Mots qui riment avec "on"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "alimentation".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : on , ons , ont , onts , ond , onds , omb , ombs , noms et nom .

  • multiplication
    • Augmentation en nombre.
    • La multiplication des bureaucraties fait ressembler l’Europe capitaliste à sa sœur soviétisée. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 167)
    • Dès le principe donc, c’est la négation du cosmos avicennien. Les conséquences vont de soi : la multiplication des êtres célestes et de leurs hiérarchies n’a plus de raison d’être « nécessaire ». — (Henry Corbin, Avicenne et le récit visionnaire, Éditions Verdier, 1999, p. 136)
    • Le populationnisme de Petty culmine ainsi au milieu des années 1680 dans cet extravagant projet de « multiplication de l'espèce humaine ». — (Sabine Reungoat, William Petty: observateur des îles britanniques, 2004, p. 267)
    • (En particulier) Reproduction.
    • Dès lors, l’association à Limnanthemum s’appauvrit au profit d’Hélophytes pourvues d’organes de multiplication végétative […] et de certaines espèces amphibies […] dont la plasticité écologique s’accommode des conditions nouvelles. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 65)
    • (Arithmétique) Opération sur des nombres, ou plus généralement opération multiplicative sur des éléments tels que des nombres et des vecteurs, des matrices, etc.
    • Le résultat d’une multiplication s’appelle un produit. Par exemple, le produit de quatre par trois ou quatre fois trois est douze.
    • Symbole de la multiplication, le caractère × peut être omis quand son absence n’est pas source d’ambigüité. Par exemple,
    •  
    • 3
    • ×
    • 7
    •  
    • {displaystyle 3times 7 }
    • et
    •  
    • 2
    • 5
    • 3
    •  
    • {displaystyle 2,displaystyle {frac {5}{3}} }
    • représentent le triple de sept et le double de cinq tiers,
    •  
    • 12
    • 9
    •  
    • {displaystyle 12,{sqrt {9}} }
    • est douze fois la racine carrée de neuf.
    • Une multiplication dont la preuve par neuf n’est pas vérifiée a un résultat faux.
    • (Mécanique) Rapport du régime de deux engrenages dans une transmission de mouvement.
    • Sa bicyclette de course, qui développait au moins neuf mètres de multiplication, n’arrivait pas à le satisfaire, et longtemps il s’acharna à pédaler à une vitesse de trente kilomètres à l’heure sur des routes sans cesse plus poussiéreuses […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 6 de l’édition de 1921)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • accusons
    • Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe accuser.
    • Première personne du pluriel de l’impératif du verbe accuser.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aberration
    • Écart d’imagination ; erreur de jugement ; absurdité.
    • Le médecin attribua d’abord cet accès subit de violente émotion à une aberration d’esprit […] — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il avait conservé, de la très petite enfance, cette aberration douce, cette paisible sauvagerie qui garde l’enfant tout jeune contre la peur de la mort et du sang. À treize ans, il ne faisait pas beaucoup de différence entre un vivant et un mort. — (Sidonie-Gabrielle Colette, La Maison de Claudine, Hachette, 1922, réédition Livre de Poche, 1960, page 54)
    • Aimery crut avoir subi une aberration semblable quand il se réveilla de son mirage optimiste […] — (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, page 85)
    • La caserne est l’école de toutes les aberrations. Elle est également le terrain le plus propice à l’éclosion des révoltes. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 28)
    • Il y a un passage étonnant, dans Du côté de chez Swann. Le grand-père du narrateur fait une visite de condoléances au père de Charles Swann, qui vient de perdre sa femme. En sortant de la chambre mortuaire, ils font quelques pas dans le jardin et M. Swann dit quelque chose comme : « Ah ! quel bonheur de se promener ensemble par ce beau temps… On a beau dire, la vie a quand même du bon ! » Et il a à peine fini de prononcer ces phrases qu’il se rend compte de leur aberration, mais il se contente de prendre un air stupéfait et de secouer la tête… — (Philippe Delerm, La Bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, pages 93-94)
    • Il représentait une véritable aberration vestimentaire. — (Hervé Jubert, Le Tournoi des ombres, 2013)
    • « De toutes les aberrations sexuelles, la plus singulière est encore la chasteté » , disait Remy de Gourmont.Ses contemporains étaient de son avis. Dieu merci ! — (Laure Desroches, Sous l’édredon : le couple de 1870 à 1914, Genève : Éditions Crémille, 1994, préface)
    • Il sera prêt à tout donner à l’autre, à tout autre, sauf à donner à cet autre la parole, sa parole. Pathétique aberration : des narcisses prêts à tout donner et ne donnant rien. Ces paradoxes se retrouvent à tout bout de champ dans le social. — (Daniel Sibony, Don de soi ou partage de soi ?, Éditions Odile Jacob, 2000)
    • (Philosophie, Technique) Anomalie d’une fonction.
    • (Astronomie) Mouvement apparent observé dans les astres et qui résulte du mouvement de la lumière combiné avec celui de la Terre.
    • L’aberration des étoiles fixes.
    • (Optique) Dispersion qui s’opère entre les divers rayons lumineux émanés d’un même point, lorsqu’ils rencontrent des surfaces courbes qui les réfléchissent ou les réfractent, de sorte qu’ils ne peuvent plus ensuite être concentrés exactement en un même foyer.
    • Les opticiens se sont acharnés pendant plus de 60 ans à corriger ces multiples aberrations avec plus ou moins de bonheur ; mais c'est seulement vers 1890, époque où apparurent les premiers anastigmats, qu'ils purent présenter une solution satisfaisante. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 88)
    • (Médecine) Anomalie dans la disposition ou dans le fonctionnement des organes.
    • Le chromosome supplémentaire sur la vingt et unième paire chromosomique avait été découvert en France, deux ans plus tôt, par le professeur Lejeune, qui avait établi, pour la première fois au monde, le lien entre l’état de déficience mentale et l’aberration chromosomique, et lui avait donné le nom de « trisomie 21 » — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
    • (Botanique) Exception que présente un système.
    • Les fleurs dans les capitules sont remplacées par des pédoncules longs jusqu’à 5 cm, qui portent de petits capitules, pour la plupart virescents et stériles. Cette aberration, qui jusqu’à présent n’avait pas été observée en Belgique, est connue de la littérature. — (Bulletin de la Société royale de botanique de Belgique, 1975)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • admettront
    • Troisième personne du pluriel du futur de admettre.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • affalons
    • Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe affaler.
    • Première personne du pluriel de l’impératif du verbe affaler.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • acidifions
    • Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe acidifier.
    • Première personne du pluriel de l’impératif du verbe acidifier.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • appellation
    • Action d’appeler.
    • Appellation à haute voix, familière, injurieuse.
    • (Spécialement) Façon de dénommer quelqu’un ou quelque chose.
    • Ces nodules sphéroïdes ou cylindroïdes, si singulièrement affublés, en Champagne, comme en Picardie ou en Haute-Normandie, de l’appellation imprévue de pierres de tonnerre ou de pierres de foudre sont formés de cristaux prismatiques de bisulfure de fer irradiant de leur centre. — (Stanislas Meunier, « Recherches sur la craie blanche », dans le Compte rendu de l’Association française pour l'avancement des sciences, actes du congrès de Reims - 1907, partie 2, 1908, p. 378)
    • […], on les désignait généralement, le premier sous le nom de gros Zidore, le second sous celui de gros Léon, appellations qui leur seyaient d’autant mieux qu’ils avaient conquis, comme il convenait à leur âge et à leur position sociale, la pointe de bedon qui confère toute son importance au campagnard cossu. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • L’autre, sec, noueux, noiraud, correct à la façon d’un danseur salarié, répondait à l’appellation du « Mondain ». — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, page 345)
    • Action de nommer chaque lettre de l’alphabet.
    • (Droit) Appel d’un jugement. — Note : Il ne se dit guère que dans les formules des arrêts et des jugements.
    • La Cour a mis l’appellation à néant.
    • Le jugement sera exécuté nonobstant opposition ou appellation quelconque.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • adaptation
    • (Littérature) Action de transposer une œuvre de l’esprit d’un genre littéraire ou artistique dans un autre.
    • L’adaptation d’un roman au théâtre, l’adaptation d’un ouvrage dramatique à une scène étrangère.
    • L’adaptation du roman feuilleton au théâtre est semblable à une toile immense. — (Florent Montaclair, Adaptation du roman-feuilleton au théâtre, 1998)
    • Œuvre résultant de cette action de transposition.
    • On ne compte pas moins de neuf adaptations majeures des Misérables au cinéma, quatre au théâtre et deux au music-hall.
    • Totalement crédible en Marylin Monroe, elle pourrait même décrocher un Oscar pour sa performance dans cette adaptation du best-seller de Joyce Caroll Oates. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 28 septembre 2022, page 11)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • abjection
    • État d’abaissement qui attire le mépris de tous.
    • Vivre dans l’abjection.
    • Il s’est relevé de l’abjection, de l’état d’abjection où il était tombé.
    • Choses basses et méprisables.
    • Je tripote la merde et l’abjection à longueur d’année, et pourtant je bouffe des carottes râpées. Vous avez une explication à ça ? — (Jean Vautrin, Le Voyage immobile (de Kléber Bourguignault), dans le recueil Baby Boom, 1985, p. 135)
    • […] le Jardin de cactus. Différentes espèces, choisies pour leur morphologie répugnante, sont disposées le long d’allées pavées de pierre volcanique. Gras et piquants, les cactus symbolisent parfaitement l’abjection de la vie végétale – pour ne pas dire plus. — (Michel Houellebecq, Rudi, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 8)
    • Objet de rebut, dans cette phrase de la Bible.
    • L’opprobre des hommes et l’abjection du peuple.
    • (Au pluriel) Agissements vils et méprisables.
    • Et ce n'est pas leur bore et leurs vapeurs de soufreQui viendront nous blanchir de nos abjections. — (Charles Péguy, Ève, L'Artisan du Livre, 1914)
    • Les terroristes nous ont habitués à des abjections inimaginables. Il leur arrive de tuer la mère uniquement pour piéger le fils le jour de la levée du corps […]. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 111)
    • Le « donneur » était pour lui, le rebut de l’espèce humaine, la trahison, la pire des abjections. — (Exbrayat, Les Menteuses, Librairie des Champs-Élysées, 1970, chapitre IV)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • feront
    • Troisième personne du pluriel du futur de faire.
    • Je t’assure, Suzanne, ils feront très bien dans ta salle de séjour, ces fauteuils et ce canapé, bon il est un peu cra-cra, mais tu le recouvres d’un drap fleuri et te voilà vraiment chez toi ! — (Christine Cotaz-Bertholet, Lettres à Talitha, 1996)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • adjudication
    • (Droit de propriété) Acte par lequel on adjuge une chose.
    • Il attendait, impatient, derrière l’afficheur, qui, avec son gros pinceau, barbouillait le dos de l’affiche. À peine fut-elle en place, que la curiosité de Julien y vit l’annonce fort détaillée de la location aux enchères publiques de cette grande et vieille maison, dont le nom revenait si souvent dans les conversations de M. de Rênal avec sa femme. L’adjudication du bail était annoncée pour le lendemain à deux heures, en la salle de la commune, à l’extinction du troisième feu. Julien fut fort désappointé ; il trouvait bien le délai un peu court : comment tous les concurrents auraient-ils le temps d’être avertis ? — (Stendhal, Le rouge et le noir)
    • Mais des deux côtés, ceux qui y gagnaient, c’étaient les entrepreneurs qui avaient en adjudication les travaux des fortifications militaires. — (Mario Rigoni Stern, Histoire de Tönle, 1978 ; traduit de l’italien par Claude Ambroise et Sabina Zanon Dal Bo, 1988, page 45)
    • Adjudication publique.
    • Jugement adjudication.
    • Un bail par adjudication.
    • Vente et adjudication sur soumissions cachetées.
    • L’adjudication de cette fourniture fut faite publiquement.
    • (Finance) Procédure d’émission de titres en procédant à une mise aux enchères.
    • Dans le détail, deux lignes de bons du Trésor à taux fixe et intérêts annuels ont été émises à échéance 2 et 5 ans avec des taux qui s’inscrivent respectivement à 0,74 % contre 0,85 % et à 1,72 % contre 1,83 %, lors de la dernière adjudication comparable le 19 avril. — (Dette : l’Etat français continue à emprunter moins cher, Le Monde, 16 Mai 2012)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aboierons
    • Première personne du pluriel du futur du verbe aboyer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aberrons
    • Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe aberrer.
    • Première personne du pluriel de l’impératif du verbe aberrer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • ablution
    • (Religion) Action de laver.
    • Après la communion le prêtre présente le calice au servant, qui y verse un peu de vin pour l’ablution du calice. — (R. Décrouille, Méditations sur l'Ordinaire de la Messe d'après la Liturgie du Sacrifice, Duvivier, 1919, page 34)
    • (Catholicisme) Vin que le prêtre prend après la communion, ainsi que le vin et l’eau qu’on verse sur ses doigts et dans le calice après qu’il a communié.
    • Quand le prêtre prend l’ablution.
    • Pratique commandée par quelques religions, et qui consiste à se laver diverses parties du corps à des heures déterminées.
    • Quelques éléphants, des zébus à grande bosse, venaient se baigner dans les eaux du fleuve sacré, et aussi, malgré la saison avancée et la température déjà froide, des bandes d'indous des deux sexes, qui accomplissaient pieusement leurs saintes ablutions. — (Jules Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours)
    • Dans la Tartarie , après les dispositions purificatrices , les ablutions , vient l'onction avec la substance même de l'offrande la plus pure , les nouveaux époux accomplissent un pèlerinage expiatoire. — (Jean-Ennemon Dufieux, Nature et virginité: Considération physiologiques sur le célibat religieux, Paris : Julien, Lanier & Cie, 1854, page 247)
    • Jusqu'à ce jour, je n'aurais pas cru que musulmans et Indous consentiraient à faire leurs ablutions religieuses dans le même lieu. Dans le sud de l'Inde, un musulman qui se baignerait dans l'étang sacré d'une pagode, se ferait assommer sur place. — (Louis Jacolliot, Voyage au pays des fakirs charmeurs (1881).)
    • (Par extension) Action de se laver, indépendamment de toute pratique religieuse.
    • Plusieurs filles et femmes entièrement nues se baignaient dans la rivière […]. Après avoir fini leurs ablutions elles retournèrent au village avec des pagnes à la ceinture et des calebasses sur la tête. — (René Caillié, « Voyage à Temboctou et à Jenné », Revue des deux mondes, 1830, tome 1)
    • Quand nous eûmes pris la délicieuse boisson , l'hôtesse nous apporta de l'eau dans un bassin en fer, pour nos ablutions, et nous fit comprendre qu'elle allait bientôt nous servir à déjeuner. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 95)
    • Pendant qu’elle retirait de l’intime de son ventre le sceau de sa stérilité et procédait à une brève ablution, la glace refléta, sans qu’elle s’y intéressât, de belles jambes, de belles épaules, un visage exquis, mais qui paraissait anonyme à force d’être blême, et stupide à cause d’une froideur empruntée. — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet (1931), Gallimard, 1972)
    • Ce fut une autre chanson quand, le lendemain à la pique du jour, dans la cours de Deux-Anges, je puisai de l'eau au puits pour faire mes ablutions — habitude ou bizarrerie, que je tiens de mon père qui [...] tenait que l'eau et le corps de l'homme ont une affinité naturelle, la première aidant le second à se tenir en santé. — (Robert Merle, En nos vertes années, I., 1979)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aération
    • Action d’aérer ou résultat de cette action.
    • La vie biologique du sol favorise une bonne aération et de bonnes capacités de ressuyage. — (Sylvie Vanpeene-Bruhier, Christian Piedallu, Isabelle Delory, Réaménagement forestier des carrières de granulats, 2003)
    • L'aération de l'eau peut être maintenue au moyen de bulleurs. Il est conseillé de placer les bulleurs à des endroits où ils n'entraînent pas de stress excessif chez les têtards. — (Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques : Essais de métamorphose des amphibiens, OCDE, fascicule 231, 2009, p. 15)
    • Le creusement d'un escalier en descente était une opération difficile et pénible, le mineur devant creuser plus bas que ses pieds au marteau et à la cisette, sous le faible éclairage des lampes à huile et avec une aération défectueuse. — (Bulletin de géologie de Lausanne, n° 249-268, Université de Lausanne (Institut de Géologie), 1980, p. 352)
    • (Sens figuré) Trou, déchirure.
    • Il a fait une grande aération dans son pantalon.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • motivation
    • Désir ou volonté spontanés.
    • La motivation qui pousse à se tuer et donc à tuer ses propres divinités est plus grave, karmiquement, que la motivation qui conduit à tuer une autre personne ([…]) — (Louis-Vincent Thomas, Mélanges thanatiques: deux essais pour une anthropologie de la transversalité, L'Harmattan, 1993, p. 193)
    • Le diagnostic différentiel de l’apathie et de la dépression reste un véritable défi lancé au clinicien, certains symptômes étant communs, le manque de motivation en particulier. Les bases neuro-biologiques de la motivation impliquent le système dopaminergique avec ses projections sur le cortex, le noyau accumbens et l’amygdale, et la maladie de Parkinson reste bien sûr un modèle pour étudier l’apathie. — (Psychopathologie et neurosciences: Questions actuelles de neurosciences cognitives et affectives, sous la direction de Salvatore Campanella et ‎Emmanuel Streel, De Boeck Supérieur, 2008, p. 247)
    • La motivation, ça se commande pas; ça s'entretient. Comme la forme. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 344)
    • Justification fournissant un motif.
    • Cette décision nécessite une motivation.
    • (Linguistique) Relation, lien entre un signe et la réalité qu'il désigne, entre le signifiant et le signifié.
    • Dans la dérivation, il y a toujours motivation (…). Enfin, l'attraction paronymique (par exemple, forcené, anciennement fors sené « hors de sens », rattaché à force) est fondée sur une fausse motivation. — (Ling.1972)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • admonition
    • (Soutenu) Action d’admonester, avertissement.
    • Après plusieurs admonitions.
    • De temps à autre, la petite main s’allonge, cueille maladroitement, ou plutôt arrache, une tige ou une touffe. L’oncle un peu solennel proteste : « Songe à la plante mutilée, à ses racines laborieuses, à la sève qui découle de sa blessure… » […] Se souviendra-t-elle de l’admonition au bal, quand elle portera dans les cheveux ou au corsage ce que Victor Hugo appelle un bouquet d’agonies ? — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 282)
    • Selon l’admonition, le frère ne fait pas sien le bon travail qu’il accomplit. — (David Flood, Frère François et le mouvement franciscain, 1983)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • suivront
    • Troisième personne du pluriel du futur de suivre.
    • Quelques vaccinodromes soigneusement sélectionnés et pris d’assaut pendant les quelques jours qui suivront la médiatisation de ces images inquiétantes seront montrés en boucle à la télévision. — (Dominique Dupagne, La revanche du rameur, Éditions Michel Lafon, 2012, chapitre 2)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • admiration
    • Sentiment fort éprouvé à l'égard d'une personne ou d'une manifestation humaine ou animale que l'on considère comme dotée de qualités exceptionnelles.
    • — Je déteste l’admiration ; c’est le principe de trop de mauvaises actions. On la donne à trop bon marché à présent, et à tout le monde ; nous devons bien nous garder d’admirer légèrement. — (Alfred de Vigny, Servitude et grandeur militaires, 1835)
    • Le phénomène de la croyance ou de l’admiration, qui n’est qu’une croyance éphémère, s’établit difficilement en concubinage avec l’idole. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Une longue période d’admiration pour l’art médiéval et de mépris pour les temps voltairiens sembla menacer de ruine l’idéologie nouvelle ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • En longeant l'atoll, j'étais rempli d’admiration et d'étonnement pour l'extraordinaire travail des madrépores. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • À la manière dont Charlotte en parle, l'admiration semble être un sous-produit de l'incompréhension, comme si elle disait : « J'admire la patience de ces moines qui prient toute la journée », comme si elle disait : « En tout cas, moi, je ne ferais pas ce que tu fais », comme si elle disait : « Et donne-moi d'autres exemples des incongruités qui régissent les rapports entre humains dans ta lointaine tribu primitive. » — (Thomas O. St-Pierre, Charlotte ne sourit pas, Leméac, 2016, p. 109)
    • Action de regarder en trouvant exceptionnellement beau ou digne d'éloges.
    • Vous n'êtes pas une femme, vous êtes la femme ! Et, comme suprême parangon de grâces et de beauté, vous vous devez à l’admiration de tous. — (Émile Colombey, Ninon de Lenclos et sa cour, Paris : Adolphe Delahays, 1858, page 117)
    • Le neveu du cheikh Gaafar, qui, tout jeune homme avait lorgné avec une admiration jalouse l'épouse de son oncle, s'enhardit jusqu'à demander sa main. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • L’objet même qu’on admire.
    • Il y a des chimistes à la Erlich qui confondent dans la même admiration les mortiers colossaux et le salvarsan, le 420 et le 606. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, page 485)
    • On tient à ses vieilles admirations.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • expression
    • Communication des idées ou des sentiments.
    • Le fait de s’exprimer par le langage.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • La libre expression des idées est un droit fondamental.
    • Ce qui est dit ou peut être dit par le langage.
    • L’expression des sentiments du narrateur dans la recherche.
    • C’est au-delà de toute expression.
    • Veuillez agréer l’expression de mes sentiments distingués.
    • Manière de dire.
    • Mazeppa, qui n’a plus la force de se tordre dans ses nœuds, gît, inerte, bleuâtre et glacé, ne sachant pas que, selon la magnifique expression du poète, il va se relever roi. — (Théophile Gautier, Théodore Chassériau vu par Gautier, La Presse, 27 mars 1844)
    • Personne de vraiment grand, sentait-on, n’aurait eu une expression si virulente et si agressive. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 34 de l’édition de 1921)
    • Le ton péremptoire et l’expression allusive me glacèrent. J’eus le pressentiment d’une discussion immédiate et violente. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 142)
    • Tour de langage ; locution.
    • La nuit a été agitée […]. Suivant une expression empruntée au vocabulaire de la marine moderne — les sous-marins — les affligés du mal de mer « ont fait surface ». — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La population de Saint-David […] parlait un curieux patois anglais plein d’expressions maritimes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La Belle Époque ! Il est de tradition aujourd’hui de placer entre guillemets cette expression forgée après le premier conflit mondial, dans une France fière de sa victoire. — (Serge Berstein et Pierre Milza, Histoire de la France au XXe siècle : 1900-1930, Éditions Complexe, 1999, page 99)
    • J’ai ainsi entendu un collègue, universitaire et marseillais, s’exclamer : « La patronne du restau, elle te gonfle, elle te met la tête comme un compteur à gaz. » Certains de ces termes ou de ces expressions sont connus, sinon utilisés, dans la France entière. — (Le Français dans le monde, 1997, n° 286-293, page 22)
    • Pour Lana, l’expression « activités de plein air » pouvait désigner, entre autres, un pique-nique dans un endroit ombreux, une séance de transat sur la plage, une matinée de jardinage, voire un week-end de ski – à condition qu'il comporte au moins une soirée d’après-ski. — (Nora Roberts, Un dangereux secret, traduit de l’anglais par Michel Ganstel, Éditions J’ai lu, 2014, chapitre 22)
    • À la vue du plaid fleuri qui recouvre sa couche, et qu'elle a assorti aux rideaux et à sa robe de chambre, je réalise soudain le sens de l’expression « border l'insomniaque », de même que l'importance du Viagra dans une vie de couple. — (Julie Wagen, Les aventures de Biquette, Éditions Publibook, 2017, page 133)
    • (Dans les arts) La manière, le style utilisés par l’artiste.
    • Chose remarquable ! jusqu’à la fin du XVIe siècle, l’individualité humaine n’a pas eu son expression dans la musique. La monodie grecque était chorale. La monodie liturgique était, […], tout à fait impersonnelle d’expression. — (Pierre Lasserre, Philosophie de Goût musical, Les Cahiers verts n° 11, Grasset, 1922, page 50)
    • Manière de présenter ses idées ou ses sentiments par l’attitude du corps, la mimique du visage.
    • Une profonde cicatrice, creusée sur son front, donnait une nouvelle férocité à son aspect et une expression sinistre à l’un de ses yeux. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les Liméniennes ont toutes de belles couleurs, […], des yeux noirs d’une expression indéfinissable d’esprit, de fierté et de langueur ; c’est dans cette expression qu’est tout le charme de leur personne. — (Flora Tristan, Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Le Pacha ne put retenir son sourire devant ces farces enfantines. Il reprit son expression la plus sévère pour admonester les deux femmes. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Une expression d’étonnement, d’ennui en même temps que de rancune lui crispait le visage. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Elle se passa les doigts sur les paupières, les yeux reprirent une expression humaine comme si elle revenait d’une pâmoison. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Aptitude à exprimer par divers moyens ses idées ou ses sentiments.
    • Sa figure intelligente, dont les traits et le teint trahissaient une assez forte proportion de sang soudanais, […], prenait par moments une expression de grande affabilité. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 67)
    • Le cours de cette année a poursuivi l'étude des moyens d’expression de l'espace dans l’art paléolithique et, par confrontation, dans différents arts rupestres postérieurs. — (André Leroi-Gourhan, L'art pariétal: langage de la préhistoire, Éditions Jérôme Millon, 1992, page 245)
    • Manifestation ; manière dont quelqu’un ou quelque chose se manifeste.
    • De toute façon, l’État d’Europe occidentale, en tant qu’expression de la réalité politique et source impersonnelle du droit public, est une institution relativement récente. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 61)
    • L’Affaire Dreyfus constitue l’expression majeure de l’antisémitisme français à la fin du XIXe siècle.
    • Extraction par pression du suc, du jus d’une herbe, d’un fruit, etc.
    • On obtient de l’huile par expression des olives.
    • (Mathématiques) Forme par laquelle on représente une valeur, un système.
    • D’une manière générale, la différentiation d’une expression de ce genre réclame plus de connaissances en calcul différentiel que celles acquises jusqu’ici. — (Silvanus P. Thomson, Le Calcul intégral et différentiel, traduction d’André Éric Gérard, Dunod, 1947, page 30)
    • (Génétique) Traduction d’un gène en protéines.
    • L’expression anormale du code génétique est source de certaines maladies.
    • (Philosophie) Action de représenter ou de traduire par des données diverses, de manière analogique, une réalité d’un autre ordre, éloignée ou cachée.
    • Une courbe est l’expression d’une formule algébrique.
    • Un schéma, ou un plan sont l’expression de la réalité qu’ils figurent.
    • (Esthétique) Manière dont l’artiste ou l’écrivain manifeste dans son œuvre certains contenus psychologiques.
    • Ce tableau est l’expression même du dégoût de son auteur envers le racisme.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • déduction
    • Action de soustraire une somme d'une autre.
    • Il fait une déduction de la somme principal.
    • La succession, déduction faite des dettes et legs, monte à cent mille francs.
    • Rappelons la règle relative aux déductions : un contribuable peut soustraire de ses revenus les dépenses qui ont servi à générer ces entrées d’argent. J’insiste sur le « peut », il n’y a aucune obligation de le faire. — (Daniel Germain, La gestion de la PCU, broche à foin jusqu’à la fin, Le journal du Québec, 23 décembre 2020)
    • (Didactique) Action de déduire, de tirer une conséquence, d'inférer une chose d'une autre.
    • Les déductions de la science actuelle nous font connaître les véritables principes de l’amélioration, il ne faut que les poser et les écrire. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Vos raisons ne sont pas des raisons, vos déductions ne sont que des hypothèses. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 969)
    • (Logique) Procédé par lequel on va de la cause aux effets, du principe aux conséquences, du général au particulier.
    • Le syllogisme est la principale forme de déduction.
    • La déduction est opposée à l’induction.
    • (Antiquité romaine) Déduction de colonie (deducere coloniam) : installation d'une colonie de citoyens romains sur des terres confisquées aux vaincus.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • aimons
    • Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe aimer.
    • Il semble qu’une autre vie commence et qu’elle se cantonne, là, dans notre tache d’ombre, avec un petit coq arrogant au milieu de ses poules, deux pigeons sur une selle d’Agadès aux appliques de cuir vert et rouge, avec le Corse Scarbonchi — déjà très targuisé, et nous l’aimons comme ça! — El-Ranaffi, astucieux goumier et notre hôte Kinan qui nous observe avec discrétion par-dessus son litham. — (Jean Gabus, Initiation au désert, 1993, page 51)
    • Première personne du pluriel de l’impératif du verbe aimer.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • font
    • (Poétique) (Vieilli) ou (Occitanie) Source, fontaine.
    • J’allais m’asseoir près de la pompe et de son auge, souvent ornée, comme un font gothique, d’une salamandre, qui sculptait sur la pierre fruste le relief mobile de son corps allégorique et fuselé, […] — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio no 1924, 1987, page 71)
    • (Au pluriel) Fonts baptismaux.
    • Tenir un enfant sur les fonts, en être le parrain ou la marraine.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • actualisons
    • Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe actualiser.
    • Première personne du pluriel de l’impératif du verbe actualiser.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • adonisassions
    • Première personne du pluriel de l’imparfait du subjonctif du verbe adoniser.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.