Mots qui riment avec "esque"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "esque".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : esque et esques .

  • rocambolesque
    • Qui est plein de rebondissements, d’aventures remplies de péripéties invraisemblables, extraordinaires.
    • À partir de 1953, l'année de la mort de Staline, le lyssenkisme connut une éclipse partielle, due à une conjonction de plusieurs facteurs : le décès de son protecteur, le caractère rocambolesque de la métamorphose des espèces […]. — (Denis Buican, Darwin et l'épopée de l'évolutionnisme, 2012)
    • Né à Budapest en 1905, Koestler a eu une vie rocambolesque. — (Esther Benfredj, « Arthur Koestler : itinéraire d'un enfant du siècle », in Argument, vol. 18, n° 2, printemps-été 2016, p. 58)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • moresque
    • Qui a rapport aux coutumes, aux usages, au goût des mores.
    • Ici nous trouvons déjà quelques traits originaux des édifices moresques de l’Espagne. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Peut-être ne trouvera-t-on pas mauvaise un jour la fantaisie qui lui a pris de mettre, comme l'architecte de Bourges, une porte presque moresque à sa cathédrale gothique. — (Victor Hugo, Préface de « Hernani ou l'honneur castillan », 9 mars 1830)
    • Le reste de la ville est sillonné en tous sens d’inextricables ruelles de trois à quatre pieds de large qui ne peuvent admettre de voitures, et rappellent tout à fait les rues moresques d’Alger. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Qui a rapport aux danses à la manière des mores.
    • Danse moresque.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cauchemaresque
  • animalesque
    • Qui a un comportement d’animal ; qui tient de l’animal.
    • Des habitudes animalesques. — (Larousse du XXe siècle, s.v.)
    • La honte des harems en Orient, la loi des mormons en Amérique assimilent les femmes à un animalesque troupeau. — (Ausonia, G2201, dans La femme de France n° 408 du 4 mars 1923, page 5, col. 2.)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • feuilletonnesque
    • Relatif au feuilleton ou aux feuilletonistes.
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
    • La serveuse repart en traînant la savate et allume une vieille TV accrochée dans un coin de l'ancien bus. Une chaîne actu déverse en silence ses news feuilletonnesques. — (Jeff Balek, Le Rêve Oméga, tome 2 : Peaux de pierre, Éditions Bragelonne, 2014, chap. 30)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • grotesque
    • (Art) Très orné, voire ampoulé, à la manière des fresques romaines découvertes à la Renaissance.
    • Dans la grande salle qui précède, il y a des boiseries grotesques représentant des métiers, des masques, des dominos, tout un carnaval en bois. — (Jules Michelet, Journal, 1838, page 269)
    • (Par analogie) Bizarre ; extravagant ; invraisemblable.
    • Armé d’un chalumeau, le gnome absorbait à même le ruisseau la boisson répandue. C’était grotesque, révoltant. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 56)
    • (Par hyperbole) Bouffon, excentrique, burlesque, caricatural, cocasse ou risible.
    • Modeste avait surnommé ce grotesque premier clerc le nain mystérieux. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Il a noté avec une ironie sans amertume les gestes gauches de l’ouvrier endimanché, les silhouettes grotesques des petits bourgeois, en réalisant une galerie d’un intérêt sociologique très réel. — (Camille Mauclair, L’Impressionnisme, son histoire, son esthétique, ses maîtres, Libraire de l’Art Ancien et Moderne, 1904, page 169)
    • Appuyé à la cheminée, il s’exprime d’un ton grave, tire un papier de sa poche, le consulte. Thérèse n’a plus peur ; elle a envie de rire ; il est grotesque ; c’est un grotesque. — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • Le nain Ilioucha était parmi eux, hilare, effréné, grotesque, se livrant à un kozatchok endiablé. — (Louis Dumur, Les loups rouges, 1932, page 22)
    • Outrancier et de mauvais goût.
    • Si vous voulez voir le vrai Karel du Jardin, regardez ces Charlatans italiens, ce Polichinelle, qui passe la tête à travers les toiles de la baraque, et ce Scaramouche faisant la parade et se démanchant [sic : déhanchant] en poses grotesques sur des tréteaux que supportent des barriques, pendant qu’Arlequin au bas de l’estrade chatouille le ventre d’une guitare pour la faire rire. — (Théophile Gautier, Guide de l’amateur au Musée du Louvre, 1872, page 153)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • marinesque
    • Relatif à Giambattista Marino, ou qui fait penser à la façon dont Giambattista Marino écrivait.
    • École marinesque et ses adversaires. — (Emile Lefranc, Histoire élémentaire et critique de la littérature, 1843)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • gargantuesque
    • (Sens propre) Relatif à Gargantua.
    • La légende gargantuesque, l’épopée gargantuesque.
    • (Sens figuré) Gigantesque, en très grande proportion.
    • Elle disposa sur la table plusieurs entrées d'un hors-d’œuvre gargantuesque : acras - sorte de beignets épicés –, mousses d'avocat agrémentées de lait de coco, le fameux boudin créole et pour finir, du féroce de morue à l'avocat. — (Laurence Hébert, FRANCK: « Soleil Noir », Éditions Edilivre, 2015)
    • Le nom de code du code source de Navigator était Mozilla: une référence à la taille gargantuesque du programme (30 millions de lignes de code) et à son héritage. — (Sam Williams, Libre comme Liberté, traduction de Free as in Freedom)
    • (Sens figuré) Volumineux, démesuré.
    • Un rire gargantuesque.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • burlesque
    • Qui est d’une bouffonnerie outrée.
    • Ces récits de braconnage sont inséparables de l'exagération si bien que beaucoup d'entre eux se sont mués en hâbleries, en contes de mensonge, invraisemblables et burlesques. — (Marc Lamboray, « Les braconniers entre légende et réalité », dans Mythologie de la chasse au pays d'Arduina et des Quatre Fils Aymon, actes du 31e congrès de la Société de Mythologie Française (22 au 25 août 2008,à La Roche-en-Ardenne), Ornans : Imprimerie Simon, 2010, p. 76)
    • Le pianiste Nicolas Chalopain accompagnera la projection des films en apportant un univers musical autour des personnages, et pour illustrer les situations burlesques. — (journal Le Télégramme, édition Morlaix, 3 août 2022, pages locales, page 9)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cauchemardesque
    • Horrible, pénible, lourd, oppressant comme un cauchemar.
    • Éviter aussi que les tensions dans le Golfe provoquent une flambée des prix du pétrole, scénario cauchemardesque pour une Europe financièrement mal en point, ainsi que pour le président américain, Barack Obama, qui veut se faire réélire en novembre. — (Natalie Nougayrède, Nucléaire : les grandes puissances veulent relancer les négociations avec l’Iran, Le Monde, 2012-05-22)
    • Visiblement, Babbo marinait depuis des années dans ce scénario cauchemardesque. — (Daniel Nayeri, Coco et Cloclo, dans Brigade des crimes imaginaires et autres histoires fantastiques et déglinguées, traduit de l’anglais par Valérie Le Plouhinec, Hélium, 2008, page 327)
    • Visage fermé, épaules légèrement rentrées, Donald Trump semble bien seul samedi sur son parcours de golf, près de Washington. À l’image d’un week-end cauchemardesque marqué par la victoire de Joe Biden et par la joie de l’Amérique démocrate jusque sous les fenêtres de la Maison-Blanche. — (AFP, «Pour Trump, un week-end cauchemardesque de défaite », Le journal de Montréal, 9 novembre 2020)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pharaonesque
    • Relatif aux pharaons.
    • La chambre était infectée de vapeurs phéniquées, j'étais ficelé comme une momie pharaonesque, dans des bandelettes antiseptiques. — (Revue mensuelle du Touring-Club de France, novembre 1901)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • vaticanesque
    • (Péjoratif) Relatif au Vatican, vatican.
    • Ainsi les hommes d’affaires s’habituèrent-ils à voir en Arnheim Jr. une sorte de vaticanesque représentant de leurs intérêts. — (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Philippe Jaccottet, 1956, tome 1, page 242)
    • Sinon, le leader de la succursale française de la secte vaticanesque va-t-il pondre un discours le 15 août contre l’enlacement des deux athlètes. — (Le Kenyan Kemboi dans les bras de Mekhissi : la plus belle image des JO ?, site rue89.com, 6 aout 2012)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • premesques
  • mirlitonesque
    • (Péjoratif) (Musique, Poésie) Qualifie une œuvre musicale ou poétique de peu de valeur.
    • Très tôt, Jarry s'est préoccupé de ce qu'il appelait le théâtre mirlitonesque, c'est-à-dire un spectacle léger, extrêmement conventionnel, fait de mauvais vers, par définition. — (Henri Béhar, Jarry: le monstre et la marionnette, Librairie Larousse, 1973, p. 209)
    • Une nouvelle et formidable détonation lui fit oublier la rime en âtre subtile qu’il avait espéré amener : découragé, il essaya un début mirlitonesque :Croyez pas que je moralise,Si je vous envoie ces bobards,C’est que notre mess analyseCe soir la question du hasard… — (André Maurois, Les Silences du colonel Bramble , Éditions Grasset, 1918, p. 202)
    • Robert dansait, en chantant, sur un air improvisé, et d'une voix outrageusement fausse, ce mirlitonesque couplet de sa composition : J'ai trouvé, j'ai trouvé : Le secret, je le possède ; J'ai trouvé, j'ai trouvé : — (Léon Groc, La maison des morts, Éditions Ferenczi, 1923 & Les Moutons Électriques, 2016)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pittoresque
    • (Vieilli) Qui concerne la peinture, qui appartient à la peinture. — Note : On dit plus volontiers aujourd'hui pictural.
    • Je finis, sur la fin de cet hiver, le catalogue pittoresque des tableaux de M. de Sommariva, que j'écrivis de ma main et de ma belle écriture, et que j'ornai de culs-de-lampe et de vignettes; […]. — (Félicité de Genlis, Mémoires inédits de madame la comtesse de Genlis, Paris & Londres : Colburn, 1825, vol.7, p.181)
    • Par ailleurs, même si l'art pittoresque privilégie les courbes irrégulières, les lignes brisées proches de la désintégration, il demeure fondamentalement un travail de composition, une mise en tableau. — (Marie-Odile Salati, New-York, le désespoir du peintre dans The American Scene, dans la revue Angliphonia/Caliba : n° 25/2009 : The Art of the City/L'Art de la Ville, sous la direction de Philippe Birgy, Presses Universitaires du Mirail, 2010, page 421)
    • (Vieilli) Qui est illustré par des gravures. — Note : Dans ce sens, il entrait dans la composition des titres de nombreuses revues illustrées du XIXe siècle.
    • Ce qui donnera un charme particulier à la relation , c’est l’atlas pittoresque, dans lequel on a réuni les paysages , les portraits , les représentations de costumes, les objets relatifs aux arts et aux usages des sauvages, […]. Ces dessins vifs et spirituels, […] , portent ce caractère de vérité qu’en désire surtout dans l’atlas pittoresque d’un voyage lointain. — (Voyage autour du monde, etc. par M. Louis de Freycinet, capitaine de vaisseau , etc. - Partie historique; 3 vol. in-4, accompagnés d’un atlas de cent dix planches, dont quarante coloriées, en présentation dans Annales des voyages, de la géographie, de l'histoire et de l'archéologie, publiés par MM. Eyriès, De Larénaudière & Malte-Brun, 2e série, tome 1, Paris Gide fils, 1826, p.279)
    • Qui mérite d'être peint, qui est propre à faire de l’effet dans un tableau.
    • Les rives de la Moselle sont vraiment pittoresques et réjouissantes au possible ; pour les artistes elles offrent un caractère tout particulier. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Tant bien que mal, on finit par se caser... et pendant qu'il mousine (pleuvote) légèrement... le pittoresque cortège s'ébranle. Hue ! dia ! — (Émile Badel, Dix ans du Souvenir français en Lorraine, Nancy : chez A. Crépin-Leblond, 1907, p. 84)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 211 de l’édition de 1921)
    • Original, qui a du caractère, en particulier d'un point de vue visuel, puis, plus largement : étonnant, expressif, propre à faire de l'effet, surtout dans le domaine visuel.
    • Un mot vaut une idée dans un pays où l’on est plus séduit par l’étiquette du sac que par le contenu. N’avons-nous pas vu la Librairie exploitant le mot pittoresque, quand la littérature eut tué le mot fantastique. — (Honoré de Balzac, L’Illustre Gaudissart, 1832)
    • Ils tiennent à honneur, comme presque tous les bourgeois des villes d’Espagne, de montrer qu’ils ne sont pas pittoresques le moins du monde et de faire preuve de civilisation au moyen de pantalons à sous-pieds. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Toutes ces vieilles coutumes ajoutent une note pittoresque à la vie de Santa-Cruz; mais elles finiront probablement bientôt par disparaître, emportées par le modernisme niveleur. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, volume 16, page 1039)
    • À l’encontre des autres routes d’Europe, celles du Royaume Uni n’avaient jamais été soumises à aucun essai organisé de redressement et d’aplanissement, et c’est à cela sans doute qu’il faut attribuer leur caractère pittoresque. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 47 de l’édition de 1921)
    • — Pourquoi ne viendriez-vous pas à Guermantes, ma belle-mère serait folle de joie. Cela passe pour très laid, mais je vous dirai que ce pays ne me déplaît pas, j’ai horreur des pays « pittoresques ». — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 199)
    • À Panama tout est pittoresque et imprévu et les traditions espagnoles ont survécu malgré le contact américain. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Est pittoresque tout ce qui est accidenté, […]. — (Roland Barthes, Mythologies)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fresque
    • Manière de peindre avec des couleurs détrempées dans l’eau sur un mur, une surface de maçonnerie spécialement préparée à cet effet.
    • Peindre à fresques.
    • Peinture à fresque.
    • Cette femme si jeune, si fraîche, si occupée des peintures à fresque de sa galerie d’été, imitées de Pompeia, était presque continuellement absorbée dans les calculs de la politique la plus profonde. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • En attendant l’arrivée des Prussiens, il ne faisait plus que se promener avec son grand costume, à travers les trois longues salles que le roi lui avait données au jardin de la cour, espèce de Palais-Royal, plus vert et plus triste que le nôtre, entouré de murs de cloître peints à fresque. — (Alphonse Daudet, L’empereur aveugle, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, pages 238-239)
    • (Par extension) Toute peinture exécutée par ce procédé.
    • Maxime Aubert, spécialiste de la datation, a identifié un dépôt de calcite qui s'est formé au-dessus de la fresque, puis a utilisé une méthode de datation par uranium pour affirmer que le dépôt était vieux de 45 500 ans. — (AFP, La plus ancienne peinture rupestre au monde découverte dans une grotte indonésienne, site radio-canada.ca, 14 janvier 2021)
    • Tout avait commencé en 1981, quand au cours d’un sondage d’investigation dans la chapelle nord de l’église Saint-Vincent de Saint-Flour, il avait découvert la présence de fresques du début du quinzième siècle. — (Samuel Gance, La Chapelle des Damnés, ExAequo, 2013)
    • François Schuiten, Enki Bilal ou encore Chloé Wary ont été choisis parmi d’autres pour réaliser des fresques pérennes sur les quais des stations. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 27 janvier 2023, page 2)
    • Suite d'œuvres consacrées à un même sujet.
    • Dans cette fresque romanesque, les personnages ne sont pas réduits à leur caricature mais exposés dans toute la complexité de leurs sentiments et de leurs déchirements. — (Guillaume Fraissard, « «Un Village français», grande fresque romanesque », letemps.ch, 1er octobre 2013 → lire en ligne)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • courtelinesque
    • (Rare) Relatif à Courteline et à sa littérature.
    • Dans quelle mesure la satire courtelinesque eut-elle une influence sur les réformes qui tentèrent, avant 1914, d'humaniser la discipline et de réformer l'exercice de l'autorité dans l'armée. C'est ici une question du pouvoir réformateur de la littérature qui est posé. — (Odile Roynette, L'arme du rire, en préface dans la réédition de Le train de 8h47: précédé de : Les gaîtés de l'escadron, par Georges Courteline, Petite Bibliothèque Payot, 2014)
    • (Familier) Qualifie une situation tragi-comique lors de relations avec une administration.
    • Au nom d'un principe dont je vous épargnerai la démonstration d'une logique toute courtelinesque, il est admis que les produits et services Saint-Pierrais sont exempts de taxes. La Taxe sur la Valeur Ajoutée est ici inconnue. — (Sandrine Pautard-Le Dimet, Ce n'est pas à une brasse ! - Saint-Pierre et Miquelon, Mon Petit Éditeur, 2012, page 51)
    • Si ce n'était que cela, comme au bon vieux temps, mais la gestion d'une entreprise viticole nécessite une paperasserie courtelinesque et kafkaïenne à la fois. — (Jacques Dupont, Le guide des vins de Bordeaux, Grasset, 2011)
    • Le nouveau Président apprécie assez modérément cette institution à cause de la complexité administrative qu'elle semble prendre plaisir à rajouter à celle déjà courtelinesque de son pays. — (Daniel d'Aguilar, La VIème République, Éditions Publibook, 2007, p.155)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aristophanesque
    • Qui rappelle la manière des satires d'Aristophane, qui a le caractère de ses comédies où règne la fantaisie la plus hardie. (Pour ce qui relève d'Aristophane, on utilise plutôt aristophanien.)
    • (1842) [L]a prose française [était] assez forte pour résister au commerce des génies les plus différents, [dont] la plaisanterie aristophanesque de Voltaire[.] (Victor Cousin, « Rapport à l'Académie française [etc.] », 1842)[fr 1]
    • (1853) [Il y a dans La philosophie positive de M. Auguste Comte], pour quelqu'un qui voudrait faire des charges au théâtre, dans le goût aristophanesque, sur les théories sociales, des californies de rire[.] (Flaubert, Correspondance, 1853)[fr 2]
    • (1856) Ce caractère aristophanesque du Mariage de Figaro [...] (Louis de Loménie, Beaumarchais et son temps, 1856)[fr 3]
    • L’ensemble de la nation, hommes et femmes, devant les événements publics, est plus frivole encore que chez nous, où cependant règne une légèreté, une mobilité aristophanesque d’assemblées d’oiseaux. Mais l’Anglais est un oiseau migrateur, au lieu que la majorité des Français est sédentaire, attachée à son arbre intime, à son paysage familier. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 498)
    • (2006) [Nous sommes] prêts comme aucun temps ne le fut jamais [...] à la raillerie aristophanesque de l'univers. (Friedrich Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, trad. 2006 de 1866)[fr 4]
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • barbaresque
    • Relatif à la Barbarie, au Maghreb actuel, berbère.
    • Quand les Maures, venus des pays barbaresques, Conquirent enhardis, l’Espagne au coeur dolent, En tous lieux il surgit des palais gigantesques Où l’on voyait l’or pur orner le marbre blanc. — (Ali-Bert, Le Coran du poète in "La Parenthèse" n°1 du 15 octobre 1930)
    • Les États-Unis ont, dès l’an 1795, signé un traité de paix et d’amitié avec les États barbaresques qui leur donnaient des avantages incomparablement plus grands que ceux que leur offrait l’ordre de Malte qui voulait lui aussi traiter avec eux. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Zénon aurait été un des agents secrets de l’Empereur en pays barbaresque, et seule la discrétion lui fermait la bouche. — (Marguerite Yourcenar, L'Œuvre au Noir, Troisième Partie « La prison », chapitre « L’acte d’accusation », Gallimard, Paris, 1968, page 317)
    • Relatif aux pirates, corsaires et marins originaires de cette aire géographique.
    • On aperçoit, au fond de la baie, une longue ligne de murailles grises flanquées de tours et de bastions où flotte le pavillon sanglant des anciens corsaires barbaresques. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 20)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • dantesque
    • Propre à Dante Alighieri, qui imite ou rappelle son œuvre.
    • Un style dantesque.
    • Grandiose dans l’horreur, terrifiant, en référence à sa description de l’enfer dans la Divine Comédie.
    • Un paysage dantesque. Une vision dantesque.
    • (Par extension) (Par analogie) D’une très grande horreur.
    • … le terrible fait divers qui l’a inspiré: l’échouage de la frégate La Méduse … et l’abandon sur un radeau de 151 passagers qui dériveront pendant treize jours dans des conditions dantesques. — (Sabine Gignoux – Et vogue le radeau de « La Méduse »… - Journal La Croix, page 24, 22 mars 2015)
    • Ce coup d’État marque le début d’une succession d’événements tragiques qui plongent le Liberia dans une période dantesque. — (Mikal Hem, Et si je devenais dictateur, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Gaïa, 2017, pages 17-18)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ronesque
  • pédantesque
    • Qui tient du pédant, qui sent le pédant.
    • La troisième est une ère prosaïque et pédantesque; à elle la dernière partie du Roman de la Rose, recueil de science aride, dans lequel il n'y a de remarquable que la satire, la satire toujours puissante contre une époque qui approche de sa fin. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • On n’a baptisé aucun gâteau du nom de Lavater ; mais la mémoire de cet homme angélique vivra encore parmi les chrétiens, quand les braves bourgeois eux-mêmes auront oublié le Brillat-Savarin, espèce de brioche insipide dont le moindre défaut est de servir de prétexte à une dégoisade de maximes niaisement pédantesques tirées du fameux chef-d’œuvre. — (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
    • Il imposa à tous les moines de l’Empire la règle de saint Benoît. Combien cette réforme minutieuse et pédantesque fut inférieure à l’institution première, c’est ce que M. Guizot a très-bien montré — (Jules Michelet, Histoire de France, tome I, A. Lacroix et Cie, Paris, 1880, p. 350)
    • […]Swann ne put trouver les plaisanteries de Brichot que pédantesques, vulgaires et grasses à écœurer. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 87)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • simiesque
    • Qui rappelle le singe.
    • […], et le bellâtre à tête plus ou moins simiesque, bovine, équine, porcine, corvidée ou batracienne, — toute la lyre esthétique ! — exulte devant son miroir, se tient pour la copie la plus parfaite de l’Antinoüs, et se fait a lui-même les yeux doux. — (Auguste Dietrich, 31 décembre 1911, « Préface » de Fragments sur l'histoire de la philosophie, par Arthur Schopenhauer, Paris : Librairie Félix Alcan, 1912, p. 12)
    • La surexcitation de Bert s’aggravait. Il se leva, faisant avec ses doigts une mimique simiesque. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 396 de l’édition de 1921)
    • elle hèle les passants en usant de mimiques simiesques. — (Virginie Despentes, Vernon Subutex 1, Grasset, 2015, page 358, ISBN 978-2246713517)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • arabesque
    • (Désuet) Arabe, qui est propre aux Arabes.
    • Elle (Esther Stanhope) y créa artificiellement un jardin charmant à la mode des Turcs ; jardin de fleurs et de fruits, berceaux de vignes, kiosques enrichis de sculptures et de peintures arabesques. — (Alphonse de Lamartine, Voyage en Orient, 1835)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • hippopotamesque
    • (Par plaisanterie) Énorme comme pourrait l'être un hippopotame.
    • Je range les quelques journaux féminins, outils de fantasmes, où il y a des femmes minces et même malingres à l'opposé de Sarah qui a un corps hippopotamesque aux mille replis. — (Angeline Solange Bonono, Marie-France l'orpailleuse, L'Harmattan, 2012, page 78)
    • L’Antonin ouvrit son hippopotamesque gueule, j'oserais dire son hippopotamesque bouche, et pesta dans son hippopotamesque langage. — (Gilbert Hennevic, Le Papetier des enfers, Éditions Publibook, page 50)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.