Mots qui riment avec "ance"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "ance".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : ance , ances , anse , anses , ence , ences , ense et enses .

  • érubescence
    • (Didactique) Le fait de rougir, apparition d'une rougeur.
    • Jusqu’à l’horizon, tout était prairie et fleurs dans leur printanière érubescence. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846, pages 302-311)
    • Rougeur apparue sur la peau.
    • Que pouvait-il y avoir de plus enfantin que ce nez retroussé, ce visage couvert de taches de rousseur ou cette tache violacée sur son cou nu là où un vampire de conte de fées s'était repu, ou encore ce mouvement inconscient de sa langue explorant un début d'érubescence rose autour de ses lèvres gonflées ? — (Vladimir Nabokov, Lolita, 1955, Gallimard, Folio, édition de 2005, traduction de Maurice Couturier, pages 241-242.)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • intendance
    • Fonction d’un intendant.
    • Il lui a donné l’intendance de sa maison, de ses finances, de ses biens.
    • (Par extension) — Cela n’est pas de son intendance.
    • (Militaire) Corps chargé de tout ce qui concerne l’administration et la comptabilité de l’armée.
    • […] il ne reste plus un habitant, plus une tête de bétail, plus un boisseau de grain. L’intendance ne réussit plus à pourvoir aux besoins de tous les ventres affamés dont elle a la charge. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 96)
    • Les camions de l’intendance regagnent sans dignité l’arrière. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Ce soudain branle-bas de combat gagna jusqu’à l’intendance. On vit des secrétaires, cuisiniers et autres non-combattants entourer les instructeurs pour s’initier rapidement au maniement du bazooka et du mortier de tranchée, et apprendre l’art de poser une mine. — (Peter Elstob, Bastogne : la bataille des Ardennes, traduit par André Comhaire, Verviers : Gérard & cie (collection Marabout), 1970, page 51)
    • Endroit où sont les bureaux de celui qui remplit la fonction d’intendant.
    • (En particulier) (Histoire) Charge, fonction publique ou autre, maintenant abolies.
    • L’intendance des bâtiments.
    • L’intendance des menus plaisirs.
    • L’intendance des vivres.
    • L’intendance d’une province.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • performance
    • (Sport) Manière dont s’est comporté un cheval dans une course.
    • Les parieurs, avant de jouer aux courses, étudient les performances précédentes des chevaux engagés.
    • (Par extension) Résultats chiffrés obtenus par un athlète, une équipe sportive.
    • En raison des conditions météorologiques, les performances ont été très moyennes.
    • (Sens figuré) Production et performance sont évidemment liés. Ainsi, le poids de la carcasse d’un animal (production) dépend de ses performances de croissance, surtout pour un jeune animal. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 pages, page 1252, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
    • (Par extension) Exploit, réussite remarquable dans un domaine.
    • La performance du réparateur d’électroménager n'en est une qu’au regard du temps qu'il passe pour effectuer sa réparation. — (Béatrice Fermon & ‎Philippe Grandjean, Performance et innovation dans les établissements de santé, Dunod, 2015, page 14)
    • On ne joue plus une œuvre du passé, on en fait un exploit. La tragédie du répertoire devient le prétexte de performances presque sportives pour de grands comédiens, pas toujours en forme. — (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • attenance
  • convenance
    • Conformité, accord d’une chose avec une autre.
    • Ces choses-là n’ont point de convenance l’une avec l’autre, entre elles.
    • Il y a entre ces deux fiancés une parfaite convenance de fortune, de condition.
    • Il y a convenance d’humeur, de caractère, de goût entre ces deux amis.
    • Quand la directrice siège dans le préau et qu’il ne s’agit pas de faits très graves, les parents conversent avec elle, sur place, au-dessus de la barrière, au lieu d’aller dans son cabinet. Si je me trouve occupée à attifer des enfants, je ne me dérange pas ; car, — par l’excès même de mon anxiété observatrice, — j’ai pris un visage mort, un air de stupidité laborieuse, tout à fait en convenance avec ma fonction, — aussi puis-je, sans indiscrétion, rester près de la directrice : « Je n’existe pas ». — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Commodité ; utilité particulière.
    • On sentait qu’il ne demandait rien à personne, qu’il travaillait à sa convenance, et que, dans ce monde, sa philosophie ne pouvait être ni étonnée ni troublée. — (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, chapitre 11, 1867)
    • Mais il y a folkloristes et folkloristes. J'en ai vu de singuliers, quelques-uns d’effarants. On se fait un folklore à sa convenance. On attend des fées. On part à leur rencontre, le bâton de pèlerin à la main. — (Charles Le Goffic, Brocéliande, avec la collaboration de Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, page 98)
    • (Spécialement) (Au pluriel) Ce qui est conforme aux règles, aux usages de la société.
    • Il alla remercier le lieutenant-colonel Filloteau et s’informer des petits devoirs de convenance qui doivent occuper la première journée d’un sous-lieutenant arrivant au régiment. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • Croyez-moi, pour une fille, comme pour une femme, la gloire sera toujours d’enfermer dans la sphère des convenances les plus serrées, ses ardents caprices. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • — M. de Sainte-Austreberthe est ici pour me plaire, dit-elle ; il ne me plaît point, je le lui montre.— Encore faut-il le faire avec convenance.— En quoi ai-je manqué aux convenances ? — (Hector Malot, La Belle Madame Donis, 1873)
    • Ce fut la veuve qui nous tira d’embarras ; elle parlait d’une voix vive, légère, qui baissait parfois par décence, puis, les convenances satisfaites, reprenait avec un nouvel entrain. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 223)
    • Mais le maître des Hautes Héez dédaigne toute convenance. Qu'il garde sa barbe toute entière, mais qu'il la cultive. Elle lui donne l'air d'un Robinson, d'un homme des cavernes, voire d'un hors-la-loi: — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • De même que les enfants flairent sous l’écorce des convenances la vraie étoffe dont sont faits les êtres, mon radar interne, s’affolant subitement, m’apprenait que M. Ozu me considérait avec une patiente attention. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 180)
    • Un mec qui ne s'encombrera pas des convenances et de la séduction à deux balles, qui rentrera, posera le kébab et sans dire un mot, m'embrassera fougueusement en me disant de ne pas m'inquiéter pour toutes les histoires de couple pourries […]. — (Laura Bernard, Football, amour, kébab, Éditions Publibook, 2012, page 49)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • régence
    • Qui rappelle le style, les mœurs de Philippe d’Orléans, régent de France.
    • Un fauteuil régence.
    • Il est très régence.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • constance
    • Fermeté de l’âme qui lui permet de résister aux choses capables de l’ébranler, telles que la douleur, l’adversité, les tourments, etc.
    • Et la brigade demeura en Belgique. […]. Les plus frénétiques arrosages de shrapnells et de marmites n’ébranlaient pas sa constance. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.91)
    • Non, non, la constance n’est bonne que pour des ridicules ; toutes les belles ont droit de nous charmer, et l’avantage d'être rencontrée la première ne doit pas dérober aux autres les justes prétentions qu’elles ont toutes sur nos cœurs. — (Molière, Dom Juan ou le Festin de pierre, acte I, scène II)
    • Montrer, témoigner de la constance contre la douleur.
    • La fortune a exercé, a éprouvé la constance de ce philosophe.
    • Persévérance.
    • Cerise sur le gâteau, les soldes venaient de lui être confiées. Les budgets étaient colossaux et il y puisait avec constance et rapacité pour redistribuer une grande partie aux gradés qui vivaient sur la bête. — (Olivier Rogez, L'ivresse du sergent Dida, Éditions Le Passage, 2017)
    • Il a poursuivi ce dessein avec beaucoup de constance.
    • Il faut qu’il ait eu bien de la constance pour ne point se lasser pendant un si long temps.
    • (Ironique) — Il faut que vous ayez bien de la constance pour supporter tant de caprices.
    • Depuis une heure que vous attendez, vous avez de la constance.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • indépendance
    • État d’une personne indépendante.
    • Non contents d'être inexistants eux-mêmes, les gens voulaient encore annihiler sa personnalité à lui, réglementer ses idées, enrayer l'indépendance de ses actes... — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • De savants prêtres eux-mêmes m'ont dit spontanément qu'entre Carhaix et Huelgoat, dans l'arrondissement de Châteaulin, « vivent de véritables païens », des êtres d'une indépendance farouche, « des mécréants dont beaucoup, ne font même plus leurs Pâques ». — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (En particulier) État, situation d'une nation, d'un corps politique ou d'un pouvoir, qui n'est pas soumis à un autre.
    • Quoique sa famille eût rarement reçu de ses nouvelles, quelques jours avant la reconnaissance de l'indépendance des républiques américaines par l'Espagne, il avait annoncé son retour. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • À peine l’indépendance de l’Amérique du Nord fut-elle proclamée, la paix conclue avec l’ancienne métropole, que ces hommes qui criaient si haut à la tyrannie, à l’oppression, qui réclamaient contre la violation du droit des gens, dont, disaient-ils, ils étaient victimes, organisèrent avec cet implacable sang-froid qu’ils tiennent de leur origine une chasse aux Indiens. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • La cité mosane prospère tant et si bien qu'en 1905, elle réussit à chiper à Bruxelles la célébration du 75e anniversaire de l’indépendance, tout en affirmant sa différence, sa « wallonitude ». — (Christine Renardy, Liège et l'Exposition universelle de 1905, page 18, 2005)
    • Si l'on prend comme exemple l'approvisionnement alimentaire, on entend par autosuffisance une complète indépendance à l'égard des importations pour répondre aux besoins alimentaires d'une collectivité ou d'une ville, un objectif difficilement atteignable même en vertu du scénario le plus optimiste. — (Luc J A Mougeot, Cultiver de meilleures villes : agriculture urbaine et développement durable, 2006, page 96)
    • (En parlant de choses) Absence de relation, de dépendance.
    • L'indépendance de deux phénomènes
    • L'indépendance des bras chez un chef d'orchestre.
    • J'aurais repris des forces encore plus rapidement, je crois, sans la mauvaise habitude que je contractai pendant ces vacances au milieu des dunes et des cornes de brume. Depuis qu'elles avaient recouvré la liberté de se mouvoir, mes mains commençaient à faire preuve d'une remarquable indépendance. — (Paul Auster, M. Vertigo, trad. Christine Le Boeuf, Actes Sud, p.185)
    • (Mathématiques) Qualité d'événements indépendants ou de variables aléatoires indépendantes.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • sapience
    • (Vieilli) (Latinisme) Sagesse.
    • La raison naturelle, don du Verbe […], ne peut contredire la sapience sacrée des Écritures; […]. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1966)
    • Il y a différentiabilité de la sentience vers la sapience, mais pas de la sapience vers la sentience. Le continuum quasi différentiable sentience-sapience entre en résonance avec le schéma proposé par Wilfrid Sellars de la réductibilité causale avec irréductibilité logique. — (Reza Negarestani, Accélérer l'humanité, part.1, §.1, dans , Accélération !, sous la direction de Laurent de Sutter, Presses Universitaires de France, 2016)
    • Ensemble des savoirs partagés au sein du peuple, de la multitude ou d'une population de microservices.
    • Tous les exercices de la classe et les jeux de la récréation doivent fournir prétexte à sapience. On ne l’oublie pas ; il n’est pas jusqu’au modèle d’écriture qui ne porte ses fruits. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • bienfaisance
    • Inclination à faire du bien aux autres, pratique des bienfaits.
    • La bienfaisance fut sa plus belle vertu. Acte de bienfaisance. Une bienfaisance éclairée, active. Il n’eut point à se repentir de sa bienfaisance envers eux.
    • Le riche, quand il s'associe à une œuvre de bienfaisance, ne donne souvent que son superflu. Le pauvre donne ce dont il a lui-même besoin, et ne craint pas de souffrir pour apaiser une souffrance. — (Xavier Marmier, Histoire d'un pauvre musicien (1770-1793), 1866)
    • Bien que l’on fait dans un intérêt social.
    • Société de bienfaisance. Bureau de bienfaisance.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • inconvenance
    • Action qui blesse les convenances ou les usages du monde.
    • Cet Allemand nouvellement présenté ne se mit-il pas à attaquer la messe, en parlant à une bourgeoise de la cour de Louis-Philippe ? (Ces Allemands sont les rois de l’inconvenance.) — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • De Guiche espérait que le duc de Buckingham retournerait avec l’amiral en Angleterre ; mais Buckingham parvint à prouver à la reine que ce serait une inconvenance de laisser arriver Madame presque abandonnée à Paris. — (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne, 1847, Michel Lévy frères, page 253)
    • Gargaret – Le guano, ce sont des inconvenances d’oiseaux… qu’on réduit en poudre pour l’agriculture. — (Eugène Labiche, Doit-on le dire ?, 1872)
    • L’Ecclésiaste seul fut un sage quand il dit : « Va donc, mange ton pain en joie avec la femme que tu as une fois aimée. » Mes idées à cet égard survécurent à mes croyances religieuses, et c’est ce qui me préserva de la choquante inconvenance qu’il y aurait eue, si l’on avait pu prétendre que j’avais quitté le séminaire pour d’autres raisons que celles de la philologie. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, réédition Folio, page 20)
    • — As-tu vu les façons que Swann se permet maintenant avec nous ? dit Mme Verdurin à son mari quand ils furent rentrés. J’ai cru qu’il allait me manger, parce que nous ramenions Odette. C’est d’une inconvenance, vraiment ! — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 128)
    • – Oui, contait ma mère, des mariés de quatre jours ! Quelle inconvenance  ! des mariés de quatre jours, cela se cache, ne traîne pas dans les rues, ne s’étale pas dans des salons, ne s’affiche pas avec une mère de la jeune mariée ou du jeune marié… Tu ris ? Tu n’as aucun tact. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 12)
    • Quelle inconvenance ! — Des propos remplis d’inconvenances.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • féculence
    • (Didactique) État des liqueurs qui sont chargées de lie, de sédiment.
    • J’ai à vous dire que je vous abandonne à votre mauvaise constitution, à l’intempérie de vos entrailles, à la corruption de votre sang, à l’âcreté de votre bile, et à la féculence de vos humeurs. — (Molière, Le Malade Imaginaire, 1673, Monsieur Purgon, acte III, scène 6)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • autosuffisance
    • (Philosophie) Qualité de ce qui est évident et suffisant en soi.
    • (Économie) État d’une économie, domestique ou nationale, dont les besoins sont couverts par ses propres productions.
    • Si l’on prend comme exemple l’approvisionnement alimentaire, on entend par autosuffisance une complète indépendance à l’égard des importations pour répondre aux besoins alimentaires d’une collectivité ou d’une ville, un objectif difficilement atteignable même en vertu du scénario le plus optimiste. — (Luc J. A. Mougeot, Cultiver de meilleures villes : agriculture urbaine et développement durable, 2006, p. 96)
    • Selon les données de l’Administration générale des douanes, la Chine a importé 96,5 millions de tonnes de soja l’année dernière tout en produisant 16,4 millions de tonnes, soit un taux d’autosuffisance de moins de 15%. — (Yishuang Liu, Ying Xie, La Chine vise une augmentation spectaculaire de sa production de soja et d’oléagineux, le Quotidien du Peuple en ligne, 4 mars 2022)
    • Elle estime que la Chine doit augmenter son taux d’autosuffisance en raison des incertitudes croissantes causées par la pandémie de COVID-19 et des frictions commerciales remontant à 2018. — (Yishuang Liu, Ying Xie, La Chine vise une augmentation spectaculaire de sa production de soja et d’oléagineux, le Quotidien du Peuple en ligne, 4 mars 2022)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rénitence
    • (Médecine) Caractère de ce qui est rénitent.
    • La rénitence d’une tumeur.
    • Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • (Philosophie) Signifie la force des corps solides par laquelle ils résistent à l'impulsion des autres corps, ou réagissent avec une force égale à celle qui agit sur eux.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • déhiscence
    • (Médecine) Ouverture et destruction de la zone pélucide qui permet la libération du blastocyte dans l’utérus et sa fixation à l’endomètre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Botanique) Ouverture qui se produit dans un organe clos le long de la suture d’union de ses parties distinctes.
    • C’est l’époque de la déhiscence, le fruit s’ouvre et les graines sautent. — (Duhamel)
    • (En particulier) Ouverture spontanée des anthères pour laisser sortir le pollen, ou du péricarpe pour laisser échapper les graines, les semences.
    • Déhiscence de l’anthère d’une étamine.
    • (Par extension) Dissémination des membres d’une communauté.
    • À la fin de ces études, il fallait affronter le brevet supérieur, dont les résultats prouvaient que la « promotion » était parvenue à maturité.Alors, par une sorte de déhiscence, la bonne graine était projetée aux quatre coins du département, pour y lutter contre l'ignorance, glorifier la République, et garder le chapeau sur la tête au passage des processions. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 27)
    • (Par extension) (Littéraire) Séparation.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • pertinence
    • Qualité de ce qui est pertinent.
    • En cas de doute sur la pertinence de l'exorcisme, mieux vaut alors faire appel aux chérifs détenteurs d'une baraka reconnue pour sa puissance thérapeutique. — (Inversion sociale et pouvoir thérapeutique au Maroc, dans Convocations thérapeutiques du sacré, Karthala, 2002, page 256)
    • Chacun de nous put acquérir pour une modique somme une K7 contant le reportage et vingt minutes de rush qu'il eut la gentillesse de rendre intelligentes, ce qui dut lui donner beaucoup de mal, car, honnêtement, nos déplacements rugbystiques n'ont jamais vraiment brillé ni par leur originalité, ni par la pertinence de nos pensées. — (Patrice Obert, Ovalie, une vie de rugby et d'amitié: Un très beau récit de vie, Publishroom, 2016)
    • L'origine onomatopéique d'un lexème est une question diachronique, sans pertinence en tant que telle pour la sémantique de la parole : ainsi, il n'est pas fondamental pour nous de trancher parmi les nombreux cas qui peuvent faire débats (quid de gong, flaque, grogner, grommeler, siffler, claquer, vrombir... ?) — (Rudolf Mahrer, Phonographie: La représentation écrite de l’oral en français, éd. Walter de Gruyter, 2017, page 166)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • anse
    • Partie saillante, souvent de forme annulaire, servant à saisir ou à porter certains récipients ou objets.
    • Les ollas d’époque califale sont des pièces globulaires à deux anses et fond convexe, présentant un décor incisé sur le haut de panse composé d’une ligne de stries parallèles et de vaguelettes (ollas 1, 2, 4, 5, 6). — (Philippe Sénac, Un « village » d’al-Andalus aux alentours de l’an Mil, 2020, page 72)
    • L’anse est soigneusement soudée et lissée. — (Fanette Laubenheimer, Institut des sciences et techniques de l’antiquité, Les amphores en Gaule - II: production et circulation, 1998)
    • Faire danser (sauter) l’anse du panier, majorer indûment, à son bénéfice, le prix des achats que l’on est amené à faire pour son employeur ou pour son ménage.
    • On comprendrait, au besoin, que nos adversaires aient marchandé, quoique ceci sente furieusement une cuisinière qui va au marché et qui se débat tant qu’elle peut pour mieux faire sauter l’anse du panier. — (Champfleury, Les Bourgeois de Molinchart, 1855)
    • (Par analogie) Forme ou objet recourbé.
    • L’occlusion intestinale est parfois due à l’étranglement d’une anse par son incarcération dans l’orifice d’une hernie.
    • L’anse d’un cadenas bloquait l’ouverture du portail.
    • La parade mondaine sur la digue est particulièrement brillante en ces « saisons » où le gratin étranger se mélange aux gens du monde, aux financiers et aux belles de l’entourage de Léopold II : Berthe et Gabrielle y participent aux heures à la mode dans leurs fragiles toilettes blanches aux écharpes et aux jupes agitées par la brise de mer, le grand chapeau de paille retenu par l’anse du bras levé. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 351)
    • (Mathématiques) Assemblage géométrique, ressemblant à une moitié d’ellipse, construit par juxtaposition d'un nombre impair d’arcs de cercles (souvent trois) de centres différents.
    • Il est plus facile de dessiner une anse de panier qu’une ellipse, car on peut utiliser un compas.
    • (Architecture) Voûte surbaissée réalisée suivant le dessin d’une anse de panier.
    • L’architecte a choisi une anse pour couronner la porte du château.
    • (Marine) Petite baie peu profonde.
    • L’embarquement et le débarquement s'opèrent à l'aide de barcasses d'un faible tirant d’eau, pouvant pénétrer dans une petite anse où les vagues viennent mourir au pied même des murs de la ville. — (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, page 21)
    • La colonie, déployant au vent ses voiles d’or, va aborder endormie dans quelque anse retirée du fleuve. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • L’anse où nous mouillons est évidemment un ancien cratère dans l’intérieur duquel la mer a fait irruption ; de tous côtés surgissent des cônes de cendres qui dénotent une récente activité volcanique. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, page 40)
    • Anse : Petite baie. — (Anse, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • sentence
    • Apophtegme, maxime, opinion exprimée d’une manière dogmatique.
    • « La mer est un espace de rigueur et de liberté », professait Victor Hugo. Si le poète parle d’or, sa sentence n'a jamais été aussi vraie qu'en ce début de XXIe siècle. — (Alexis Lacroix, La mer, nouvelle frontière du XXIe siècle ?, dans Marianne, n° 1015, du 16 septembre 2016)
    • L’intraduisible règne aussi régulièrement en maître lorsque Donald Trump enclenche sur son clavier de téléphone la touche commandant les majuscules. Et lorsqu’il ponctue ses sentences de points d’exclamations. — (Gilles Paris, A la Maison Blanche, « tout va bien, c’est le bordel », Le Monde. Mis en ligne le 1er août 2019)
    • Les proverbes de Salomon sont autant de sentences.
    • (Familier) Ne parler que par sentences, affecter de parler gravement et par lieux communs.
    • (Droit) Jugement rendu par des juges.
    • Que n’eussé-je donné pour entendre une voix fabuleuse porter sentence dans mon cœur : « Ce petit Sartre connaît son affaire ; s’il venait à disparaître, la France ne sait pas ce qu’elle perdrait ! » — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 80.)
    • Sentence arbitrale.
    • Sentence juridique.
    • Sentence par défaut.
    • Sentence criminelle.
    • Prononcer une sentence.
    • Obtenir une sentence.
    • Être condamné par sentence.
    • Confirmer une sentence.
    • Faire casser, faire annuler une sentence.
    • Infirmer une sentence.
    • Faire signifier une sentence.
    • Appeler d’une sentence.
    • Acquiescer à la sentence.
    • (Par extension) Peine, condamnation
    • Exécuter une sentence.
    • Mettre une sentence à exécution.
    • Lever une sentence.
    • Une sentence de mort.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • désobéissance
    • Action de désobéir.
    • Désobéissance à la loi.
    • Persister dans la désobéissance.
    • Acte de désobéissance.
    • Habitude de désobéir.
    • La désobéissance est le défaut principal de cet enfant.
    • Acte par lequel on désobéit.
    • C’est pour une seule désobéissance qu’il a été puni.
    • Les désobéissances de cet enfant lui attirent de fréquentes punitions.
    • Le péché est une désobéissance à la loi de Dieu. — (Manuel du catéchiste: méthodologie de l’enseignement de la religion dans les écoles primaires et les pensionnats, 1907)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • gourance
    • (Familier) Erreur.
    • Pour faire une gourance de cet ordre, il faut quand même y mettre du sien... ou mon parrain d’enquête me mène en bateau comme La Rousse. — (Jean-Louis Vigla, Les Poulets de Caen montrent les dents, 2015)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • impatience
    • Manque de patience, sentiment d’inquiétude ou d’irritation que l’on éprouve, soit dans la souffrance d’un mal, soit dans l’attente de quelque bien.
    • Pendant une conversation donner les signes d'impatience.
    • Et maintenant, parti dès l'aube par la belle route de Lambèse, il pressait son cheval, pris d'une impatience qui l'étonnait lui-même. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Ainsi pour mon malheur, toujours brûlant des ardeurs de l’impatience, je dois soupirer sans cesse après ma santé, la demander instamment, et ne rien omettre pour l’obtenir. — (Tertullien, De la Patience, traduction anonyme)
    • Maintenant, toutes les jeunes filles, romanesques ou non, peuvent imaginer dans quelle impatience vécut Modeste pendant quelques jours ! — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • (Au pluriel) (Familier) Sorte d’irritation nerveuse que cause l’impatience.
    • Cet homme parle avec une lenteur qui donne des impatiences à ceux qui l’écoutent.
    • (Au pluriel) (Médecine) Sorte de démangeaison.
    • Les impatiences, encore dénommées le syndrome des jambes sans repos, provoquent des manifestations désagréables dans les jambes qui peuvent être modérées ou très invalidantes. Celles-ci surviennent davantage le soir et au cours de la nuit. — (http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/impatiences-155)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • triboluminescence
    • (Physique) Luminescence provoquée par un frottement.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • jouissance
    • Satisfaction voluptueuse, éprouvée tantôt par les sens, tantôt par l’âme ou l’esprit.
    • Cette fête était donc une espèce d'adieu aux jouissances de Paris, à cette vie rapide, à ce tourbillon de pensées et de plaisirs que l'on calomnie assez souvent, mais auquel il est si doux de s'abandonner. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Qu’ai-je besoin de demander aux choses d’autres jouissances que celle de leur présence, c’est-à-dire leur beauté et leur parfum ? — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Se regarder à travers l'eau était pour elle une jouissance. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Depuis quelque temps, une idée singulière venait le hanter et quoique la sachant bien enfantine, bien irréalisable, il s'y abandonnait, y trouvant une jouissance étrange... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Arrière l'honnêteté ! fi de la probité ! vautrons-nous dans toutes les jouissances d'abord… — (Henri Louatron, À la messe noire ou le Luciférisme existe, Mamers (Sarthe) : à compte d'auteur, s.d. (vers 1918-1920), page 31)
    • Le délire déporte le tortionnaire : implacable pouvoir, ineffable jouissance de donner la mort. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (En particulier) Plaisir né de la relation sexuelle épanouie.
    • Jean Borie, en accord avec Sartre aussi bien qu'avec Foucault, souligne qu'un retournement s'était, à ce propos, opéré depuis le XVIIIe siècle; le désir et la jouissance, que l'on cesse d'exalter en les associant à la génération, se trouvent relégués au nouveau statut d'instinct génésique; dès lors, le coït conjugal se trouve plus étroitement associé à la notion de devoir. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
    • (Droit) Possession d’une chose dont on tire des profits, des avantages, etc.
    • La jouissance de leur droit naturel doit être fort bornée dans cet état de pure nature et d’indépendance, où nous ne supposons encore entr’eux aucun concours pour s’entr’aider mutuellement. — (François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
    • Et ils ont cherché à accaparer, chacun pour soi, la plus grande quantité de jouissances possible, sans s'occuper des intérêts d'autrui. — (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste,)
    • Enfin, en pays de droit écrit, au moins après la renaissance du droit de Justinien, la femme pouvait avoir des paraphernaux dont elle gardait la propriété, la jouissance et même l'administration, […]. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.189)
    • Sauf circonstances particulières, la jouissance de ce logement est attribuée au conjoint qui n'est pas l'auteur des violences. — (Article 220 du Code civil français)
    • L'héritier receleur est tenu de rendre tous les fruits et revenus produits par les biens recelés dont il a eu la jouissance depuis l'ouverture de la succession. — ((Article 778 du Code civil français))
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • valence
    • (Chimie) Nombre maximum de liaisons chimiques qu’un atome peut former avec un autre atome donné.
    • Edward Frankland (1825-1899) se demandait : Au lieu de parler de radicaux, de types, de capacités de saturation, ne peut-on tout résumer et tout simplifier en faisant de l’atomicité (ou valence) une propriété des atomes eux-mêmes ?
    • (Linguistique) Nombre d’actants qu’un terme (le plus souvent verbe) peut recevoir ou qu’il doit recevoir pour être saturé, c’est-à-dire fournir un syntagme grammaticalement correct.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • équivalence
    • (Didactique) Égalité de valeur.
    • Équivalence des forces.
    • L’équivalence des titres de deux candidats, des droits de deux adversaires.
    • (Logique) Relation entre deux propositions ou affirmations ayant même valeur de vérité.
    • (Mathématiques) Relation réflexive, symétrique et transitive.
    • L’égalité est une relation d’équivalence, une équivalence.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.