Mots qui riment avec "asme"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "cytoplasme".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : asme et asmes .

  • iconoclasme
    • Doctrine des iconoclastes.
    • Certes, l’iconoclasme et l’aniconisme ne sont pas sans lien, mais la violence est propre à l’iconoclasme. Ainsi, l’on dira que l’islam est une religion aniconique, c’est-à-dire qui n’admet pas la représentation de Dieu, ni celle des êtres animés, et que les talibans afghans sont iconoclastes, parce qu’ils ont détruit de nombreuses images, dont les très célèbres Bouddhas de Bâmyân. — (Marie-France Auzépy, L’iconoclasme, Presses universitaires de France, 2006)
    • Mouvement des iconoclastes.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chiasme
    • (Rhétorique) Figure de style qui consiste à placer deux groupes de mots dans un ordre inversé :
    • Tristan Bernard jamais en reste :Un journal coupé en morceaux n’intéresse aucune femme, alors qu’une femme coupée en morceaux intéresse tous les journaux.Un joli chiasme (figure consistant à utiliser les mêmes mots mais en ordre inversé) […] — (Jacques Le Goff, L’Humour c’est sérieux !, Apogée, 2014, page 22)
    • […] mieux vaut une vérité de droite qu'une erreur de gauche. Ce chiasme du préférable n’est pas du cru d’Onfray. — (Jacques-Alain Miller. « Mais pourquoi s’en prend-il aux papous? », Le Point, n° 2218, 12 mars 2015, page 59) Note : Il ne s’agit pas ici d’un chiasme (forme ABBA) mais d’un parallélisme (forme ABAB)
    • Le chiasme est une figure très belle qui prouve que les Dupondt sont une créature de la syntaxe. On les prend pour des imbéciles notoires, mais en fait, ce sont des personnages qui ont recours à une syntaxe alambiquée et codée pour déjouer l’ennemi. — (Le capitaine Haddock et les Dupondt : à chaque personnage son langage Albert Algoud sur France culture le 28 septembre 2016)
    • Croix mise en marge des manuscrits, en forme de χ, et indiquant un passage désapprouvé.
    • (Anatomie) Lieu d’entrecroisement des nerfs optiques sur le corps de l’os sphénoïde.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • cataplasme
    • (Médecine) Topique, emplâtre sous la forme d’une bouillie qu’on applique sur une partie du corps.
    • La fiente de Chévre a la vertu d’amollir les tumeurs schirreuses, de quelque difficile résolution qu’elles soient, principalement les duretez invétérées des genoux, la mêlant avec farine d’Orge & Oxycrat en forme de cataplasme. — (Nicolas Alexandre, La médecine et la chirurgie des pauvres : qui contiennent des remèdes choisis faciles à préparer et sans dépenses pour la plupart des maladies internes et externes qui attaquent le corps humain, Paris : chez Laurent Le Conte, 1753, page 425)
    • Si le bain de pieds ne soulage pas l’enfant, vous mettrez à chaque pied un cataplasme de farine de graine de lin saupoudré de camphre que vous laisserez une bonne demi-heure. — (Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur, La Santé des enfants)
    • Pinchard. — (Il va sonner, puis ouvrant son sac, il en tire un paquet contenant de la farine de lin. À part.) Quand je l’ai vue malade au départ, je me suis muni, en cas ! Il y avait un petit coin de libre dans le sac, elle voulait y fourrer du pain et du jambon,… moi j’ai préféré y mettre un cataplasme ! Je vois que j’ai bien fait ! — (Georges Feydeau, Le Dindon, 1896)
    • — Ernestine. Que contient ce récipient ? du poivre ou de la graine de moutarde pour les cataplasmes ?— Vous n’avez qu’à sentir…Jeanne avance le nez, renifle et éternue, coup sur coup, trois fois.— C’est du poivre ! constate Marie… — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 123.)
    • Moins l'habit et la cornette, c'est une sœur de la charité qui pose des ventouses, des cataplasmes, applique des sinapismes, masse les rhumatisants, ensevelit les morts. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Cataplasmes. Ce sont des pansements épais que l’on applique sur les blessures très infectées et sur les abcès pour faire sortir le pus et combattre l’infection. — (Bill Forse, Christian Meyer et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 351)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fantasme
    • Vision illusoire, produite par une lésion du sens optique ou par un trouble des facultés mentales.
    • (Vieilli) Vision hallucinatoire.
    • Le fantasme se rétrécit et se met en place : ce n’était qu’une mouche près de mon œil.
    • (Psychologie) Construction imaginaire, consciente ou inconsciente, permettant au sujet qui s’y met en scène, d’exprimer et de satisfaire un désir plus ou moins refoulé, de surmonter une angoisse.
    • Fantasme sexuel.
    • De la même manière que Edward Saïd a soutenu que l’Orient n’existait qu’à travers l’orientalisme occidental, ils pensent que l’Afrique est la grande hétérotopie de l’Occident, son fantasme pour loger l’alter ego irrémédiablement autre.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, p. 101)
    • Freud fut ainsi conduit à formuler le concept de fantasme, concept qui ancrait ces récits dans leur réalité psychique et non pas dans une hypothétique réalité biographique. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 411)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • hagiasme
    • Nom de toute espèce de sacrement de l’Église grecque.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • nucléoplasme
    • (Biologie) Liquide du noyau d'une cellule.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • asme
    • Variante de esme.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • hésychasme
    • (Religion) Pratique spirituelle de l’orthodoxie, proche du quiétisme occidental.
    • Dans sa lutte contre des moines « scolastiques », Grégoire Palamas s'était fait le champion de l'hésychasme, doctrine fondée sur la lutte contre les passions intérieures pour atteindre la paix, la tranquillité de l'âme et la douceur. — (Michel Evdokimov, Le Christ dans la tradition et la littérature russes, Desclée, 2007, page 191)
    • Elle s'inscrit dans la longue tradition de l'hésychasme, un courant spirituel qui a mis l'accent sur la simplicité du moine dont tout l'effort consiste à rester tranquille, à se tenir en paix en présence de Dieu, progressant de manière parallèle dans la connaissance de Dieu et dans la connaissance de lui-même. Dans le cadre de l'hésychasme, on peut justement trouver à un période plus ancienne la trace d'une pratique de la prière répétitive sur le seul nom de Jésus [...]. — (Jean-Marie Gueullette, Petit traité de prière silencieuse, Albin Michel, 2011, page 157)
    • Le Récit d'un pèlerin russe est une présentation, merveilleusement vulgarisée, d'un courant mystique qui existe depuis quinze siècles dans l'Église orthodoxe et que les théologiens nomment l'hésychasme, ou « prière du cœur ». — (Emmanuel Carrère, Le Royaume, 2014, page 203)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • néoplasme
    • (Médecine) Tissu de nouvelle formation, tumeur accidentelle et anormale qui se développe sur une partie du corps.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • phantasme
    • (Vieilli) Variante de fantasme.
    • Pour offrir à nos sens un éternel phantasme,Au creux des horizons ton amour fait son lit. — (Lucie Delarue-Mardrus, Amour, La Figure de proue, Eugène Fasquelle, 1908, page 222)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • protoplasme
    • (Biologie) Contenu d’une cellule vivante comprenant le cytoplasme et le noyau.
    • ... l'individu n'est pas premier. [...] Il porte inscrites dans sa chair, dans ses nerfs, dans son cerveau, dans son sang, dans son protoplasme, dans le plus intime de tout son être, des lois impérieuses, auxquelles il lui est bien interdit d'oser désobéir... — (Régis Messac, « Liberté Liberté chérie », les Primaires, n° 43, juil. 1933, p. 485)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • enthousiasme
    • Émotion extraordinaire de l’âme, qu’on suppose être l’effet d’une inspiration.
    • L'amour, par l’enthousiasme qu'il engendre, peut produire le sublime sans lequel il n'y aurait point de morale efficace. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.342)
    • Saül, se trouvant parmi les prophètes, fut saisi du même enthousiasme qu’eux. La Sibylle, dans son enthousiasme, avait prédit que…
    • Exaltation de l’âme, des facultés, qui accompagne quelquefois et surexcite le travail de l’esprit.
    • En affaires, aujourd’hui, ne perdez pas votre élan ni votre enthousiasme. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 28 septembre 2022, page 13)
    • Tout mouvement extraordinaire de l’âme qui excite à des actes de courage, de dévouement, etc.
    • On me signale de toutes parts les maux qu'engendrent ces mariages d'argent par quoi s'opère entre les sexes une sélection à rebours substituant de hideux calculs à cet enthousiasme courageux qui est le propre des jeunes amours. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Las, dans le petit monde de l'Université, la probité candide ne mène à rien, et l’enthousiasme pèse peu face aux manœuvres misérables de ceux qui ne reculent devant rien pour faire carrière. — (Alexis Liebaert, On achève bien les profs, dans Marianne (magazine), n° 758, 29 octobre 2011, p.85)
    • Démonstration d’une grande joie, d’une vive allégresse.
    • De toutes parts s'élevaient les acclamations et les cris : « A Paris! » Ces vivats, ces enthousiasmes faisaient contraste avec la froideur, les réserves, les critiques, les refus d'obéissance des maréchaux comme Ney, Lefebvre, Oudinot, Mac-Donald qui, la veille, avaient déclaré à Napoléon qu'un projet de retour sur Paris était une folie. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p.8)
    • Après trois ans de crise, une des denrées qui avaient le plus baissé était la faculté d'enthousiasme du peuple américain. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • Ce message rabat-joie fut hué par une partie de la foule mais tempéra quelque peu l’enthousiasme général. — (Bertrand M. Roehner, Cohésion sociale: une approche observationnelle, éd. Odile Jacob, 2004, page 150)
    • Admiration extrême, goût très vif, parfois excessif, pour une personne ou pour une chose.
    • […], et comme les Sex-Appeal-Girls achevaient leur numéro par un grand écart qui suscitait l'enthousiasme, on entendit crier : — Rideau ! — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Les magnifiques music-halls terminaient chaque numéro du programme par un couplet chauvin qui soulevait des scènes d’enthousiasme éperdu ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’édition de 1921)
    • (Antiquité) Dans les Mystères de Dionysos, possession par l'esprit divin.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • laryngospasme
    • Contracture spasmodique du larynx.
    • La plus classique en anesthésie pédiatrique est la survenue d’un laryngospasme. — (Marie-Thérèse Cousin, Brigitte Fontaine, Louise Gouyet, Raymond Maneglia, Isabelle Pipien Petit précis d’anesthésie: à l’usage des non anesthésistes, 2001)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • endoplasme
    • (Biologie) Partie centrale du cytoplasme d'une cellule.
    • Ce gel entoure une région cytoplasmique fluide, ou sol, appelée endoplasme, dans lequel le noyau, les vacuoles de phagocytose et les autres organites cellulaires se déplacent au hasard au cours du mouvement amiboïde. — (Jean Thivolet, Daniel Schmitt, Biologie de la peau, 1993)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • sarcasme
    • Raillerie amère et cruelle ; ironie méchante, mordante, acerbe.
    • Il y a un tour de Fiction, au moyen duquel la pensée ne doit pas être entendue littéralement comme elle est énoncée, mais qui laisse apercevoir le véritable point de vûe en le rendant seulement plus sensible & plus intéressant par la Fiction même. De là naissent l’Hyperbole, la Litote, l’Interrogation, la Dubitation, la Prétérition, la Réticence, l’Interruption, le Dialogisme, l’Épanorthose, l’Épitrope, & l’Ironie ; celle-ci se soudivise, à raison des points de vûe ou des tons, en six espèces ; savoir, la Mimèse, le Chleuasme ou Persifflage, l’Astéisme, le Charientisme, le Diasirme, & le Sarcasme. — (Encyclopédie méthodique : Grammaire et Littérature, tome second, Panckoucke / Plomteux, Paris / Liège, 1784)
    • Veut-on avoir la preuve de la parfaite inutilité de tous les livres de morale, de sermons, etc. ? Il n’y a qu’à jeter les yeux sur le préjugé de la noblesse héréditaire. Y a-t-il un travers contre lequel les philosophes, les orateurs, les poètes, aient lancé plus de traits satiriques, qui ait plus exercé les esprits de toute espèce, qui ait fait naître plus de sarcasmes ? — (Chamfort, Maximes et Pensées, I, 15, éditions Bever, 1923)
    • Dès les premières attaques, elle couvrit de sarcasmes plaisants Caylus et ses alliés. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Antoine passa le nez en l’air, apostolique, indifférent aux sarcasmes de ces populations rurales à peine frottées de civilisation. — (René Fallet, Le Triporteur, chapitre 11, Éditions Denoël, Paris, 1951)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ectoplasme
    • (Biologie) Couche superficielle du protoplasme d’une cellule.
    • (Sciences occultes) Émanation immatérielle produite par un médium en état de transe.
    • A chaque nouvel enchantement, elle prenait la même expression que la petite Soubirous devant son ectoplasme cavernicole. — (Tito Topin, 55 de fièvre, Série noire, Gallimard, 1983, page 137)
    • Bizarrement, la mode des séances de spiritisme avec déplacements de lourdes tables et apparitions et matérialisations « d’ectoplasmes » perdit beaucoup de sa popularité à peu près à la même époque où la compagnie Kodak mis sur le marché son premier film sensible aux rayons infrarouges. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l’âme, dans Le Québec Sceptique, n° 35, page 38, automne 1995)
    • (Sens figuré) Personne inconsistante, sans personnalité.
    • Imagine que tu t’endors bercé par une histoire de La Fontaine, et qu’à ton réveil tout le monde cause comme Cyril Hanouna ! — Qui ça ? — Ce gus qui riait comme une hyène épileptique à la moindre vanne débile, dans ces émissions de télé-poubelle que surkiffaient tant de nos petits camarades. — Oh, putain ! Y’a plus que toi pour te souvenir de ce vieil ectoplasme du PAF ! — (Bruno Pochesci, Cadenas d’amour, dans le recueil Réalités, volume 1, Éditions Realities inc., 2017)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • marasme
    • Affaiblissement des forces morales ou physiques.
    • Tomber dans le marasme.
    • Secouer le marasme.
    • — Beaulieu, lui dit-il, votre maîtresse tombe dans le marasme.— Oh ! mon Dieu, monsieur !Ici, le docteur expliqua longuement ce qu’est le marasme. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • L’auscultation révèle à gauche des râles crépitants nombreux au centre, muqueux en dessous, gros et gargouillants au bas. À droite des râles crépitants fins dans la moitié inférieure. Jusqu’ici les mouvements respiratoires ont été normaux. Je diagnostique avec assurance une bronchite double sans miliaires et sans hépatisation ; l’expectoration abondante est visqueuse et muqueuse. — Le 14, la malade crache toujours plus ; mais le bas du poumon gauche devient mat, et ses râles consonnants avec résonnance de la voix. Le soir un second frisson. Le 15, la bronchorrhée est purulente et les crachats gros et nummulaires. Abondante transpiration. Dès ce moment, la bronchite entre dans une période de résolution apparente et il se fait un temps d’arrêt. Vers le 26, la fièvre se relève plus vive encore, et la colliquation commence avec les sueurs, la diarrhée et le marasme rapide. — (« Société vaudoise de médecine : Séance du 4 novembre 1869 », in Bulletin de la Société médicale de la Suisse romande, troisième année, Librairie Rouge et Dubois, Éditeurs, Lausanne, 1869)
    • Scrupuleusement je recopiai la chaîne et l’adressai à trois personnes différentes, non que je crusse beaucoup à l’efficacité du rite, mais parce que j’étais content qu’une amie perdue de vue eût pensé à me l’envoyer, surtout en un moment tel qu’il pouvait presque sembler que, devinant mon marasme, elle avait voulu m’aider. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, réédition Folio, page 170)
    • Le président sera aux États-Unis lundi et mardi pour un voyage officiel, où il rencontrera Barack Obama. Un séjour attendu depuis des mois, qui tombe bien après la défaite des régionales et en plein marasme sondagier. — (« Opération « Maison Blanche » pour Sarkozy », dans Libération du 29 mars 2010)
    • (Par analogie) Arrêt d’activité, malaise plus ou moins durable dans les affaires.
    • Le marasme des affaires. Une industrie tombée dans le marasme.
    • Les temps sont durs, le pain est cher, les créanciers ne payent pas, les loyers qu’il faut payer, le commerce dans le marasme, etc., etc., toutes les hypocrites litanies des boutiquiers. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
    • Le marasme économique, fait de crises successives d’ajustement, s’installe. — (Roger Jaffray, Les Transports maritimes aux Antilles et en Guyane françaises depuis 1930, 2009)
    • (Botanique) Petit champignon se desséchant facilement.
    • Le marasme des Oréades est également appelé mousseron des prés.
    • (Médecine) Maladie impliquant des carences alimentaires, notamment un défaut en apport calorique.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • sarcoplasme
    • (Biologie) Cytoplasme des cellules musculaires.
    • Au repos, le sarcoplasme est pauvre en ions sodium, pompés vers le liquide extracellulaire par des pompes à sodium.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • laryngospasmes
    • Pluriel de laryngospasme.
    • Dans le cas contraire, une extubation trop précoce entraînerait une majoration de l’incidence des bronchospasmes et laryngospasmes. — (Catherine Muller, Jérôme Chevillotte, Guide de l’IADE - Infirmier anesthésiste: Toutes les connaissances théoriques et pratiques en anesthésie-réanimation et urgences, 2019)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ergastoplasme
  • mycoplasme
    • (Bactériologie) (Agriculture) Bactérie, dépourvue de paroi, dont certaines provoquent des maladies, aux humains, aux animaux ou aux plantes.
    • Les mycoplasmes ou PPLO (peripneumonia like organisms) [en anglais] sont les organismes les plus petits (de 0,15 à 0,25 micromètres) et les plus simples capables de se multiplier par eux-mêmes sans avoir à envahir les cellules d’organismes plus complexes. Contrairement aux autres bactéries, ils sont dépourvus de paroi cellulaire rigide (ils sont donc plus fragiles) mais ils sont contenus dans une membrane souple qui leur permet de changer de forme (ils sont polymorphes). — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, vol 1. Généralités, Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 44)
    • Depuis, les mycoplasmes ont été reconnus comme saprophytes banals des muqueuses chez les animaux, comme contaminants des cultures de cellules animales et comme agent de maladies du système respiratoire, des articulations et des organes génitaux […] — (Jean Semal, Pathologie des végétaux et géopolitique, 1982)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pléonasme
    • (Rhétorique) Figure de style par laquelle on redouble une expression pour la renforcer.
    • Ces mots font pléonasme.
    • Les expressions : « Je l’ai vu de mes yeux, entendu de mes oreilles » sont des pléonasmes admis et fort usités.
    • Quand le pléonasme n’ajoute rien à la force ou à la grâce du discours, il est vicieux.
    • Et convenir enfin que l’expression « XVIIIe siècle français » est un pléonasme : le XVIIIe siècle est français par définition. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 439)
    • Le désir d’avoir plus est si fort qu’il semble consubstantiel à notre humanité. Les Grecs avaient un mot pour le nommer : pleonexia. On en perçoit encore l’écho dans nos pléonasmes, qui consistent en une surcharge de mots de même signification. — (Raphaël Arteau McNeil, La perte et l'héritage, Boréal, Montréal, 2018, page 161)
    • Redondance de paroles considérée comme vicieuse.
    • […] pas de nuances, pas de différences de qualité, pas de progression ou d’accroissement du bon sens, et parler d’un « gros » bon sens est une expression vide de sens, ou un pléonasme : le bon sens est le bon sens, qui est ce qu’il est, et jamais plus ou moins gros. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Mais ce pléonasme n’est pas encore suffisant pour le peuple, qui ne craint pas de dire : au jour d’aujourd'hui. Il nous souvient même d’avoir entendu au jour du jour d’aujourd'hui. Le peuple aime le pléonasme et il dirait volontiers: Un tel, né natif de…, a au jour du jour d’aujourd’hui quarante ans d’âge. — (Pierre Larousse, Étymologies curieuses, dans L’École normale : journal de l'enseignement pratique, sous la direction de Pierre Larousse, 2e année (2e semestre) n° 43 du 26 août 1860, page 264)
    • « Monter en haut », « descendre en bas » sont considérés comme des pléonasmes. (Pourtant quand « en haut » ou « en bas » jouent un rôle de comparatif, la redondance est nécessaire : Tu t’es arrêtée au refuge, ou tu es montée en haut ?)
    • « Hurler fort » ; « postulat de départ » ; « hasard imprévu » ; « nous sommes tous unanimes » ; « une panacée universelle »; « un tollé de protestations » sont des pléonasmes.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • miasme
    • (Désuet) (Au pluriel) Exhalaisons, émanations malsaines, qui proviennent spécialement de substances organiques en décomposition.
    • Voilà le souvenir enivrant qui voltigeDans l’air troublé ; les yeux se ferment ; le VertigeSaisit l’âme vaincue et la pousse à deux mainsVers un gouffre obscurci de miasmes humains. — (Charles Baudelaire, « Le flacon », dans Les Fleurs du mal)
    • La rivière éclatait de lumière ; une buée s’en élevait, pompée par le soleil, et l’on éprouvait une quiétude douce, un rafraîchissement bienfaisant à respirer enfin un air plus pur qui n’avait point balayé la fumée noire des usines ou les miasmes des dépotoirs. — (Guy de Maupassant, Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 187)
    • La configuration des côtes influe principalement sur leur salubrité : […] ; la côte de la Nouvelle-Orléans avec ses atterrissements marécageux, d’où s’échappe le miasme léthal de la fièvre jaune ; Dieppe avec ses plages à galets ; Boulogne, dont le sable lisse et moelleux invite les pieds du baigneur, sont des localités aussi différentes que plaine et montagne. — (Michel Lévy, Traité d’hygiène publique et privée, Paris : chez J.-B. Baillière & fils, 1869, volume 1, page 470)
    • Un air lourd, saturé de miasmes et d'humidité, stagnait dans le passage. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Maison du scorpion, 1932)
    • Persistent des miasmes de tabac froid incrustés dans les tapis, les voilages, au creux des sommiers et des matelas, dans les armoires. — (Philippe Claudel, Parfums, Chambres d’hôtel, Stock, 2012)
    • (Ironique) (Familier) Microbe ou virus.
    • Seuls les passagers des avions en provenance de l’ouest sont soumis au flytoxage. Les avions venant d’Extrême-Orient ne sont jamais désinfectés. Le Pakistan ne craint que les miasmes occidentaux. — (Roger Vailland, Boroboudour, voyage à Bali, Java et autres îles, Éditions Corrêa, 1951, Éditions Du Sonneur, 2008)
    • (Sens figuré) (Journalisme) Histoire sordide, discours empoisonnés.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • métaplasme
    • (Grammaire) Altération dans un mot autorisée par l’usage, au point de vue morphologique ou phonologique, ou alphabétique lorsqu’écrit.
    • Pour parler scientifiquement, l’épenthèse est un métaplasme qui se caractérise par l’insertion d’un phonème vocalique ou consonantique entre des consonnes. — (François Rollin, L’Œil du larynx)
    • Comme l’écrit François Charpin, « la norme se définit comme une culture » ; un barbarisme cautionné par un auteur classique devient un métaplasme : « Le barbarisme est employé dans le présent, sans référence à l’autorité d’un ouvrage, tandis que le métaplasme repose sur l’autorité des anciens auteurs ». — (Édith Bédard et Jacques Maurais, La Norme linguistique)
    • C’est un cas intéressant, car il constitue, comme le fameux « Je n’ai personne vu », une sorte de métaplasme sur lequel sans doute des troupeaux de thèses de grammairiens broutent la poussière sur les étagères de bibliothèques universitaires. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 444).
    • (Anatomie) Ensemble des produits de l’activité du métabolisme cellulaire qui, une fois formés, demeurent dans la cellule ou à son contact (éléments de soutien, squelette interne, pigment).
    • Cette constatation clôt la discussion qui, depuis l’avènement de la doctrine cellulaire, opposait les partisans de la sécrétion du métaplasme à ceux qui soutenaient son édification exoplasmique. — (Histoire génerale sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 637)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • spongioplasme

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.