’arbres appelés baliveaux auxquels on laisse parcourir plusieurs révolutions. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 161)
    • La strate arborescente est constituée essentiellement par le Chêne pédonculé, le Chêne sessile en baliveaux sensiblement codominants. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 167)
    • C'est un long vieillard, mince comme un baliveau, un peu courbé par une bonne septantaine d'ans. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (Botanique) Arbre de pépinière ayant un tronc bien vertical et des branches latérales.
    • Le chêne rouvre, planté dernièrement au Vallon du Salut par la classe de grande section de l’école Clair-Vallon, n’est à ce jour qu'un jeune plant d’à peine quelques dizaines de centimètres. Autant dire que les petits écoliers devront être patients avant de pouvoir profiter de son ombre. Mais leur enthousiasme pourrait bien favoriser la pousse de ce joli baliveau ainsi que des autres plants d’arbre qu’ils s’apprêtent à planter à divers endroits sur le territoire. — (La Dépêche, 28 avril 2015)
    • (Échafaudage) Grande perche verticale qui supporte les échafauds.
    • La surface inférieure du hourdis est nécessairement irrégulière. Aussi, plus tard, quand il s’agit de procéder au plafonnage, la première opération consiste-t-elle à couper les baliveaux correspondant aux joints des planches sur lesquelles a été coulé le hourdis et à dresser la surface. — (« Marché de Nangis (Seine-et-Marne) » par M. Cottin, architecte, & M. Nicaise, constructeur, dans les Nouvelles annales de la construction, 3e série - tome 7, février 1882, en recueil vol. 28, Paris : chez Baudry, 1882, page 25)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • arbitraux
    • Masculin pluriel de arbitral.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • brachiaux
    • Masculin pluriel de brachial.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • anormaux
    • Masculin pluriel de anormal.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • macdo
  • équivaut
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de équivaloir.
    • En juin 1890, dans une lettre à Pierre Louys, Valéry déclare avoir lu tout Verlaine hors La Bonne Chanson et, refusant de s’intituler « esthète » ou « symboliste » comme étiquette trop trop précise ou trop étroite, affirme son désir, quand il lui plaira, d’être décadent et de « verlainiser », ce qui pour lui équivaut alors à « oublier la rime, le rythme, la grammaire, vagir à ma guise et laisser crier mes sens ». — (Paul Gifford, ‎Brian Stimpson, Paul Valéry ; Musique, Mystique, Mathématique, 1993)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • apicaux
    • Masculin pluriel de apical.
    • Le type annellé s’oppose au précédent; il est dépourvu de nasse, mais possède (du moins en principe, car une évolution régressive les a souvent rudimentarisés ou supprimés) un ou plusieurs anneaux apicaux ; on les voit distincts ou soudés, et ils sont amyloïdes ou non. — (Fernand Moreau, Les progrès récents de la cytologie des Champignons en microscopie usuelle et en microscopie corpusculaire, Bulletin de la Société Botanique de France, 1958)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • calot
    • (Désuet) Petite calotte.
    • Calot d’enfant de chœur.
    • Coiffure des soldats, de forme allongée, sans bords.Calot des troupes coloniales
    • Or j’eus comme voisin de lit un aumônier du genre fier et silencieux, qui s’équipait en musulman pour les tirailleurs marocains. Le croissant sur son calot était un beau sujet de plaisanterie. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 43)
    • Un edelweiss séché glissa d’une des enveloppes de rhodoïd et M. Abel le replaça avec des gestes précautionneux sur la photo aux vilaines couleurs qui lui servait de support : sur un vague fond de mosquée, trois militaires en calot et treillis se tenaient par l’épaule. — (Alain Demouzon, Monsieur Abel, 1979, section Dimanche, 16 heures)
    • Coiffure plate de drap portée par les étudiants, les conscrits, les anciens combattants, les membres de divers corps ou de diverses associations.
    • L’adolescent se tenait debout, son calot à la main. Il avait l’air songeur, préoccupé : une ride lui sillonnait douloureusement le front. — (Francis Carco, Les Hommes en cage, Éditions Albin Michel, Paris, 1936, page 121)
    • Coiffe féminine en forme de bonnet ou de toque.Petit calot noir.
    • Sa petite silhouette de gargouille, coiffée jusqu’aux sourcils d’un de ces calots « à la mode ». — (Colette, La Vagabonde, 1910)
    • (Argot) (Désuet) Teigneux.
    • Callots sont ceux qui sont teigneux, véritables ou contrefaits.
    • Daignez me recevoir au moins en qualité de monstre, de phénomène, de calot propre à faire amasser la foule. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Dédicace à Alexandre Dumas, 1854)
    • (Nouvelle-Calédonie) (Familier) Testicule[3].
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • carreaux
    • Pluriel de carreau.
    • Il préférait la musique classique et les chemisettes à carreaux mais, pour attirer les concupiscences, il devait avoir la tenue wesh-wesh, l’allure racaille, la casquette Nike, visière retournée en prime. — (Antoine Gouguel, Chifoumi !, Éditions du Frigo, 2011, page 77)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • coteaux
    • Pluriel de coteau.
    • Et, du côté de l’est, au-delà de la vallée du Loir, où se cachait à deux lieues Cloyes, le chef-lieu du canton, se profilaient les lointains coteaux du Perche, violâtres sous le jour ardoisé. — (Émile Zola, La Terre, première partie, chapitre I)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • benthos
    • (Biologie) Ensemble des biotes aquatiques vivant sur ou dans le fond des eaux.
    • L’ensemble des êtres océaniques, animaux et végétaux, se classe en trois grandes catégories : le Benthos, le Nekton et le Plankton. — (Julien Thoulet, L’Océan : ses lois et ses problèmes, 1904)
    • Quant aux êtres répartis dans cet ensemble, le principe de leur classification doit d’autant plus être rappelé qu’il s’applique aussi aux organismes aquatiques des eaux continentales. Les êtres fixés ou se tenant sur le fond ou sur un substratum lié généralement à celui-ci constituent le Benthos par opposition à ceux qui se maintiennent dans la masse même de l’eau qui sont dits planctoniques ou Plancton. Mais ces deux grandes catégories sont encore subdivisées. Dans le benthos on va distinguer bien entendu les organismes du benthos littoral (benthos des zones littorale et sublittorale) du benthos des abysses : benthos abyssal. — (Henri Bertrand, Les Insectes aquatiques d’Europe, P. Lechevalier, 1954)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chaux
    • Oxyde de calcium, alcalin fort, obtenu par la décarbonatation à haute température, durant un temps long, de roches calcaires (→ voir chaux vive).
    • L’usage universel du crépi à la chaux donne une teinte uniforme à tous les monuments, remplit les rides de l’architecture, efface les broderies et ne permet pas de lire leur âge. Grâce à la chaux, le mur fait il y a cent ans ne peut se distinguer du mur achevé d’hier. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • D’autre part, ces moellons de diverse taille, sont liés par un ciment […]. Le ciment, dit-il, est composé de chaux, de sable et d’eau ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Elhamy, cependant, se couchait dans sa chambre nue aux murs blanchis à la chaux, sur le lit rustique en bois peint. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • (Désuet) ou (Histoire des sciences) Alcalin fort d'un métal ; oxyde métallique alcalin.
    • Cette mine de cobalt arsénicale ne s'altère pas dans un air humide , l’efflorescence fleur de pêcher qu'on trouve quelquefois à sa surface, est formée d'acide arsénical (I) & de chaux de cobalt, elle n'a pas de saveur. — (François Rozier & al., Observations sur la Physique, sur l'Histoire Naturelle et sur les Arts, Paris : au Journal de Physique & Londres : chez Joseph de Boffe, juillet 1791, vol. 39, page 55)
    • Dans ses Essays sur la recherche de la cause pour laquelle l’estain et le plomb augmentent de poids quand on les calcine (1630), [ Jean Rey ] avait observé que, lors de la calcination du métal, il se forme une chaux plus lourde que le métal lui même et avait attribué l’augmentation du poids à l’air « espessi, appesanti, par la véhémente et continuée chaleur du fourneau ; lequel air se mêle avec la chaux et s’attache à ses plus intimes parties ». Il était donc envisageable de rapporter l’augmentation du poids de la chaux à un autre facteur que le phlogistique, en particulier à une fixation de l'air sur le métal. — (Claude Lance, Respiration et photosynthèse: Histoire et secrets d’une équation, 2013, page 53)
    • (Par métonymie)
    • (Chimie) (Vieilli) ou (Familier) Ancienne dénomination de calcium, dans des dénominations de corps chimiques.
    • L’hydrate de chaux en pâte, tel qu'il convient aux mortiers, est obtenu de la même manière, mais eu ajoutant plus d'eau, pour préparer une pâte fluide qui prend plus de consistance par l’extinction (hydratation) des dernières particules de chaux. — (A. Payen, Précis de chimie industrielle : à l'usage des écoles préparatoires aux professions industrielles, des fabricants et des agriculteurs, 3e édition, volume de texte, Paris : Librairie Hachette, 1855, page 339)
    • La chaux phosphatée (unie à l’acide phosphorique) entre dans la composition des os.— (Adolphe Rion, Le règne minéral : géogénie, géologie, minéralogie, métallurgie, 1856, page 60)
    • — Les pleurs? demanda mistress Sinclair.— Ne sont tout simplement qu’une humeur, qui lubrifie le globe de l’œil, un composé de chlorure de sodium, de phosphate de chaux et de chlorate de soude !— (Jules Verne, Le rayon-vert, 1882, p.269)
    • On a employé aussi comme bain oxydant des phosphates de potasse, de soude, de chaux ou d'alumine en proportion variable …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Tous deux conclurent que Rockall est constitué par une roche spéciale exceptionnellement sodique presque dépourvue de chaux et de potasse. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La craie blanche est constituée par du carbonate de chaux (CO3Ca) provenant des débris d’animalcules microscopiques (foraminifères et radiolaires), mélangés d’une faible quantité de particules de coraux et de tests d'échinodermes.— (Napoléon de Tédesco, Le Ciment : son emploi et ses applications nouvelles en France et à l’étranger : journal mensuel, 1er janvier 1930)
    • Les propriétés fongicides du cuivre sont connues depuis plus de 80 ans. La bouillie bordelaise à base de sulfate de cuivre et de chaux est toujours utilisée contre le Mildiou de la vigne. — (CUIVRE; page 191; Index phytosanitaire de l'ACTA ; 1977)
    • Craie, calcaire.
    • La route est par 4 à 7 brasses au NE ; ce canal est à peu près à 2 grandes lieues de la pointe Arena ; quand on arriva vis-à-vis d’une falaise de chaux, près de la pointe supérieure de l’île de Puna, il faut accoster l’île et mouiller devant les maisons.— (Louis de Grandpré, Dictionnaire universel de géographie maritime, ou Description exacte de tous les ports , havres, rades, baies, golfes et côtes du monde, tome 3, 1820, p.86)
    • On a trouvé dans une mine à chaux, à quinze mètres au-dessous du sol, une écrevisse pétrifiée qui, d'après l'avis des savants, doit dater de plusieurs milliers d'années.— (G. Desciseaux, La Charente, 15 mai 1892)
    • La nuit, les chiens de garde errent sur ces plateaux de chaux, et veillent à la sécurité de leurs maîtres, qui dorment sous leurs pattes. — (Léo Claretie, Feuilles de route en Tunisie, 1893, page 33)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • numéro
    • Identifiant numérique ou parfois alphanumérique qu’on met sur quelque chose et qui sert à le reconnaître.
    • Tout s’effaça de ce qui avait été sa vie, jusqu'à son nom; il ne fut même plus Jean Valjean; il fut le numéro 24601. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 6 ; 1862)
    • […] et le porteur de pancarte, qui indiquait les rounds, se mit à promener dans le parterre un gigantesque numéro un. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Une fois, un petit pâtissier, qui portait sur sa tête une énorme architecture de friandises, descendit de l’impériale, et l’on appela les numéros – Numéro 66 !Numéro 66 !… Et moi, j’avais le 364.998 ! — (Octave Mirbeau, En attendant l’omnibus, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • […] et ils sont bien assez malins pour lui avoir demandé son numéro de livret de Caisse d’épargne avant. Loueur de voitures, c’est comme marchand de bêtes, c’est des métiers d’arcandier. — (Alain Aucouturier, Le Bon Dieu dans les orties, Éditions de Borée, 2003, page 117)
    • Sur trois rangées de tables, les joueurs étaient alignés en bon ordre, […]. Des cartons de loto avec de gros numéros noirs et des cases vides en face des joueurs. — (Xavier-Marie Bonnot, Les Âmes sans nom, éd. Belfond, 2010, chap. 28)
    • (Informatique, Mathématiques) Place ordonnée d’un élément dans un ensemble dénombrable, généralement traduit par un ordinal ou une lettre et un intervalle de variation. Note : Selon le contexte, cet élément prend un nom spécifique : coefficient, terme, etc. ; et sa place ordonnée également : rang, indice, index, etc.
    • Ainsi puisque dans la progression géométrique proposée, le premier terme, la raison & le terme dont on demande le numéro, sont donnés ; […] en ajoûtant 1 à ce nombre, on aura le numéro qu’on demande. — (Charles-Etienne-Louis Camus, Cours de mathématique : Élémens d’arithmétique, volume 1, 1764)
    • Si la suite (SN) n’est pas bornée, cela signifie que quelle que soit une constante M, on peut toujours trouver un numéro N tel que SN > M. — (Ekaterina Voltchkova, Suites numériques 5)
    • Analyse de la relation entre le numéro d’une figure donnée dans une suite et une quantité qui lui est associée ; représentation par un ensemble de couples, un tableau de valeurs, un nuage de points. — (Ministère de l’Education Nationale, Enseignement de mathématiques Classe de première STMG)
    • Ainsi, si une erreur apparaît, le message d’erreur sera donné avec ce numéro de ligne ou avec ce nom de fichier. — (Marylène Micheloud et ‎Medard Rieder, Programmation orientée objets en C++ : une approche évolutive, 2002, ISBN 9782880745042, p. 123)
    • Renvoie le numéro de colonne de la référence de cellule spécifiée. Par exemple, la formule =COLONNE(D10) renvoie 4, car la colonne D est la quatrième colonne. — (Microsoft, COLONNE (COLONNE, fonction))
    • (Par extension) Rang dans une hiérarchie.
    • J’écrirai au général commandant l’école ; il verra votre fils, il s’en occupera, et le numéro de sortie sera un bon numéro, croyez-le. — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)
    • Les propos de la nouvelle secrétaire générale de la fédération CGT Mines-énergie, Virginie Gensel, sont tout aussi pugnaces que ceux de Bernard Thibault, le numéro un du syndicat. — (Christophe Bys, Une militante énergétique, dans L’Usine nouvelle no 3186, du 1er avril 2010, page 10)
    • Grandeur ou qualité de certaines marchandises.
    • Deux fils de même ténacité, mais de numéros différents, qui doivent être tendus conséquemment avec la même traction, ne peuvent donc pas, au dévidoir, prendre le même dispositif de tension. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature, 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Publication périodique numérotée suivant sa date. — Note : il est très souvent écrit nº quand il est suivi par un nombre.
    • La Guerre Civile durait depuis trois mois, elle avait cinq cents abonnés et huit cents acheteurs au numéro, […]. — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p. 44)
    • Les manuscrits originaux de Camille Desmoulins, utilisés sans doute par Matton aîné, constituent une importante liasse de la Bibliothèque de la Ville de Paris. Il prouvent surabondamment que Camille Desmoulins a rédigé le numéro VII du Vieux Cordelier. — (Fernand Mitton, La Presse française, vol.2 : sous la Révolution, le Consulat, l'Empire, Paris : chez Guy Le Prat, 1945, page 169)
    • Dans son numéro du 15 janvier 1899, le journal bimensuel parisien le Correspondant médical tirait la sonnette d’alarme en disant : « L’enfant boit ! […]. Les nourrices donnent du vin à leurs nourrissons et s’ébaudissent de leur exubérante gaîté. » — (Alberto Toscano, Critique amoureuse des Français, Fayard/Hachette littérature, 2009)
    • (Par extension) Exemplaire d'une telle publication.
    • Mais, à Guingamp, les journaux ne sont pas encore arrivés ; à Saint-Brieuc ils sont bien arrivés : seulement il n’en reste plus un numéro à la marchande ; le Briochins l’ont dépouillée avant nous. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, page 56)
    • Les volumes de la Ire série (années 1936, 1937, 1938 et 1939) sont épuisés ; on peut toutefois se procurer certains numéros séparés au prix de 2 NF le fascicule simple et 4 NF le fascicule double. — (Les Monuments historiques au service des orgues de France, Caisse nationale des monuments historiques, 1962)
    • (Art) Spectacle donné par un acteur.
    • Les magnifiques music-halls terminaient chaque numéro du programme par un couplet chauvin qui soulevait des scènes d’enthousiasme éperdu ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’édition de 1921)
    • Il avait appartenu, en qualité de porteur, à une troupe d’acrobates de cirque, puis s’était entraîné au tapis, en vue d’un numéro de « flic-flac » avec rattrape sur les épaules. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • S’il en est capable, le bonisseur fait encore un numéro à l'intérieur, pour corser le spectacle. — (Jacques Deslandes, Histoire comparée du cinéma, Casterman, 1966, page 188)
    • (Par extension) (Péjoratif) Comportement de quelqu'un qui se donne en spectacle.
    • Aussi je vais faire mon petit numéro de taquineuse, m'asseoir et revérifier le présent, à partir de mon neuf millième moment « de bonne prose sur le point de naître ». — (James Ellroy, Lune sanglante, traduit de l'anglais (États-Unis) par Freddy Michalski, Éditions Payot & Rivages, 1987, 2015)
    • Sauf que cette fois, les numéros pagnolesques devant les caméras ne suffisent plus à conjurer la crise. Gaudin a choqué la population en s'enfermant d'abord dans le déni, allant jusqu'à accuser la pluie. — (Louis Hausalter, A Marseille, l'effondrement du système Gaudin, dans Marianne n° 1132 du 23-29 novembre 2018, page 28)
    • (Sens figuré) Personne drôle ou particulière.
    • Celui-là, quel numéro !
    • Il en riait comme d’une bonne farce qu’il se fût faite à lui-même et disait à Adélaïde qu’il était tombé sur un drôle de numéro. — (Marcel Aymé, La Jument verte, éd. Gallimard, Paris, 1933)
    • (Par ellipse) Numéro de téléphone.
    • « Si on est dans la rue, dans un bar et qu'il y a un mec relou, pas dangereux mais qui est quand même insistant, et qu'on n'a pas envie d'entrer dans des explications sur le consentement, l'idée, c'est qu'on lui donne ce numéro pour s'en débarrasser », explique-t-elle à Franceinfo. — (« Harcèlement : un numéro à donner aux "relous" », Le Point, 27 octobre 2017)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • biseau
    • (Art) Extrémité ou bord coupé en biais, en talus. Note : se dit surtout du bord des glaces de miroir, des glaces de voiture, etc., et du tranchant de certains outils.
    • C’est entre les biseaux et les barres du châssis que se mettent encore d'autres pièces de bois beaucoup plus courtes, taillées aussi en biseau, nommées les coins, qu’il chasse à coups de marteau, à l'aide d’un cognoir ou décognoir, qui est un véritable coin de bois. — (Dictionnaire raisonné universel des arts et métiers, tome 2, nouvelle édition, Lyon : chez Amable Leroy, 1801, page 497)
    • Ces remarques, faîtes au sujet des biseaux d’affutage doubles, tels que ceux des haches, s'appliquent également, aux outils tranchants avec un seul biseau, comme les ciseaux à bois. — (Claude Dalois, Manuel de sciage et d'affûtage, chapitre 8 : Affûtage des outils manuels, Nogent-sur-Marne : Centre technique forestier tropical, 1990, page 137)
    • Chose en biais.
    • « On tourne ! Penchez une peu la tête, rentrez la pointe du pied. Souriez… Non, non, un sourire plus fermé, je vous prie. Ce que nous appelons le sourire en biseau. Souriez en biseau… Parfait ! » — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 112)
    • (Bijouterie) Principales faces qui environnent la table d’un brillant.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Horlogerie) Taille qui permet d’enchâsser dans le cercle d’ouverture le verre d’une montre ou d’une pendule.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Musique) Bec de l’embouchure de certains instruments, tels que la clarinette, le flageolet, et aussi de la partie terminale d’un tuyau d’orgue.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Imprimerie) Morceaux de bois entourant les pages de caractères, et dont un côté est taillé obliquement pour recevoir les coins qui servent à serrer la forme.
    • Les coins se placent entre les biseaux et le fer du châssis.
    • (Par extension) Ces outils eux-mêmes.
    • Un biseau de menuisier, de tourneur.
    • (Travail) Période entre deux postes où les deux activités se cumulent partiellement.
    • J'ai fait un biseau de 2 mois entre mon ancien poste et mon nouveau poste.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • nasaux
    • Masculin pluriel de nasal.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cerceau
    • (Tonnellerie) Lame de fer mince ou latte de bois flexible, formant un cercle, dont on se sert pour maintenir les douves des tonneaux, des cuves, etc.
    • Il venait, avec Maddalena, de traverser le vaste chai […]. D'énormes foudres, hauts de trois mètres, alignaient leurs cerceaux ovales, d'un bout à l'autre de la galerie. — (Victor Margueritte, Un cœur farouche, Paris : Ernest Flammarion, 1921 page 169)
    • Cercle de bois léger que les enfants font courir devant eux comme une roue, en le poussant avec un petit bâton.
    • Je peux m’abandonner, je me laisse imprégner par cette lumière dorée, ces roucoulements, ces pépiements, ces tintements de clochettes sur la tête des ânons, des chèvres, ces sonneries des cerceaux munis d’un manche que poussent devant eux les petits qui ne savent pas se servir d’un bâton… — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 20)
    • Bois courbés qui servent à soutenir la toile dont on couvre une voiture, une barque, ; cercles tendus de papier au travers desquels passent les acrobates, les faiseurs de tours.
    • (Par extension) Différents objets qui forment seulement le demi-cercle ; arceau.
    • Cerceau d’une bercelonnette. Cerceau d’un lit de malade.
    • (Chasse) Sorte de filet dont on se sert pour prendre des oiseaux.
    • (Ornithologie) Extrémité des plumes du bout de l’aile de certains oiseaux de proie.
    • (Gymnastique) Un des cinq engins utilisés en gymnastique rythmique.
    • (Cirque) Un des agrès aérien utilisé par les circassiens.
    • (Argot) Volant de direction d’un véhicule.
    • Rocco c’est un fils de pute et un malfaisant, mais quand il tient le cerceau c’est un crack. — (Henri Verneuil, Cent mille dollars au soleil, 1964)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bedeau
    • (Christianisme) Employé laïc d’église, préposé au service matériel et à l’ordre, qui a pour insigne une verge ou canne et pour fonction principale de marcher devant les ecclésiastiques, devant les quêteurs, etc., et de leur faire ouvrir passage.
    • Comme cet homme marchait avec précaution […] je compris que ce n’était ni un des assistants, ni le bedeau, ni le chantre, ni aucun des habitués de l’église […] — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Par là passait juste à point le curé de Condé, avec ses deux vicaires, ses chantres, le baudet… je me trompe… le bedeau Bourla ; … — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))
    • Le gardien, qui est en même temps fossoyeur et bedeau à l’église […] — (Gustave Flaubert, Madame Bovary)
    • […] et j’entends toujours ce glas, toujours j’entends le curé me dire en pleurant : « Pauvre petit diable ! », et je revois le bedeau et ses tintenelles, les chantres et leurs chapes […] — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • En arrivant au village où il était connu, il s’est fait remettre les clefs de l’église par le bedeau, sous prétexte de montrer le monument à une jeune fille. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre VII)
    • C’est ce que leur ont dit leurs parentsLe bedeau et même Son ÉminenceL’Archiprêtre qui prêche au couventEt c’est pour ça et c’est pour ça qu’elles dansent. — (Jacques Brel, Les Flamandes, 1959)
    • Cela donne un bruit de tocsin fêlé qui fait caqueter les pintades, alors que l’angélus du médio sonne neuf coups, suivi du grand carillon de la babillarde, et que l’un des faucheurs en manque pas de dire : « Tiens, voilà le bedeau qui se pend. » — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, page 184)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • culot
    • Ce qui est au bas, ce qui reste au fond d’une chose.
    • La matière ayant sédimenté lors d’une centrifugation.
    • Partie métallique qui reste au fond d’un creuset après la fusion et qui s’est séparée des scories.
    • Résidu épais et noirâtre qui se forme et s’amasse dans le foyer d’une pipe, lorsqu’elle sert longtemps.
    • Il débourra sa pipe pour s’occuper, il écrasa le culot sous sa semelle en réfléchissant avec lenteur. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 65)
    • Le culot n’est pas seulement réparti au fond du fourneau de la pipe, mais aussi contre ses parois. — (Georges Herment, Traité de la Pipe, p. 218)
    • Petit plateau cylindrique de terre cuite, sur lequel on pose le creuset dans le fourneau pour le garantir de l’action trop vive du feu.
    • (Sens figuré) Le dernier-né d’une couvée, d’une portée.
    • Mais, notre maître, dit alors Petit-Pierre, le culot de la famille, si vous voyagez depuis dix-huit cents ans, c’est donc vous qui… — (Charles Deulin, Manneken-Pis)
    • Élément d’architecture d’un objet cylindrique (bouteille, balle d’arme à feu).
    • Partie inférieure d’une lampe d’église.
    • Base d’une ampoule électrique servant à la liaison avec la douille.
    • Partie la plus basse d'un bénitier portatif.
    • (Familier) Audace. → voir avoir du culot.
    • En voilà du culot !
    • (Familier) Effronterie.
    • (Argot des Gadz’Arts) Le plus petit en taille de la promotion.
    • (Technique) Support sur lequel les miroitiers posaient le récipient contenant le mercure.
    • Partie inférieure de la douille d'une cartouche.
    • (Architecture) Sur une colonne corinthienne, ornement d'où partent les rinceaux du feuillage.
    • Il montrait l'emplacement où se trouveraient jubé, culot, ciborium et sacraire et émaillait ses explications de considérations historiques et architecturales concernant la particularité des voussures et l'atypie du déambulatoire. — (Pierre Lemaitre, Le Silence et la Colère, Calmann-Lévy, 2023)
    • (Technique) Entonnoir servant à la fabrication des bougies d'éclairage.
    • (Géologie) Nom donné à de la lave solidifiée qui obstrue un cratère de volcan.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • radio
    • Appareil émetteur et récepteur de radiocommunication.
    • À la radio crachotante, on entend la voix de l’éclusier du port : « Monsieur, vous pouvez avancer doucement ». — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération du 29 novembre 2010, pages 30-31)
    • Récepteur d’émissions radiophoniques.
    • Écouter la radio.
    • J’ai essayé tous les fauteuils, avant de choisir celui que j’ai poussé près de la radio. J’écoute toutes les émissions, c’est passionnant, dans ma petite maison j’étais si privée de cette drogue qu’est la radio. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 305)
    • Média de communication passant par la radiodiffusion, caractérisé par l’utilisation du son sans image, par opposition aux journaux (écrit) et à la télévision (son et image).
    • Il peut devenir un homme de radio de premier ordre.
    • Si la majorité des pubs radio sont plates, c’est parce que les rédacteurs ne comprennent pas ce média magnifique. La radio est la descendante de la tradition orale. — (Luc Panneton, Marcher entre les mots, Lingatech éditeur, Montréal, 2016, page 39)
    • Elle a en effet mis les trois moyens d’information d’accord en commençant par occuper la radio, puis en mettant la main sur la télévision, tuant au passage une quatorzaine de Lituaniens indépendantistes et sans armes. — (Philippe Meyer, Nous vivons une époque moderne, Éditions du Seuil, 1991, page 203)
    • Radiotélégraphie.
    • Lancer un appel, transmettre des ordres par radio.
    • Société généralement commerciale diffusant des émissions radiophoniques à l’aide d’un ou de plusieurs émetteurs radioélectriques.
    • Radiographie.
    • Un matin, elle assista à une scène qui la bouleversa. Un patient attendait son tour afin de passer une radio. Assis sur un chariot, il lisait un policier de la collection le Masque. — (Louis Nucéra, Le kiosque à musique, éd. Grasset, 1984)
    • Radioélectricité.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • Radioguidage.
    • Guider par radio des avions.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • originaux
    • Masculin pluriel de original.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cicéro
    • (Typographie) Point typographique de 4,512 mm.
    • Il brûlait du désir de voir quel effet produirait sa prose imprimée en caractère cicéro. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
    • (Cartographie) Multiple du point typographique, égal à douze points[1].
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • eau
    • Liquide transparent, incolore, inodore et insipide à l’état pur, qui est le principal constituant des lacs, rivières, mers et océans.
    • En vain, j’avais cherché un ru, dont l’eau fraîche chante sous les feuilles, ou bien une source, comme il s’en trouve pourtant beaucoup dans le pays […] — (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • À Mogador, nouvelle relâche, mais la barque envoyée à terre pour rapporter de l’eau fraîche faillit être capturée par les Arabes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’édition de 1921)
    • Ses soupçons se portèrent sur l’eau, véhicule naturel des germes contagieux. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Un nouveau réservoir d’eau claire de 200 litres conservera l’eau, mieux que des barils de chêne. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Elle se redressa, longea le bassin qui se dressait au milieu du jardin, prit de l’eau dans ses mains et la porta à ses yeux pour cacher les traces de ses larmes. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Eau, tu n’as ni goût, ni couleur, ni arôme, on ne peut pas te définir, on te goûte, sans te connaître. Tu n’es pas nécessaire à la vie : tu es la vie. — (Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes (1939), VII, 7)
    • (En particulier) Pluie.
    • Maintenant il pleut… J’entends l’eau qui ruisselle des gouttières, et qui fouette les vitres de ma chambre… — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière, La Tête coupée, 1886)
    • Lorsque le vent venait à s'apaiser, l’eau tombait du ciel avec abondance, comme si Dieu eût voulu inonder la terre d'un déluge nouveau ; les torrents de pluie étaient tels, que les vivres et les vêtements des gens de guerre se pourrissaient, […]. — (Chronique du Religieux de Saint-Denys, contenant le règne de Charles VI, de 1380 à 1422, publiée en latin pour la première fois et traduite par M. Louis-François Bellaguet, tome 1, Paris : Imprimerie de Crapelet, 1839, p. 459)
    • L’eau tombait dru, presque à l’horizontale, soufflée par les rafales. Au contact sur le visage, dès que je fus dehors, elle me fit mal. — (Laurent Mérer, Le roman des marins, Editions du Rocher, 2010)
    • (Chimie) (nom UICPA) Substance pure de formule brute H2O existant surtout sous forme de glace, d’eau liquide ou de vapeur, mais aussi d'eau de constitution.
    • L’eau se durcit par le froid et se vaporise par la chaleur.
    • L’acide tellurique cristallise en gros prismes hexagonaux qui contiennent trois équivalents d’eau. — (J. Pelouze et Edmond Fremy, Traité de chimie générale, volume 1, 1854, page 438)
    • Le jaune d’œuf contient des lipides, des protéines, des glucides, des minéraux, des vitamines et de l’eau. L’eau constitue 48 % de la masse totale du jaune. — (Reproduction des animaux d'élevage, Educagri, 2005, page 348)
    • Et sur notre propre planète, deux molécules d’hydrogène meurent à leur existence autonome pour s’unir à une molécule d’oxygène qui fait de même; alors apparaît une entité nouvelle extraordinaire qu’on appelle l’eau. — (Jean Proulx, Grandir en humanité, Fides, 2018, page 90)
    • (Par extension) (Au pluriel) Quantités ou étendues liquides naturelles.
    • Voici le Madon, affluent de la Moselle, dont les eaux limoneuses invitent peu à la baignade, malgré la grande chaleur. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • (Au pluriel) Zone maritime considérée comme un territoire appartenant à tel ou tel pays que baigne cette mer.
    • Deux mots encore sur la marine marocaine, cette marine si redoutée, autrefois, quand les corsaires barbaresques infestaient les eaux européennes, étendant leurs déprédations à tout le littoral méditerranéen et jusqu’aux côtes de l’Angleterre. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 88)
    • (Marine) (Au pluriel) Sillage, houaiche.
    • Le bateau s’enfonce dans l’obscurité. Le projecteur fixé au-dessus du chalut éclaire les eaux vertes et écumantes qu’accompagne le cortège des mouettes. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pages 30–31)
    • Fluides, sérosités qui se trouvent ou qui se forment dans le corps de l’homme ou de l’animal.
    • L'Auguste se cramponna, devint blanc comme un linge, mais ne lâcha pas le morceau avant d'être arrivé à l'enclume, la paume gonflée par une cloque pleine d’eau. — (Yves Viollier, La Chasse aux loups, Editions Flammarion, 1984, chap. 3)
    • Salive.
    • Comme un flot grossi par la fonteDes glaciers grondants,Quand l’eau de ta bouche remonteAu bord de tes dents,Je crois boire un vin de bohême,Amer et vainqueur,Un ciel liquide qui parsèmeD’étoiles mon cœur ! — (Charles Baudelaire, Le Serpent qui danse, dans Les Fleurs du mal, éd. 1861)
    • (Reproduction) (Au pluriel) Liquide amniotique qui est exhalé par l’amnios et qui environne le fœtus pendant toute la durée de la gestation.
    • La face interne de l'amnios est libre, lisse, semblable à la face interne des séreuses ; c'est elle qui sécrète probablement les eaux de l’amnios, qui remplissent la poche que forme cette membrane et dans lesquelles nage le foetus. — (Ernest-Alexandre Lauth, Nouveau manuel de l'anatomiste, 2e édition, Paris & Srasbourg : chez Berger-Levrault, 1835, p. 597)
    • J'avais perdu les eaux mais y avait rien. J'étais pas trempée, rien. Mais j'étais allée aux toilettes avant de partir à l'hôpital, donc peut-être que c'est là que j'ai perdu les eaux, sans m'en rendre compte. — (Julie Ancian, Les Violences inaudibles: Récits d’infanticides, Éditions du Seuil, 2022)
    • Sueur.
    • Lui qui transpire si peu de manière générale, est en eau. La sueur suinte de son front, lui pique les yeux. — (Richard Caron, De la poudre et des balles, Éditions Fleuve Noir, 1967, chap. 9)
    • Le cheval était en eau ; la sueur et la poussière lui dégoulinaient des flancs en une pommade crayeuse. — (Gérard Boutet, La guerre en sabots, Éditions Jean-Cyrille Godefroy, 1984, chap. 12)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.