Mots qui riment avec "erbe"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "erbe".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : erbe et erbes .

  • désherbe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de désherber.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de désherber.
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de désherber.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de désherber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de désherber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • belleherbe
  • superbe
    • Qui est très beau ou très bien fait, qu'on peut admirer.
    • Avec ça, je m'exhibe dans les boîtes de nuit et les grands restaurants la plus superbe poule qui se puisse rêver, ma dactylo, Suzanne, une enfant de dix-huit ans, fraîche, brune, émoustillante en diable, avec des yeux spirituels, dans une frimousse d'ingénue. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 180)
    • La célébration du mouloud, de la nativité du Prophète, à laquelle je viens d’assister, fut un beau spectacle surtout en raison du temps superbe dont il a été favorisé. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 234)
    • Salima est superbe, hyper-séduisante. — (Didier Dumas, La sexualité des ados racontée par eux-mêmes, 2009)
    • Qui est imposant, qui a belle apparence, qui présente de la grandeur, de la magnificence, de la somptuosité.
    • À ce moment, il aperçut un ours superbe, un grizzly à fourrure noire, de haute taille, qui marchait sur ses pieds de derrière en longeant la voie, troublé sans doute par cette lutte des éléments qui impressionne si vivement les animaux. — (Jules Verne, Le Testament d’un excentrique, 1899, livre 2, chapitre 12)
    • Qui est orgueilleux, arrogant.
    • Dieu se plaît à abaisser les esprits superbes. — Il affecte des airs superbes.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • verbe
    • (Grammaire) Partie du discours qui exprime soit une action faite ou supportée par le sujet, soit un état ou une manière d’être du sujet, et qui, pour les exprimer, possède un certain nombre de formes diverses dont l’ensemble est appelé conjugaison, lesquelles formes expriment son sujet et le temps de la proposition.
    • Et les cédilles, ça ressemblait à rien ces zigouigouis, quant au verbe avoir qui s’accordait tantôt avec le complément d’objet direct tantôt pas, c’était un cauchemar. — (Akli Tadjer, Alphonse, Jean-Claude Lattès, 2005)
    • Mais, dupé par la langue grecque, qui, grâce à l’article, permet de transformer des verbes en substantifs, il n’échappe à l’aporie de Parménide « L’Être est, le non-être n’est pas, on ne sortira pas de cette pensée » que par cinq théories […]. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, édition 1966)
    • La caractéristique du langage schtroumpf est que les noms propres et les noms communs, les verbes et les adverbes y sont remplacés, et chaque fois que possible, par des conjugaisons et déclinaisons du mot schtroumpf. — (Umberto Eco, Kant et l’ornithorynque, traduit de l’italien par Julien Gayrard, Éditions Grasset, 1999)
    • Quand Karl Lentze vanta les 505 440 formes possibles d’un verbe en volapük, Auguste Kerckhoffs répondit que cette prétendue richesse constituait un défaut et qu’elle conduirait infailliblement la langue du Père Schleyer à sa perte.
    • (Soutenu) (Littéraire) Parole, expression de la pensée par les mots.
    • Tu admets, ô Prospêtès, que, par le verbe et par la plume, je fasse profession d’amoralité. Que je me décrive comme un être ayant rompu avec la morale officielle ou la morale officieuse. — (Émile Armand, « Amoral », dans Les réfractaires, n°2, février-mars 1914)
    • Quand il n’est pas une duperie, un mirage, quand il est le reflet d’un esprit supérieur, le verbe emporte tout. L’éloquence naturelle et concise du grand Charcot l’aida à déchiffrer le système nerveux. Vivier était un verbal sans verbosité, un de ceux chez qui le terme exact est comme la rampe de la découverte et qui s’appuient sur lui pour monter plus haut, pénétrer plus avant. — (Léon Daudet, ‘’Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux’’, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, page 319)
    • Finies, la puissance de conviction du verbe, les accents de vérité des déclarations à la police.— (Antoine Garapon (producteur de l’émission « Esprit de justice » sur France culture), La justice a besoin de temps et de temps morts, journal La Croix, 15 janvier 2015, page 25)
    • On se sent bien, dans la grammaire de la rue. Le verbe fait l’action. Mais il y a les verbes d’état aussi. Ils n’ont pas de complément d’objet, pas de but. Être, paraître, devenir. On se sent là. Lézard de la rue. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 36)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • acerbe
    • Qui est d’un goût aigre et âpre.
    • (Œnologie) Se dit d’un vin acide, dur et âpre.
    • Note : Goût mordant souvent lié à une note végétale (macération de rafles vertes en vinification rouge), vendange peu mûre.
    • Le vin comme l’amour, L’amour comme le vin, Qu’ils soient impérissables, Qu’ils soient sans lendemain, Qu’ils soient bourrus, tranquilles, Acerbes ou élégants,Je suis sûre qu’il ne faut pas Mettre d’eau dedans. — (Juliette Noureddine, Petite messe solennelle, 2008)
    • Dans ce dernier cas, le vin prend un goût acerbe, il agace les dents à la dégustation et décèle ainsi facilement la présence de l’acide tartrique qui, d’ ailleurs, peut être reconnu et dosé par analyse chimique. — (Pierre Andrieu, La viticulture, ses procédés et son matériel, 1901)
    • (Sens figuré) Cruel, impitoyable, aigre, caustique (en parlant d’un ton, d’une parole, d’un propos)
    • Il a tenu des propos acerbes.
    • Cette critique acerbe, conforme à l’esprit comme au ton de la préface de cette deuxième partie, plaira beaucoup aux lecteurs. — (José-Manuel Losada-Goya, Bibliographie critique de la littérature espagnole en France au XVIIe siècle, 1999)
    • « Ils pensent que si l’on donne plus de liberté aux femmes, elles arrêteront de leur obéir. Ils ont peur de perdre leurs servantes [...] » lâche-t-elle, acerbe. — (Morgane Pellennec, La condition des femmes [afghanes], entre avancées et incertitudes, Journal La Croix, page 3, 2 janvier 2015)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • menerbes
  • adverbe
    • (Grammaire) Mot généralement invariable qui se joint avec les verbes, les adjectifs ou les adverbes et qui les nuance de diverses manières.
    • Tout est métaphysique dans ces deux parties surtout; et si je veux me soustraire, ou soustraire mes élèves aux idées abstraites, il faudra absolument me borner à dire qu'un nom est un nom, ou un mot qui se décline, même dans les langues où l'on ne décline pas ; qu'un verbe est un verbe, ou un mot qui se conjugue, y eût-il des langues où l'on ne conjuguât pas; qu'un adverbe est un mot qui se place auprès du verbe, en dépit de l'usage qui le place si souvent ailleurs, etc. — (Dieudonné Thiébault, « Instruction publique » dans Frédéric-le-Grand sa famille, sa cour, son gouvernement, etc., tome 5 : Son académie, ses amis philosophes et littérateurs, 4e éd. publiée par son fils le baron Thiébault, Paris : chez A. Dossange & chez Arthus Bertrand, Leizig : chez A. Dossange, 1827, p. 213)
    • Un dernier travail de peaufinage consistera à enlever les mots qui ne servent à rien, les adverbes qui alourdissent et vous êtes prêt(e) pour la dernière étape : lisez-le à voix haute, en veillant à garder une tonalité neutre. — (Jérôme Lefeuvre, Les 5 règles d'or pour bien communiquer, Hachette Pratique, 2012)
    • Les adverbes « soudain » ou « brusquement » ne sont jamais utilisés par les Morvandiaux qui leur préfèrent, de loin, la locution « tout par un coup »: […]. — (Henri Micaux, On m'a dit… dans le Morvan: histoires presque vraies, 2004, page 87)
    • Un jour il se présente au Colonel avant un départ en mission : « Mon Colonel, je venais vous prier déféremment d’accepter mes respects ». L’adverbe était si bien dans la note professionnelle que tous les assistants, dont le Colonel, ont éclaté de rire, sans que le type comprenne leur hilarité. — (Daniel Gallois, Inédits, Association des amis de Daniel Gallois, 1979, page 87)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • gerbe
    • Botte de céréales, où les épis sont disposés d’un même côté.
    • Près de la porte, contre le mur, une fourche se dressait, une de ces fourches d’acier aux longues dents puissantes et fines qui se plantent dans les gerbes de blé comme des canines de chat dans un ventre de souris. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il soulevait les gerbes et les ameulonnait en dizeaux tous les quarante pas. Les épis cariés, atteints de bruine et de charbon laissaient échapper une poudre noire quand il les secouait. — (Serge Montigny, L'âme en feu, Éditions du Seuil, 1961, chapitre 19)
    • Dehors les dernières gerbes montent sur le tablier de la batteuse et disparaissent à jamais. — (Charles Briand, La Batteuse, Le Cherche Midi, 1996 - éd. De borée, 2005, page 117)
    • Pour toutes les céréales « bled froment », « avoine », « caron », seigle « mixture », le commandeur prélèvera par tas de 17 gerbes, deux gerbes, l'une à titre de dîme, l'autre pour les prémisses. — (Revue de Comminges, volume 80-81, 1967, page 113)
    • (Par analogie) Faisceau, bouquet.
    • Elle sourit en baissant les yeux ; sur ses bras, elle portait toute une gerbe de fleurs vives aux longues tiges. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Elle vint me présenter une gerbe de fleurs ornée de rubans. — (Françoise d’Issembourg d’Happoncourt de Graffigny, Lettres d’une Péruvienne, 32, 1748 — cité par Littré)
    • De ces monstres des mers, dont la puissante haleine Avec un bruit horrible élance en gerbes d’eauxL’océan revomi par leurs larges naseaux. — (Jacques Delille, Trois règnes, VII — cité par Littré)
    •  Allait-on s’écraser sur ce maudit obstacle autour duquel les eaux tourbillonnaient et se brisaient en lançant vers le ciel des gerbes d’écume ? — (Caroline Quine, Alice au camp des Biches, 1930, texte français d’Hélène Commin, Librairie Hachette, collection “Bibliothèque verte”, Paris, 1957, chapitre III, page 29)
    • Les petits volcans des pentes orientales forment de petits cônes hauts d’un demi-mètre environ, au sommet desquels est une ouverture d’où s’échappe la gerbe d’eau bouillante. — (Laur, Comptes rendus, Académie des sciences, tome LIII, page 1098 — cité par Littré)
    • Gerbe de feu, assemblage de plusieurs fusées, qui, partant toutes ensemble, représentent une espèce de gerbe.
    • Mais au cimetière une volée d’obus s'écrase sur le groupe, fend les pierres tombales, et fait surgir du sol de sèches gerbes d'ossements. — (Marguerite Baulu, La Bataille de l'Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, page 121)
    • Le mouvement de l’oiseau [paon] produit des gerbes de reflets ondoyants et fugitifs. — (Georges Louis Leclerc, Paon — cité par Littré)
    • Après chaque détonation [du Vésuve en éruption], la fumée s’élançait en gerbes gigantesques et se déroulait en masses blanches ou grisâtres, de forme globulaire, ce qui offrait un spectacle vraiment grandiose. — (Comptes rendus, Académie des Sciences, tome LIII — cité par Littré)
    • (Sens figuré) Ensemble de choses ; collection.
    • Ce sont toutes ces morts et toutes ces renaissances qui font pour Don Juan la gerbe de sa vie. — (Albert Camus, Le mythe de Sisyphe, Gallimard, 1942, page 104)
    • (Sens figuré) (Littéraire) Expulsion de gaz évoquant la forme d'une gerbe.
    • À quelques mètres de lui, une moto démarra en pétaradant, s'enfuit dans une gerbe de fumée blanche, des passants se pressèrent. — (Pierre Lemaître, Le Grand Monde, Calmann-Lévy, 2022, page 218)
    • (Sens figuré) (Littérature) Recueil de morceaux de littérature, de pensées.
    • Une gerbe de maximes, de poésies.
    • (Histoire) Dîme sur les moissons, prélevée sous l’Ancien Régime.
    • Le seigneur a levé la gerbe.
    • (Argot) Vomi.
    • Il y a une grosse flaque de gerbe sur le trottoir.
    • Ivre mort au matinIl a vomi son vinDans une gerbe immense. — (Renaud, La Médaille)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • engerbe
    • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe engerber.
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe engerber.
    • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe engerber.
    • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe engerber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe engerber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • enherbe
    • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe enherber.
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe enherber.
    • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe enherber.
    • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe enherber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe enherber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • malesherbes
  • herbe
    • (Botanique) (sens strict) Un végétal vert, monocotylédone ou dicotylédone, à tige fine et molle car non ligneuse (pas un tronc ni une stipe), vivace ou annuel, et qui perd tiges et feuilles en hiver.
    • Sibbaldie, […]. Ce genre , qui est figuré pl. 221 des Illustrations de Lamarck, renferme des herbes à feuilles ternées, à folioles simples, dentées et découpées; à fleurs axillaires et terminales, quelquefois décagynes. — (Nouveau Dictionnaire d'Histoire naturelle appliquée aux arts, ouvrage collectif, tome 20, Paris : chez Deterville, an XI, page 471)
    • Les herbes, nourriture première des herbivores, sont de qualité différente selon les lieux qui les produisent, et les fourrages ne sont pas également composés partout. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Mathilde ramassa un des râteaux et se mit à rassembler l’herbe couchée en un tas, prenant soin que son coup de râteau ramasse les tiges perpendiculairement à la fauchée de Jean pour ordonner le tas en fibres parallèles. — (E. Chartier jr, 2012 : la promesse d'Einstein, à compte d'auteur, s.d., page 353)
    • L'animal était certainement occupé à brouter de la laîche, cette herbe qui pousse au bord de l'eau, ou à grignoter quelque racine de nénuphar. — (Michelle Paver, Chroniques des temps obscurs, volume 4 : Le banni, Hachette Jeunesse, 2008, chapitre 17)
    • (Sens large) Une plante qui a des propriétés particulières.
    • Des herbes aromatiques.
    • Des herbes médicinales.
    • Des herbes vulnéraires.
    • Des herbes de Provence.
    • (Au singulier) (Collectivement) Ensemble des plantes qui couvrent les pâturages, les prairies, les lieux peu fréquentés, etc., et que l’on coupe ordinairement pour la nourriture des chevaux et des bestiaux.
    • « Regarde-moi toutes ces herbes ! On appelle ça l’herbe. C’est vite dit. Ici, c’est du plantain, et ici une ombelle, et ça, c’est une prèle. Te rappelleras-tu ? » — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 97)
    • Pour faire sécher le foin, l’herbe coupée est étendue puis retournée dans la journée avant d'être ramassée en andains le soir venu. — (Sébastien Lay, Maitrise, non-maîtrise de l'herbage : approche ethnologique des savoirs, dans Prés et pâtures dans l'Europe occidentale, Presses Universitaires du Mirail, 2008, page 231)
    • (Botanique, Commerce) (Populaire) Entre comme terme générique dans plusieurs des noms vulgaires donnés aux plantes usuelles ou très communes.
    • herbe à chat, herbe aux chats, herbe aux cuillers, etc.
    • (Familier) Nom donné aux chanvre indien, ainsi qu’à ses fleurs séchées, la marijuana.
    • Lucile fumait seule, tous les soirs, au retour de son travail. De l’herbe et du shit (je ne sais pas à quel moment ces mots, avec d’autres, sont entrés dans mon vocabulaire) qu’elle cachait dans une petite boîte en fer rose. — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
    • A l'intérieur, il y avait de quoi rouler quelques pets. Une herbe très parfumée, toute violette. Ça devait être une variété comme de la “Sweet Purple”. […]. Elle montra la beuze à Bob et entreprit de se rouler un pet, et il fit de même. Ils fumèrent tranquillement. — (Marilyn Lapin, Apocalpse, Éditions Edilivre, 2015)
    • On parle par gestes, autrement dit : par mimiques, avec les mimines. Ça palpe et ça fourrage tout azimut. Ça fumeronne de l’herbe, aussi, et ça prise de la snifette dans les coins. — (Jerry Josnes, Flic flaque, Marivole Éditions, 2016)
    • C'était une façon, peut-être, de ne pas penser à Jeanne, de ne pas penser à toi. De ne pas penser, tout simplement. J'avoue que l'herbe et l'alcool y contribuaient aussi, mais je n'en abusais pas. — (Serge Lamothe, Mektoub, éditions Alto, Québec, 2016, page 132)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • exacerbe
    • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de exacerber.
    • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de exacerber.
    • L’écriture, à un haut degré d’élaboration littéraire, décape, exacerbe, « cruélise » l’expérience en la détachant de cette vérité–là pour une autre, problématique ou expérimentale (sujette à expérimentation) plutôt qu’établie, interrogative au–delà et peut–être différemment de ce que l’expérience donne à l’état brut. — (Adrien Pasquali, chercher sa voix entre les langues, ouvrage collectif, éditions Zoé, 2011)
    • Première personne du singulier du présent du subjonctif de exacerber.
    • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de exacerber.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif de exacerber.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • imberbe
    • Jeune homme qui n'a pas encore de barbe, éphèbe.
    • Claire m’est témoin que je n’étais qu’un imberbe mâle dont la vanité roucoulait à hauteur du sexe, au pied du lit des performances d’alcôve. — (Edmundo Thomas, Un enfant est un don du ciel répétait ma grand-mère, 2015)
    • De même cette réflexion : « Si les imberbes n’avaient pas toutes sortes de qualités éminentes, Dieu – qu’Il soit glorifié ! – aurait-Il permis que ses anges ainsi que tous les habitants du Paradis fussent imberbes ? » — (Les Délices des cœurs, Ahmad al-Tîfâchî, traduction René R. Khawam, Phébus, 1981, page 187)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • malherbe
    • (Rare) Mauvaise herbe.
    • Les définitions d’adventice et de mauvaise herbe en français, de weed en anglais et de Unkraut en allemand ont été relevées dans la bibliographie. La difficulté de trouver une seule définition satisfaisante pour weed et Unkraut est insurmontable puisque ces mots ont deux sens et doivent par conséquent avoir deux définitions distinctes :* adventice, weed, Unkraut (sens écologique) : plante qui croit spontanément dans les milieux modifiés par l’homme ;* mauvaise herbe ou malherbe, weed, Unkraut (sens malherbologique) : plante indésirable.— (Isabel Godinho, Les définitions d’‘adventice’ et de ‘mauvaise herbe’, dans Weed Research, vol. 24, issue 2, pp. 121-125, avril 1984)
    • (Botanique) Nom régional de la dentelaire, du garou.
    • Elle est également connue sous les noms de sainbois, garou, malherbe ou bois gentil. Ses graines sont toxiques. — (A. Tillier, Des criminelles au village, Presse Universitaires de Rennes, Rennes 2001)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • préverbe
    • (Grammaire) Préfixe verbal.
    • L’augment précède la racine du verbe grec et fonctionne comme un préverbe inséparable. Ainsi, dans un verbe composé, l’augment se place après d’éventuels préfixes.
    • Par le biais des préverbes, le russe a d’autre part la possibilité de perfectiver un imperfectif, mais cela ne va pas sans modifier le sens du verbe. — (Charles Mouton, Aspects grecs - aspects russes à la lumière des traductions modernes de textes anciens, 1986)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • viterbe
  • proverbe
    • Sorte de sentence, de maxime exprimée en peu de mots et devenue d’usage commun.
    • Mes enfants, les proverbes que vous voyez au mur de cette classe correspondaient peut-être jadis à une réalité disparue. [...] si bien qu'à notre époque, le mépris des proverbes c'est le commencement de la fortune... — (Marcel Pagnol, Topaze, IV, 4, 1928)
    • Ainsi, on peut tirer deux conclusions du proverbe : « mieux vaut laisser son enfant morveux que lui arracher le nez » : la saleté du nez chez un enfant n'est pas très réprouvable ; donc, deuxième conclusion, on peut généraliser cette évidence à d'autres domaines de l'éducation. — (Ethnologie française, éd. G. Maisonneuve et Larose, 1972, vol. 2-3, page 271)
    • Le large éventail parémiologique de cet ouvrage témoigne d'un fait évident : les proverbes coexistent avec d'autres énoncés et formules sentencieuses. Il faut en définir la nature et les distinguer des proverbes. — (Julia Sevilla Munoz, Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol, ‎2000, dans Langages, 34e année, n° 139, (2000), La parole proverbiale, p.100)
    • « En avril, ne te découvre pas d'un fil », songea-t-elle. En remarquant un garçon courir dans la rue sans plus de protection qu'un chandail à manches courtes et un jeans coupé, Maggie en conclut, avec un sourire tendre, que ces vieux proverbes étaient plutôt casse-pieds. — (Valérie Drouin, La Chatière , Québec Amérique, 2011, chap.4)
    • (Par métonymie) (Au pluriel) Livre qui contient ces maximes
    • Les Proverbes de Salomon,
    • (Vieilli) Sorte de petite comédie qui se joue en société et qui met en action un proverbe.
    • Ils ont joué des proverbes de Carmontelle. — Les Comédies et Proverbes d’Alfred de Musset.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • serbe
    • Relatif à la Serbie, aux Serbes.
    • Véronique Nahoum-Grappe, qu’on ne peut soupçonner de complaisance envers les hommes et qui a fort bien dénoncé les violences des miliciens serbes avinés en Bosnie, lors des viols de guerre, a aussi évoqué « le violeur enivré (qui) s’endort avant de commettre son crime ». — (Le Papier de Verre, bulletin de l’URSA (Unité pour la recherche et les soins en alcoologie), Centre hospitalier des Quatre-Villes, Saint-Cloud, n° 54, janvier 2020, page 3)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • manerbe

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.