Mots qui riment avec "ève"

Cette page a pour but de vous proposer une liste de rimes avec le mot "ève".
Ces rimes vous permettront, je l'espère, de trouver de l'inspiration pour l'écriture de vos vers et textes poétiques.

Cette liste comprend des mots se terminant par : ève , èves , aive , aives , ev , êve et êves .

  • griève
    • (Rare) (Vieilli) Féminin singulier de grief.
    • On distingue plusieurs sortes de craintes, l’une qu'on appelle griéve, l’autre qu’on appelle légère. — (Francois Babin, Conférences ecclésiastiques du diocèse d’Angers, 1755, page 22)
    • Laissant tomber le livre où je cherchais quelque renseignement de griève urgence, et où j’ai rencontré les mots de Bayadère, Colibri, Sandal, Lotus, – autant d’hippogriffes qui m’emportent dans un monde d’odeurs, de femmes, d’oiseaux et de fleurs !… – alors mes yeux s’attachent sur une des chimères capricieuses de ces vases mexicains, laquelle représente un lapin assis sur un fauteuil, endoctrinant un serpent armé de moustaches et d’éperons, symbole de mille sottises littéraires ou politiques. — (Honoré de Balzac, Voyage de Paris à Java, 1832, réédition Gallimard, collection Folio, page 15)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • chev
  • sève
    • (Botanique) Liquide nutritif formé des sucs que les racines puisent dans le sol et répandent dans toutes les parties d’un végétal.
    • L'exploitation ne devrait avoir lieu que quand la sève est stationnaire, c'est-à-dire depuis la première quinzaine d'octobre jusqu'au 1er janvier. Les bois coupés dans cette période sont d'une plus longue durée lorsqu'ils sont mis en œuvre ; […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 162)
    • De temps à autre, sortant de la pierre nue, un cade gothique ou un pin, dont le tronc, épais et noueux, contrastait avec la petite taille de l'arbre, qui n'était guère plus grand que moi : on voyait que cet affamé soutenait depuis des années une lutte farouche contre la dure pierre, et qu'une seule goutte de sève devait lui coûter des jours de patience. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 311)
    • La lune était toute nouvelle, et, du Nord, le vent apportait l'odeur des précoces jonchées de feuilles à bout de sève, de souches cariées. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Sève ascendante, descendante.
    • La sève du printemps.
    • La première sève d’un arbre.
    • Quand la sève monte.
    • La sève circule dans les plantes comme le sang dans les animaux.
    • (Par extension) Certaine force qui est dans le vin et qui le rend plus agréable.
    • Ce vin est trop vieux, il n’a plus de sève.
    • Ce vin a une bonne sève, une sève agréable, beaucoup de sève.
    • (Sens figuré) Force vitale.
    • La sève de la jeunesse.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • lève
    • Espèce de cuiller de bois à long manche, dont on se sert au jeu de mail pour lever la boule.
    • (Technique) Dans un moulin à poudre (explosif), pièce de bois destinée à soulever le pilon.
    • Faire une lève : Lever la corde de traction d'un bateau halé sur un cours d'eau, pour permettre à un autre navire de passer dessous.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • drève
    • (Belgique) Allée carrossable bordée d’arbres.
    • Le lendemain, Petit-Pierre aperçut dans la drève un abbé monté sur sa mule. — (Charles Deulin, Manneken-Pis)
    • Il marchait aux côtés de son maître dans la drève, conduisant au château de la Héronnière, et voici qu'il avaient atteint la pelouse. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Eaux Infernales, 1934)
    • (Nord de la France) Route en ligne droite traversant une forêt.
    • La drève des Boules d’Hérin (plus connue sous le nom de trouée d’Arenberg).
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • glaive
    • (Armement) Épée tranchante et courte que les Romains utilisaient.
    • Il lui plongea son glaive dans le sein.
    • Tirer le glaive.
    • (Sens figuré) Symbole du combat contre ce qui nuit à la société.
    • […] je feins de m'intéresser à une sorte de chromo hideux qui représente une Thémis de contrebande, le glaive à la main. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 238)
    • (Biblique) Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive [Matthieu 10:34].
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • lev
    • (Linguistique) Code ISO 639-3 du pantar de l’Ouest.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • fève
    • (Botanique) Légumineuse cultivée pour sa graine.
    • Son sol est formé d’une couche presque ininterrompue d’une terre végétale noire et grasse qui, au printemps, se couvre de blé, d’orge, de maïs, de fèves, de pois chiches. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 36)
    • (Par métonymie) (Botanique) Graine de cette plante. Note d’usage : Ce terme est généralement utilisé au pluriel.
    • On trouve parmi les aliments les plus anciens, les fèves et toutes les légumineuses cultivées dans les champs depuis l’Antiquité en Europe : dolique, pois sec, lentille, pois chiche […]. — (Marianne Loison, Légumes anciens, saveurs nouvelles, France Agricole Éditions, 2006, page 127)
    • (Par analogie) Semences ou fruits qui n’appartiennent point à des plantes légumineuses telles que les grains de café ; et certaines choses qui n’ont de rapport avec la fève que par la forme, comme les nymphes de vers à soie.
    • Lorsque l’on ouvre une cabosse, les fèves qui s’y trouvent sont blanches et n’ont pas du tout le goût de chocolat. Ce sont les étapes de fermentation puis de torréfaction, comme pour le café, qui lui donneront ses arômes et sa couleur. — (Stéphanie Maccioni, Valeur calorique et intérêt nutritionnel du chocolat, France 3 le 3 avril 2017)
    • Dans plusieurs parcs de la Côte d’Ivoire, les fèves y sont achetées par des pisteurs qui les revendent à des coopératives. — (En Côte d'Ivoire, les grands noms du chocolat soupçonnés de se fournir avec du cacao illégal, France Info, 13 semptembre 2017)
    • Figurine ou graine permettant de désigner le roi lors de la galette des rois.
    • Dimanche 5 janvier 1941 – À 8 heures, première galette : j’ai eu la fève. À 10 heures, deuxième galette et j’ai encore eu la fève. On me regardait de travers. Et voilà à quoi s’use ma chance ! — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 125-126)
    • Si la tradition de galette trouve sa source dans la religion, celle de la fève relève du païen et remonte aux Romains. — (Anne Pouget, Le Grand Livre des “pourquoi”, 2013)
    • Ce n’est vraiment pas juste ! Une fois de plus, il n’a pas eu la fève ! — (Rémi Hamoir, ‎Marie-Anne Boucher, La véritable histoire de la galette des rois, 2016)
    • (Missouri) Haricot.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • rêve
    • Expérience illusoire, souvent absurde, agréable ou désagréable, vécue à la faveur d'une activité cérébrale pendant le sommeil.
    • Ils sont absurdes, drôles, érotiques, récurrents, prémonitoires, réconfortants, gênants; on s'en rappelle surtout par bribes… Ce sont…? Ce sont nos rêves! — (Jean-Guilhem Xerri, La vie profonde, éditions du Cerf, Paris, 2021, page 53)
    • Il y eut encore entre ce moment de somnolence et le sommeil réel un intervalle pareil à celui du crépuscule, qui sépare le jour de la nuit, intervalle bizarre et indescriptible pendant lequel la réalité se confond avec le rêve, de manière qu’il n’y a ni rêve ni réalité; […]. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • — Ce que nous voyons la nuit, ce sont les restes malheureux de ce que nous avons négligé dans la veille. Le rêve est souvent la revanche des choses qu’on méprise ou le reproche des êtres abandonnés. De là son imprévu et parfois sa tristesse. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 153)
    • Il ne devinait pas encore combien l’âme de la jeune fille, déjà, lui appartenait. Il habitait chaque seconde de ses heures, chaque rêve de ses nuits. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Pour la fausse oronge, elle est toxique; elle tue les mouches, dit-on; pourtant dans les pays du nord, les gens en usent pour donner de beaux rêves. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (En particulier) Chose plaisante par opposition à cauchemar (pendant le sommeil ou non).
    • Il a fait un beau rêve, se dit d’un homme qui a joui d’un bonheur fort court ou qui n’a eu qu’une espérance trompeuse et de peu de durée. Il se dit aussi d’un homme à qui survient un succès, un bonheur que rien ne lui faisait espérer.
    • C'est une maison de rêve.
    • (Par extension) (Sens figuré) Projet sans fondement, chimère, utopie.
    • — Comment ! Un sous-lieutenant de lanciers secrétaire général ! Mais c’est un rêve ! Cela ne s’est jamais vu ! — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • Il sentait couler dans ses veines toute la sanie des rêves impuissants, des appétences infécondes, et sur son échine s’appesantissait le fardeau de la résignation et de la timidité. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • Que la réalité ne corresponde pas au rêve, seuls les naïfs s’en étonneront. D’abord, il y eut autant de rêves que de rêveurs. […]. Enfin, et surtout, si les hommes pouvaient réaliser leurs utopies, cela se saurait. — (Élie Barnavi, L’Europe comme utopie, dans Marianne du 13 août 2011, page 81)
    • (Sens figuré) Désir, espérance.
    • Il voit Paris, non comme un gouffre où l’on sombre et qui vous dévore, mais comme un rêve flamboyant, où l’or se gagne, s’enlève à larges pelletées, où le plaisir est sans fin. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Les femmes regardaient cet homme, qui était leur rêve commun. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • kondratiev
  • antigrève
  • baives
  • sacolève
    • Navire du Levant à l'arrière relevé, et possédant trois mats à pible.
    • Nicolas Starkos reparut sur le pont de la sacolève. Son premier regard se porta vers l’est. La terre du Magne n’était plus visible. — (Jules Verne, L’Archipel en feu, 1884)
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • trêve
    • Suspension de l’usage des armes, cessation de tout acte d’hostilité pour un certain temps, par convention faite entre deux États, entre deux partis qui sont en guerre.
    • Le Roi a une entrevue à Nice avec le Pape Paul III, qui ménage une trêve de dix ans entre les Puissances belligérantes. — (Jacques Auguste de Thou, Abrégé de l’histoire universelle, commenté par Rémond de Sainte-Albine, 1759, vol. 10, page 440)
    • J’ai peu de choses importantes à vous apprendre, […], si ce n’est la nouvelle déjà confirmée d’une trêve entre les croisés et Saladin. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Cette trêve boiteuse fut définitivement rompue par l’assassinat (car il n’y a pas d’autre mot pour un tel acte) du Wetterhorn, au-dessus de Union Square […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 237 de l’édition de 1921)
    • Toute suspension d’hostilités entre adversaires.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    • (Sens figuré) Relâche.
    • Soyez les apôtres de ma Cause, cause sacrée, qui est celle de la défaite noble et fière, défaite temporaire... Faites le plus possible de prosélytes ; travaillez-y sans trêve ni relâche... — (Henri Louatron, À la messe noire ou le Luciférisme existe, Mamers (Sarthe) : à compte d'auteur, s.d. (vers 1918-1920), page 41)
    • un bombardement sans cesse ni trêve — (Alphonse Allais, Pauvre garçon ! in Deux et deux font cinq, 1895)
    • Catherine remarqua que les regards d’Isabelle allaient sans trêve de l’une à l’autre porte, comme anxieux. — (Jane Austen, Catherine Morland, chapitre XVIII, 1818)
    • Nos gouvernements ne résistent pas à la tentation de l’infantilisation qui devient exaspérante. Nous aurons droit à une trêve de Noël supervisée par des experts de la Santé publique. Ottawa nous dit même à quel volume mettre la musique. — (Mathieu Bock-Côté, Le désespoir des danseurs, Le journal de Québec, 26 novembre 2020)
    • (Familier) (Par ellipse) Cesser quelque chose ; cesser de parler de quelque chose.
    • Trêve de balivernes. — (André Malraux, La Condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 257)
    • Trêve du passé, revenons à notre saison estivale. — (Abdourahman Waberi, « En Sicile, l’été, je rencontre des migrants qui me ressemblent trait pour trait », Le Monde. Mis en ligne le 18 août 2019)
    • – Bon, trêve de bavardages. On passe à l’action. Après tout, ce bled n’est qu’un nid infesté d’ennemis, ni plus ni moins. — (Philippe Morvan, Ours, Calmann-Lévy, 2018)
    • Trêve de cérémonie.
    • trêve de compliments.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • parascève
    • (Religion) Nom donné par les Juifs au vendredi, veille du sabbat, parce qu'ils commençaient alors les préparatifs de la fête du lendemain.
    • Tous les évangélistes remarquent qu'on se hâta de descendre Jésus de la croix, de le mettre dans le tombeau le plus voisin, parce que c'était la parascève au soir, et que le sabbat allait commencer aussitôt après le coucher du soleil ; ou le lever des étoiles.
    • (Catholicisme, Religion) Vendredi saint, en particulier chez les chrétiens orthodoxes.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • achève
    • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe achever.
    • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe achever.
    • Par la béance aggravée d’un moral sur-traumatisé ce qui restait des vertus de l’idée nationale arabe achève de s’anéantir. — (revue France-Pays arabes, n° 297 à 310, 2004, page 18)
    • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe achever.
    • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe achever.
    • Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe achever.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?
  • laives
  • genève
  • balaives
  • flaive
  • brève
    • (Linguistique) Syllabes, voyelles qu’on prononce rapidement.
    • En grec ancien et en latin, les brèves et les longues sont distinctes.
    • L’ïambe est composé d’une brève et d’une longue.
    • (Par extension) (Grammaire) (Masculin ou féminin, l’usage hésite) Signe diacritique des alphabets latin et cyrillique qui marque cette prononciation rapide : ◌̆, ou avec chasse : ˘.
    • L’espéranto possède une lettre ŭ, qui est un u surmonté d’une brève.
    • Un moteur de rendu OpenType placera le brève correctement au-dessus du O en utilisant les points de fixation. — (Patrick Andries, Unicode 5.0 en pratique : codage des caractères et internationalisation des logiciels et des documents, Paris : Dunod, 2008, page 378)
    • (Ornithologie) Nom donné à plusieurs espèces de passereaux des forêts tropicales de l’Ancien Monde, à queue très courte, formant la famille des pittidés.
    • Les oiseaux que Gueneau de Montbeillard a désignés par le nom de brèves, avaient été fort mal placés par Linnæus et par Latham dans le genre corvus, et quoiqu’ils eussent le bec et les pieds plus longs que les merles, ils présentaient plus de points de contact avec ces derniers [...]. — (Frédéric Cuvier, Dictionnaire des sciences naturelles, F. G. Levrault, Strasbourg, 1817)
    • Les Brèves sont en général sédentaires mais quelques espèces sont largement erratiques et une, la Brève migratrice, Pitta nympha Temminck et Schlegel (fig. 1), taille 16,5 cm environ, est franchement migratrice. — (L. Delapchier, Les oiseaux du monde, volume 1, N. Boubee, 1959)
    • (Journalisme) Information par définition courte.
    • Les brèves d’un journal.
    • Il cherche une info relative au braquage du Zoney's. Il la trouve à la rubrique Près de Chez Vous. Un simple entrefilet, parmi d'autres brèves. — (Stephen King, Billy Summers, Albin Michel, 2022)
    • (Musique ancienne) Figure de note dont la valeur est égale à la moitié d’une longue ou deux semi-brèves. Équivalent à la carrée moderne.
    • (Numismatique) (Vieilli) (Désuet) Produit d’une seule fonte.
    image/svg+xml wiktionary.org
    ?

Cette liste se basant uniquement sur la terminaison des mots, elle n'est très probablement pas sans erreur mais je m'efforce de la maintenir la plus juste possible. Si vous le souhaitez, vous pouvez me signaler les mots qui ne correspondent pas et la page sur laquelle ils se trouvent.