Mots qui riment avec "esque"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "esque".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : esque et esques .

  • clownesque
    • Relatif aux clowns.
    • Bientôt, tous deux paraissaient dans l’arène, en tête du bataillon clownesque, vêtus de costumes à la fois singuliers et coquets, et Nello jetant, ma foi, en fort bon anglais au public la phrase consacrée des clowns :« Here we are again — all of a lump ! How are you ? » — (Edmond de Goncourt, Les Frères Zemganno, 1879, page 168)
    • (Sens figuré) Qui rappelle la drôlerie des clowns.
    • A de telles époques, où peuvent trouver place les formidables goinfreries de gaieté du vieux Breughel ? Où le rire net et chantant de Jacques Callot ? Où la brutalité puissante d’Hogarth ? Où le débordement clownesque de Rowlandson ? — (Arsène Alexandre, L’Art du rire et de la caricature, Librairies-imprimeries réunies, Paris, 1892, pages 307-308)
    • (Sens figuré) (Péjoratif) Dont le ridicule fait penser aux clowns.
    • J’ai passé une heure à farfouiller dans mes archives vestimentaires pour dénicher une cravate clownesque d’avant la nationalisation des hydrocarbures. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 22)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • goyesque
    • Relatif à l’œuvre de Francisco de Goya, à son style.
    • Mes dessins se firent d’abord goyesques et ingristes, puis ne pouvant me dégager de l’influence de Klee, dépressif, doutant de moi, je me réfugiai dans les difficultés techniques et entrepris de travailler et d’exacerber mon acuité visuelle sur le modèle vivant. — (Serge Gainsbourg, Evguénie Sokolov -1980)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • courtelinesque
    • (Rare) Relatif à Courteline et à sa littérature.
    • Dans quelle mesure la satire courtelinesque eut-elle une influence sur les réformes qui tentèrent, avant 1914, d'humaniser la discipline et de réformer l'exercice de l'autorité dans l'armée. C'est ici une question du pouvoir réformateur de la littérature qui est posé. — (Odile Roynette, L'arme du rire, en préface dans la réédition de Le train de 8h47: précédé de : Les gaîtés de l'escadron, par Georges Courteline, Petite Bibliothèque Payot, 2014)
    • (Familier) Qualifie une situation tragi-comique lors de relations avec une administration.
    • Au nom d'un principe dont je vous épargnerai la démonstration d'une logique toute courtelinesque, il est admis que les produits et services Saint-Pierrais sont exempts de taxes. La Taxe sur la Valeur Ajoutée est ici inconnue. — (Sandrine Pautard-Le Dimet, Ce n'est pas à une brasse ! - Saint-Pierre et Miquelon, Mon Petit Éditeur, 2012, page 51)
    • Si ce n'était que cela, comme au bon vieux temps, mais la gestion d'une entreprise viticole nécessite une paperasserie courtelinesque et kafkaïenne à la fois. — (Jacques Dupont, Le guide des vins de Bordeaux, Grasset, 2011)
    • Le nouveau Président apprécie assez modérément cette institution à cause de la complexité administrative qu'elle semble prendre plaisir à rajouter à celle déjà courtelinesque de son pays. — (Daniel d'Aguilar, La VIème République, Éditions Publibook, 2007, p.155)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • picaresque
    • Genre littéraire d’origine espagnole pratiqué entre le XVIe et le XVIIIe siècle, dont le personnage principal est un aventurier marginal et malhonnête.
    • Mais concevoir la psychologie comme une simple affaire de mécanisme, prétendre ne pas tenir compte de la qualité morale des actes ni de leur retentissement intime... voilà qui nous conduit tout droit au picaresque. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 298-299)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • funambulesque
    • Relatif aux funambules et, par extension, aux tours et procédés de comique des farceurs populaires.
    • […] ; c'était une semaine après cette nuit alcoolisée, et Camila était en train de travailler son art funambulesque, vêtue d'un bermuda marron qui laissait voir la blancheur presque transparente de ses mollets. […]. Elle descendit de la corde, m'embrassa et m'obligea à monter sur le banc. — (Joao Tordo, Le Domaine du Temps, traduit du portugais par Dominique Nédellec, éditions Actes Sud, 2010)
    • (Par extension) Qui est burlesque, grotesque ou extravagant.
    • Un projet, un programme, un discours funambulesque.
    • À la vue de ces têtes funambulesques, de ces bouches ébréchées, de ces yeux ouverts comme des bondes de tonneaux, de ces chefs vermoulus qui oscillent sous d’interminables casquamèches, ma colère tombe, je me tords de rire, Pardon suffoque, les infirmiers sont ébahis, il n’y a que la sœur qui garde son sérieux et parvienne, à force de prières et de menaces, à rétablir l’ordre dans la chambrée. — (Joris-Karl Huysmans, Sac au dos, in L’Artiste, Bruxelles, 1877)
    • Du funambulesque professeur éméché de tout à l’heure plus rien ne subsistait dans le grand gaillard vert et dru, en qui Lafcadio n’hésitait plus à reconnaître Protos. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • […] je la revois à seize ans, à dix-huit… dans notre tapin funambulesque quand on portait la parole pour la Mission propagatrice, de lieux-dits en fermes et bourgades… — (Louis-Ferdinand Céline, Version B de “Féérie pour une autre fois”, Gallimard, Paris, 1993)
    • La majorité, il faut la stigmatiser, la culpabiliser et l’humilier. Il faut qu’elle aille plus loin que la reconnaissance de l’existence du racisme. Elle doit reconnaître le « racisme systémique »... C’est funambulesque. — (Maka Kotto, Lettre à Boucar Diouf, Le Journal de Québec, 22 février 2021)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • barbaresque
    • Relatif à la Barbarie, au Maghreb actuel, berbère.
    • Quand les Maures, venus des pays barbaresques, Conquirent enhardis, l’Espagne au coeur dolent, En tous lieux il surgit des palais gigantesques Où l’on voyait l’or pur orner le marbre blanc. — (Ali-Bert, Le Coran du poète in "La Parenthèse" n°1 du 15 octobre 1930)
    • Les États-Unis ont, dès l’an 1795, signé un traité de paix et d’amitié avec les États barbaresques qui leur donnaient des avantages incomparablement plus grands que ceux que leur offrait l’ordre de Malte qui voulait lui aussi traiter avec eux. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Zénon aurait été un des agents secrets de l’Empereur en pays barbaresque, et seule la discrétion lui fermait la bouche. — (Marguerite Yourcenar, L'Œuvre au Noir, Troisième Partie « La prison », chapitre « L’acte d’accusation », Gallimard, Paris, 1968, page 317)
    • Relatif aux pirates, corsaires et marins originaires de cette aire géographique.
    • On aperçoit, au fond de la baie, une longue ligne de murailles grises flanquées de tours et de bastions où flotte le pavillon sanglant des anciens corsaires barbaresques. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 20)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • moresque
    • Qui a rapport aux coutumes, aux usages, au goût des mores.
    • Ici nous trouvons déjà quelques traits originaux des édifices moresques de l’Espagne. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Peut-être ne trouvera-t-on pas mauvaise un jour la fantaisie qui lui a pris de mettre, comme l'architecte de Bourges, une porte presque moresque à sa cathédrale gothique. — (Victor Hugo, Préface de « Hernani ou l'honneur castillan », 9 mars 1830)
    • Le reste de la ville est sillonné en tous sens d’inextricables ruelles de trois à quatre pieds de large qui ne peuvent admettre de voitures, et rappellent tout à fait les rues moresques d’Alger. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Qui a rapport aux danses à la manière des mores.
    • Danse moresque.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fresque
    • Manière de peindre avec des couleurs détrempées dans l’eau sur un mur, une surface de maçonnerie spécialement préparée à cet effet.
    • Peindre à fresques.
    • Peinture à fresque.
    • Cette femme si jeune, si fraîche, si occupée des peintures à fresque de sa galerie d’été, imitées de Pompeia, était presque continuellement absorbée dans les calculs de la politique la plus profonde. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • En attendant l’arrivée des Prussiens, il ne faisait plus que se promener avec son grand costume, à travers les trois longues salles que le roi lui avait données au jardin de la cour, espèce de Palais-Royal, plus vert et plus triste que le nôtre, entouré de murs de cloître peints à fresque. — (Alphonse Daudet, L’empereur aveugle, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, pages 238-239)
    • (Par extension) Toute peinture exécutée par ce procédé.
    • Maxime Aubert, spécialiste de la datation, a identifié un dépôt de calcite qui s'est formé au-dessus de la fresque, puis a utilisé une méthode de datation par uranium pour affirmer que le dépôt était vieux de 45 500 ans. — (AFP, La plus ancienne peinture rupestre au monde découverte dans une grotte indonésienne, site radio-canada.ca, 14 janvier 2021)
    • Tout avait commencé en 1981, quand au cours d’un sondage d’investigation dans la chapelle nord de l’église Saint-Vincent de Saint-Flour, il avait découvert la présence de fresques du début du quinzième siècle. — (Samuel Gance, La Chapelle des Damnés, ExAequo, 2013)
    • François Schuiten, Enki Bilal ou encore Chloé Wary ont été choisis parmi d’autres pour réaliser des fresques pérennes sur les quais des stations. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 27 janvier 2023, page 2)
    • Suite d'œuvres consacrées à un même sujet.
    • Dans cette fresque romanesque, les personnages ne sont pas réduits à leur caricature mais exposés dans toute la complexité de leurs sentiments et de leurs déchirements. — (Guillaume Fraissard, « «Un Village français», grande fresque romanesque », letemps.ch, 1er octobre 2013 → lire en ligne)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • monesque
  • dantesque
    • Propre à Dante Alighieri, qui imite ou rappelle son œuvre.
    • Un style dantesque.
    • Grandiose dans l’horreur, terrifiant, en référence à sa description de l’enfer dans la Divine Comédie.
    • Un paysage dantesque. Une vision dantesque.
    • (Par extension) (Par analogie) D’une très grande horreur.
    • … le terrible fait divers qui l’a inspiré: l’échouage de la frégate La Méduse … et l’abandon sur un radeau de 151 passagers qui dériveront pendant treize jours dans des conditions dantesques. — (Sabine Gignoux – Et vogue le radeau de « La Méduse »… - Journal La Croix, page 24, 22 mars 2015)
    • Ce coup d’État marque le début d’une succession d’événements tragiques qui plongent le Liberia dans une période dantesque. — (Mikal Hem, Et si je devenais dictateur, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Gaïa, 2017, pages 17-18)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cannibalesque
    • Qui est relatif au cannibalisme, qui en a le caractère.
    • [...] toutes les légendes ont de même leur race cannibalesque d’hommes ou de monstres à face humaine, pires que les tigres et les loups, ogres des contes français, gouls (d’où goulu) des contes arabes, démons sauvages retirés, embusqués dans les lieux déserts, affamés de chair humaine, dont la griffe ne fait quartier à aucun passant. — (Adolphe de Lescure, ''Le Monde enchanté, Firmin-Didot, 1883, page XLV)
    • Beaucoup de grands se mettent par couples, filles et garçons, et l’appropriation de leur mimique achève de caractériser la joie hystérique et cannibalesque de la foule, devant la souffrance, la mutilation et la mort. — (Léon Frapié, La ribouldingue, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 47)
    • Un grand nombre d’intégristes fréquentaient le salon des nababs, connaissaient intimement les rouages des hautes sphères. Celui-là était garde du corps de tel PDG, le voici émir d’une horde cannibalesque. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 142)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rembranesque
    • (Peinture) Relatif au peintre Rembrandt, à son style, ses successeurs.
    • Une influence rembranesque.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • raphaélesque
    • (Art) Qui a le caractère correct, la pureté de dessin et l’harmonie de couleur de Raphaël, peintre italien du XVIe siècle.
    • Samuel a le front pur et noble, les yeux brillants comme des gouttes de café, le nez taquin et railleur, les lèvres impudentes et sensuelles, le menton carré et despote, la chevelure prétentieusement raphaélesque. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, collection Folio, page 9)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • éléphantesque
    • Qui rappelle l’éléphant par sa taille, sa masse, son allure.
    • C'est une personne de dimensions éléphantesques.
    • Sa silhouette éléphantesque apparut au bout du chemin.
    • J’avais beau m’être sentie anormale toute ma vie, sous mon corps éléphantesque se cachait une femme comme les autres. — (Sarai Walker, (In)visible, traduit de l’anglais américain par Alexandre Guégan, Gallimard, 2017, page 200.)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ingresque
    • Qui se rapporte à Ingres, peintre français du XIXe siècle.
    • Le siècle passe, entre le regard apaisé que porte Ingres sur le dos placide de la Baigneuse dite «de Valpinçon», forme ingresque de l'harmonie, et le regard scrutateur de Bonnard qui traque, jour après jour, son épouse Marthe dans sa salle de bain. — (Michèle Haddad, La Divine et L'Impure: Le nu au XIXè, 1990)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aristophanesque
    • Qui rappelle la manière des satires d'Aristophane, qui a le caractère de ses comédies où règne la fantaisie la plus hardie. (Pour ce qui relève d'Aristophane, on utilise plutôt aristophanien.)
    • (1842) [L]a prose française [était] assez forte pour résister au commerce des génies les plus différents, [dont] la plaisanterie aristophanesque de Voltaire[.] (Victor Cousin, « Rapport à l'Académie française [etc.] », 1842)[fr 1]
    • (1853) [Il y a dans La philosophie positive de M. Auguste Comte], pour quelqu'un qui voudrait faire des charges au théâtre, dans le goût aristophanesque, sur les théories sociales, des californies de rire[.] (Flaubert, Correspondance, 1853)[fr 2]
    • (1856) Ce caractère aristophanesque du Mariage de Figaro [...] (Louis de Loménie, Beaumarchais et son temps, 1856)[fr 3]
    • L’ensemble de la nation, hommes et femmes, devant les événements publics, est plus frivole encore que chez nous, où cependant règne une légèreté, une mobilité aristophanesque d’assemblées d’oiseaux. Mais l’Anglais est un oiseau migrateur, au lieu que la majorité des Français est sédentaire, attachée à son arbre intime, à son paysage familier. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 498)
    • (2006) [Nous sommes] prêts comme aucun temps ne le fut jamais [...] à la raillerie aristophanesque de l'univers. (Friedrich Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, trad. 2006 de 1866)[fr 4]
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • caravagesque
    • Relatif à la vie et la peinture du Caravage.
    • L’école caravagesque.
    • (Art) Se dit de la peinture baroque caractérisée par un clair-obscur prononcé.
    • Les peintres caravagesques.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • turlupinesque
    • (Rare) (Péjoratif) Qui tient du turlupin, bassement comique.
    • Les mois passèrent, et les années ; la fatigue vint, et le dégrisement ; on se frotta les yeux : on avait devant soi ce spectacle turlupinesque : des jockeys de Grand Prix en train de chevaucher des limaces. — (Julien Gracq, La Littérature à l’estomac, 1989, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, ISBN 2-07-011162-8, page 524)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • romanesque
    • Qui tient du roman ; qui est merveilleux comme les aventures de roman, ou exalté comme les personnages de roman, comme les sentiments qu’on leur prête. — Note : Cet adjectif souvent utilisé péjorativement pour qualifier des histoires invraisemblables, des aventures extraordinaires, des sentiments excessifs, loin de toute réalité.
    • L'histoire de Diana Spencer, pour être romanesque, n'est pas féerique. — (Secrets d'histoire, n° 35, sept.-oct.-nov. 2022, p. 58)
    • Maintenant, toutes les jeunes filles, romanesques ou non, peuvent imaginer dans quelle impatience vécut Modeste pendant quelques jours ! — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Mais pour le garder auprès de lui, il déploie sa maîtrise romanesque ultraconvaincante : par sa sobriété remarquable, par son sens souvent hilarant du micro-détail, il offre une belle densité à ses personnages. — (Les inrockuptibles, n° 544 à 552, 2006, page 129)
    • Au cours des dernières années, les affaires avaient marché cahin-caha, avec une prédisposition romanesque à l’insécurité, dans une petite échoppe délabrée ouvrant sur la Grand’Rue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 43 de l’édition de 1921)
    • Les heures de la nuit ont un aspect romanesque. Deux heures de l’après-midi est prosaïque, presque vulgaire ; mais deux heures du matin est un aventurier qui s’enfonce dans l’inconnu. Et cet inconnu, c’est trois heures du matin, le pôle nocturne, le continent mystérieux du temps. On en fait le tour ; et si on croit l’avoir traversé jamais, on se trompe, car bientôt quatre heures du matin arrive sans que vous ayez surpris le secret de la nuit. Et le petit jour strie déjà les volets de ses baguettes bleues parallèles. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, pages 220-221)
    • Sans doute serait-il enfantin de représenter cette machine d'une manière grossièrement romanesque : le ministre de l’Intérieur ne se réunit pas avec son collègue de l’Instruction publique pour déterminer les sujets des thèses de doctorat et des cours de l’année : la pauvreté intellectuelle des gouvernements, leur étroite conscience, leur sottise enfin, enlèvent tout crédit à l’hypothèse d'un complot aussi méthodique. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932, page 118)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • somnambulesque
    • Qui a l’apparence, certaines des caractéristiques du somnambulisme.
    • Huit heures de délire somnambulesque.
    • Comme les vrais ivrognes, ceux pour lesquels la médecine ne peut rien, elle connaissait sa mesure et entretenait, chez elle, un état déterminé, cette sorte d’indifférence somnambulesque qui intriguait à première vue. — (Georges Simenon, Maigret et le corps sans tête, ch. 3, Presses de la Cité, 1955 ; rééd. Le Livre de poche no 14238, 2002, ISBN 978-2-253-14238-6, p. 53)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • faunesque
    • (Littéraire) Qui a les traits caractéristiques du faune.
    • […] il a les pommettes saillantes et le type faunesque, comme si le peintre eût voulu caractériser en lui le sauvage de l’Écriture. — (Charles Blanc, Gazette des Beaux-Arts, volume 1, page 262, 1859)
    • Quand la ferveur et l’excitation sont au comble, les garçons exécutant autour de la châsse leurs bonds presque faunesques, pareils à ceux qu’on fait autour du feu de la Saint-Jean, se jettent à la poursuite des filles, mimant un épisode de la légende de sainte Rolende. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 283)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • feuilletonnesque
    • Relatif au feuilleton ou aux feuilletonistes.
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
    • La serveuse repart en traînant la savate et allume une vieille TV accrochée dans un coin de l'ancien bus. Une chaîne actu déverse en silence ses news feuilletonnesques. — (Jeff Balek, Le Rêve Oméga, tome 2 : Peaux de pierre, Éditions Bragelonne, 2014, chap. 30)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • mirlitonesque
    • (Péjoratif) (Musique, Poésie) Qualifie une œuvre musicale ou poétique de peu de valeur.
    • Très tôt, Jarry s'est préoccupé de ce qu'il appelait le théâtre mirlitonesque, c'est-à-dire un spectacle léger, extrêmement conventionnel, fait de mauvais vers, par définition. — (Henri Béhar, Jarry: le monstre et la marionnette, Librairie Larousse, 1973, p. 209)
    • Une nouvelle et formidable détonation lui fit oublier la rime en âtre subtile qu’il avait espéré amener : découragé, il essaya un début mirlitonesque :Croyez pas que je moralise,Si je vous envoie ces bobards,C’est que notre mess analyseCe soir la question du hasard… — (André Maurois, Les Silences du colonel Bramble , Éditions Grasset, 1918, p. 202)
    • Robert dansait, en chantant, sur un air improvisé, et d'une voix outrageusement fausse, ce mirlitonesque couplet de sa composition : J'ai trouvé, j'ai trouvé : Le secret, je le possède ; J'ai trouvé, j'ai trouvé : — (Léon Groc, La maison des morts, Éditions Ferenczi, 1923 & Les Moutons Électriques, 2016)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fourbesque
    • Argot italien.
    • Le fourbesque a donné naissance à des mots d’argot français.
    • Oui, le fourbesque, parce qu'il a cours en Italie où je suis né. — (Robert Massin, La cour des miracles, 1991)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • prudhommesque
    • (Par plaisanterie) Façon de parler banale et sentencieuse qui s’accompagne d’un air important, comme Monsieur Prudhomme.
    • Tous les deux ont donné dans le lieu commun prudhommesque. — (Journal de Genève, 23 décembre 1875)
    • Dès qu’il entendait un mot grave dit sérieusement comme venait de l’être le mot « bonheur », il croyait que celui qui l’avait prononcé venait de se montrer prudhommesque. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 201)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.